Tugce Albayrak, 23 ans, agressée et tuée pour avoir pris la défense de deux femmes

L'Allemagne rend hommage à Tugce, décédée suite à son agression. Un tragique exemple de féminicide, un triste symbole des violences faites aux femmes.

Tugce Albayrak, 23 ans, agressée et tuée pour avoir pris la défense de deux femmes

Le 15 novembre dernier, Tugce Albayrak, 22 ans, est en train de dîner dans le Mc Donald d’Offenbach, en Allemagne, avec des amis.

Elle entend des cris venant des toilettes, et en allant voir ce qu’il se passe, elle réalise que trois hommes sont en train de harceler deux jeunes femmes. Elle prend aussitôt leur défense, et parvient à chasser les agresseurs.

Mais lorsqu’elle sort du restaurant, elle est violemment agressée à coups de batte de baseball, sur le parking du fast food. Ses agresseurs présumés sont les trois hommes qu’elle avait confrontés au Mc Do.

Tugce était dans le coma depuis son agression, et vendredi 28 novembre, ses parents ont pris la décision d’arrêter son maintien en vie artificielle. Les médecins l’avaient déclarée en état de mort cérébrale, elle ne se réveillerait plus. Vendredi 28 novembre, c’était le jour de son anniversaire.

L’Allemagne célèbre une héroïne ordinaire

Partout en Allemagne, des hommages à Tugce Albayrak se multiplient. De nombreuses pages Facebook rassemblent des témoignages de sympathie en l’honneur de la jeune femme, et de condoléances envers ses proches. Haris Seferovic, joueur du club de Francfort, a inscrit un but contre Dortmund dimanche soir. Il a dédié son but à la mémoire de Tugce, en révélant la dédicace qu’il avait inscrite sur son T-shirt.

tugce-seferovic
Seferovic arbore un message d’homme à Tugce : ange, courage, respect.

Triste symbole des violences misogynes

Ce qui choque, au-delà de la violence de cette agression et de sa tragique conséquence, c’est son motif : Tugce a été frappée parce qu’elle avait défendu deux femmes qui se faisaient harceler dans un lieu public.

Et cette triste nouvelle nous parvient quelques jours à peine après le 25 novembre, journée de lutte contre les violences faites aux femmes. En France, Osez le féminisme militait à cette occasion pour la reconnaissance du féminicide, le meurtre de femmes en raison de leur condition de femme, tout simplement.

À lire aussi : Le féminicide : quand des femmes sont tuées à cause de leur genre

En Allemagne, une pétition circule pour que Tugce reçoive la médaille fédérale du mérite à titre posthume.

À lire aussi : Julien Blanc (@RSDJulien), expert en harcèlement sexuel raciste, « s’explique » pour la première fois [MAJ]

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 38 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Neverland90
    Neverland90, Le 22 juillet 2015 à 16h08

    Il me semble que l'agresseur était mineur, dans les articles en allemand, j'ai cru comprendre que c'était le tribunal des mineurs. Mais la famille pourra faire appel de cette décision.

Lire l'intégralité des 38 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)