Typologie des tenues de super-héroïnes

La sortie de The Avengers au cinéma marque l’occasion de revenir sur les meilleurs (ou les pires) costumes des super-héroïnes adaptées à l’écran. Attention, déferlement de latex.

Typologie des tenues de super-héroïnes

Publié initialement le 5 avril 2012

Difficile d’adapter les combinaisons fluo et moulantes des super-héroïnes à l’écran. À l’occasion de la sortie de The Avengers aujourd’hui, passons en revue les tops et les flops des costumes de nanas qui poutrent.

Celles qui font partie d’un gang

Natasha Romanoff, alias la Veuve Noire des Avengers

Scarlett Johansson The Avengers 2012

Le costume de Scarlett Johansson dans le film Avengers reste grosso modo fidèle à celui de Black Widow dans le comics : une combinaison noire intégrale, faite de latex, de caoutchouc et de cuir, agrémentée de ceintures à gadgets et de holsters sur le haut des cuisses. C’est une vision un peu plus moderne de la super-héroïne, moins caricaturale, qui se rapproche d’un look d’espionne tout en conservant l’aspect sexy.

Suzanne Storm, alias la Femme invisible des 4 Fantastiques

Jessica Alba Les 4 Fantastiques 2005

Là encore, le costume version film ne s’éloigne pas d’un pouce de l’original. Il faut dire que les combinaisons moulantes sombres sont plus facile à porter qu’une paire de collants bleus avec un slip rouge par-dessus.

Tornade et Jean Grey, alias le Phénix, de X-Men

Halle Berry X-Men 2000

Même topo pour les X-Men, qui ont tous le même look. Tornade a gardé la cape de la BD, mais Halle Berry n’a pas eu la chance d’enfiler une paire de cuissardes en vinyle et un body moulax. Dommage : dans le comics, le personnage a une flopée de tenues plutôt canon.

Famke Janssen X-Men : L’affrontement final 2006

En revanche, Famke Janssen a bien fait d’éviter la combinaison verte et jaune : on peut parier que le résultat n’aurait pas été du meilleur goût sur grand écran. Néanmoins, lorsque son dark side se réveille, le costume grenat qu’elle porte dans le film est là pour rappeler sa combi rouge de Super-Vilaine dans la bande dessinée.

Laurie, alias le Spectre Soyeux de Watchmen

Malin Akerman Watchmen 2009

Pas un pet d’écart non plus pour Laurie, qui a sans doute le costume le mieux adapté parmi les super-héroïnes. Malgré les couleurs de Maya l’abeille, son costume n’est pas ridicule à l’écran et le latex parfaitement moulé sur son corps rend son personnage crédible.

Les self-made women

Princesse Diana alias Wonder Woman

Lynda Carter série Wonder Woman 1976

Alors oui, vous me direz « Wonder Woman, elle fait partie de la Ligue des Justiciers« , n’empêche que ses aventures à l’écran ont toujours été portées par elle seule.

Du côté de Princesse Diana donc, respect absolu du costume : couche-culotte étoilée, bustier frappé d’un aigle qui enrobe ses nénés, couronne et ceinture assorties. Sans oublier les bottes (très bien reproduites par André d’ailleurs) et les poignets de force.

Adrianna Palicki Wonder Woman 2011

La série avec Adrianne Palicki, abandonnée depuis, prévoyait une version beaucoup plus carrossée, avec un bustier façon Mustang et un panty tendance « catcheuse inside ». Une idée qui n’a pas du tout convaincu, apparemment.

Elektra

Jennifer Garner Elektra 2009

Le costume de Jennifer Garner est un peu moins sexy que celui d’Elektra dans les comics. Son body et ses cuissardes rouge ont été pudiquement remplacés par un pantalon et un corset avantageux qui tente malgré tout de re-pimenter un peu tout ça. Heureusement, les bandages sont restés mais le costume n’a de toute manière pas été suffisant pour rattraper la déception suscitée par le film.

Aeon Flux

Charlize Theron Aeon Flux 2005

Aeon Flux est à la base un dessin animé de science-fiction, mais a été édité en 2005 par Dark Horse Comics. Dans le film, le costume d’Aeon, incarnée par Charlize Theron, a été largement remanié par rapport à la BD. Quant on sait que le dessin animé de base était diffusé à 23h aux États-Unis à cause du costume sado-masochiste de son héroïne, on imagine bien qu’un film grand public allait un peu édulcorer tout ça.

Catwoman

Lee Meriwether Catwoman 1966

C’est le personnage de comics le plus adapté à l’écran. Pas vraiment gentille, pas vraiment méchante, Catwoman est ambiguë et fascinante, ce qui plaît tout autant que son costume de chat.

Michelle Pfeifer Batman le défi 1992

Sa première adaptation au cinéma date de 1966, sous les traits de Lee Meriwether. Viendront ensuite les actrices Sofia Moran et Lotis Key en 1972 et 1973 mais c’est bel et bien Michelle Pfeiffer qui va marquer les esprits en 1992 dans la version de Tim Burton, avec un costume rapiécé de vinyle extra-moulant.

Halle Berry Catwoman 2004

Celui de Halle Berry, en revanche, décevra beaucoup avec un masque qui ressemble trop à celui de Batman et un pantalon en latex déchiré. En attendant, tous les yeux sont déjà tournés vers la prochaine adaptation de Batman de Christopher Nolan, The Dark Knight Rises, où Anne Hattaway fera son apparition dans une tenue de Catwoman plus urbaine et plus moderne, suivant la tendance actuelle des films de super-héros.

Anne Hattaway The Dark Knight Rises 2012

Celles qui ont tout copié sur leur compère masculin

Batgirl

Yvonne Craig Batman 1966

En 1966, décidément, la mode était aux combis en lurex irisées. Le costume de Batgirl d’Yvonne Craig et celui de Lee Meriwether en Catwoman semblent avoir eu le même fournisseur. Le choix des matières n’étant pas aussi large qu’aujourd’hui, la tenue de l’époque ressemble un peu à une panoplie pour Halloween.

Alicia Silverstone Batman & Robin 1997

C’est une Batgirl autrement plus bodybuildée à laquelle on aura affaire en 1997 avec Alicia Silverstone dans Batman & Robin.

Supergirl

Helen Slater Supergirl 1984

Supergirl n’est pas reparue à l’écran depuis 1984, l’époque où Helen Slater tenait le rôle-titre dans un costume similaire à celui de Superman (mais avec quand même une jupette de cheerleader), autrement dit : des couleurs pas très faciles à porter.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Chandernagor
    Chandernagor, Le 28 avril 2012 à 18h07

    mdame;3129317
    Chais pas, moi si je devais devenir super héroïne un jour (on n'est jamais à l'abri d'une réorientation professionnelle), je ne songerais pas une minute à mettre des cuissarde à talon de 10 cm ni des bustiers où tes nichons dansent la lambada...

    Après, c'est peut-être ça l'ultime super pouvoir: être sexy dans un immonde bout de sac plastique qui moule ta cellulite ?
    Je me suis faite exactement la même réflexion! C'est là qu'on voit que ces BD visent (visaient?) un public largement masculin, et qu'elles véhiculent une vision très stéréotypée de la féminité, même si ces héroïnes ont des rôles et des personnalités atypiques, par rapport à des personnages de femmes plus classiques.

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)