Les universités françaises parmi les plus innovantes… mais les étudiants le ressentent-ils ?

Youpi, nos facs sont les plus innovantes d'Europe ! Mais côté travaux et brevets seulement... Pourtant côté vie étudiante, il y a encore du travail.

Les universités françaises parmi les plus innovantes… mais les étudiants le ressentent-ils ?

Cette semaine, Reuters a publié son classement annuel des universités les plus innovantes. Surprise : parmi les 100 universités du classement, huit sont françaises. Dans un premier temps, j’ai été drôlement surprise par ce constat.

Pour moi, une université innovante favorise le bien-être de ses élèves, est dotée de matériel technologique pour leur permettre d’étudier au mieux… Et je n’ai pas l’impression que ce soit vraiment le cas en France. Hé bien pas de panique, il ne s’agit pas du tout de ça.

Une université innovante œuvre en fait pour l’évolution du monde, en publiant de nouveaux travaux et des brevets. Ce classement concerne surtout les universités scientifiques telles que Paris 6 ou Lyon 1. La liste est disponible sur le site du Figaro.

C’est bien joli tout ça, mais on ne parle toujours pas du bien-être des étudiants. Ça fait bien plaisir de savoir qu’on invente des choses, qu’on fait bouger le monde. Mais avant de pouvoir faire bouger le monde, il faut se coltiner les amphis pleins à craquer, les infrastructure qui datent des années 60 et les classes de 200 personnes.

Ce sont justement les problèmes que pointaient les Tumblrs Ma salle de cours va craquer et Universités en ruine. Des bâtiments délabrés, trop petits, et du matériel obsolète : il y a encore du travail pour améliorer les conditions de vie des étudiants à la fac.

http://universiteenruines.tumblr.com/post/105516099568/descente-aux-enfers-à-luniversité-des-sciences-de

À titre personnel, j’ai fini mes études l’année dernière, sur le campus de Bron à Lyon 2. Une bonne partie des bâtiments ont été en travaux toute l’année, on se pelait les miches dans certaines classes parce que les vitres étaient brisées et rien sur le campus ne nous permettait de faire des photocopies.

Sachant que Bron est situé à 45 minutes du centre de Lyon, c’était super sympa de prendre le tram à chaque fois qu’on voulait imprimer un truc. Vous voulez savoir le plus drôle ? Certains jours, la bibliothèque universitaire était fermée parce qu’elle S’ENFONÇAIT DANS LE SOL.

À lire aussi : Les désillusions de la vie étudiante

Ça pourrait être marrant si ça ne concernait que ma fac. Mais les anecdotes de ce genre sont légion pour beaucoup d’étudiants de villes différentes. Faire l’impasse sur la qualité de la vie étudiante, c’est faire l’impasse sur le futur de notre pays.

Est-ce normal qu’en France, où l’éducation est censée être gratuite, on aille en cours dans une fac publique avec un bonnet et des gants, et qu’on soit au chaud dans les universités privées ?

Pour couronner le tout, Jean Léonce Dupont, sénateur Les Républicains, a déposé une proposition de loi autorisant la sélection en master 1. Imaginez : vous êtes en fin de licence, vous postulez à des masters, et vous n’êtes pris•e nulle part parce que tous font une sélection à l’entrée. Vous faites une croix sur vos études ?

À l’approche des présidentielles, et si la nouvelle priorité des politiques, c’était les universités et l’éducation en général ? Parce qu’aujourd’hui, les étudiant•es ont beau être considéré•es comme une bande de jeunes qui râlent, demain, c’est eux qui seront à la charge de ce pays.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 10 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pyf
    Pyf, Le 30 septembre 2016 à 20h59

    Encore une fois, je tombe malade cette année en septembre, grâce à ces merveilleux moments où, en amphi, nous sommes partagés entre les moments où l'on crève de chaud parce qu'il n'y a aucune aération, et les moments dans les salles de TD où on se les pêle sévère parce que bon, le chauffage, ça s'allume pas, c'est en déco. Ca devient la grosse blague de septembre, ce moment où on galère à entendre le cours parce que tout le monde se mouche toutes les 30 secondes et tousse à s'en crever les poumons ♥

    Mais bon, ravie de voir que les facs françaises,font de la recherche, c'est cool, ça me motive presque autant que mon plaid et mon lait chaud pour me remettre d'aplomb.

Lire l'intégralité des 10 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)