Une femme d’exception, le film qui te présente un nouveau rôle modèle badass

Une femme d'exception est le film inspiré de la vie de Ruth Bader-Ginsburg, une militante des droits des femmes qui siège à la Cour Suprême américaine.

Une femme d’exception, le film qui te présente un nouveau rôle modèle badass

J’ai toujours besoin de nouveaux rôle modèles. De meufs qui déchirent, qui me donnent le courage de me battre pour ce en quoi je crois.

Une femme d’exception, la bande-annonce

C’est pour ça que je saute sur tous les biopics qui racontent l’histoire de telles femmes.

Il y a peu de temps, j’ai pu assister en avant-première à la projection d’Une femme d’exception.

Le film est réalisé par Mimi Leider, avec Felicity Jones dans le rôle titre, épaulée notamment par Armie Hammer.

Il est inspiré de la vie de Ruth Bader-Ginsburg, une avocate et juriste membre de la Cour Suprême Américaine. Et il rentre donc pile poil dans la catégorie des biopics que je décrivais.

Une femme d’exception, un biopic inspirant

C’ÉTAIT TROP BIEN.

Je suis sortie de la salle avec une de rage de vaincre, un courage et une ambition renouvelées.

Il y a tout dedans : une jeune femme qui se hisse à l’université de droit de Harvard où elle n’est entourée quasiment que d’hommes.

Elle réussit son parcours malgré l’adversité du milieu, malgré les faveurs qu’on accorde à ses collègues hommes mais pas à elle, malgré les difficultés de sa vie personnelle.

Ce que j’ai aimé, c’est que ce n’est pas facile : les obstacles ne se laissent pas dépasser en un claquement de doigts.

Ruth Bader-Ginsburg touche du doigt le renoncement, retrouve du souffle en partie grâce à une nouvelle génération.

Elle se bat y compris contre son propre camp : des « progressistes » qui ne lui rendent pourtant pas la tâche facile.

À travers son histoire, c’est un pan de la lutte pour les droits des femmes aux États-Unis que l’on comprend.

Et si à cette époque, elle a trouvé le courage de se battre… nous aussi, on peut l’avoir !

Perso, en sortant, je n’avais qu’une envie : m’entretenir avec cette femme, qui va désormais faire face à une majorité de collègues conservateurs à la Cour Suprême Américaine.

Je me demande comment on se sent, quand on s’est autant battue et qu’on constate le retour en force des idées qu’on avait contribué à faire reculer.

Alors, est-ce que tu comptes aller le voir, le 2 janvier au cinéma ?

À lire aussi : « Ils nous violent, nous les tuons » : pourquoi tu ne peux pas manquer ce film féministe

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Artemistigri
    Artemistigri, Le 28 novembre 2018 à 15h45

    "faire fasse" ==> faire face.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!