Comment j’ai enfin trouvé la personne parfaite pour moi — Témoignages

Par  |  | 6 Commentaires

À l'occasion de la sortie d'Un Jour mon prince, dont madmoiZelle est la fière partenaire, ce 11 janvier, des lectrices nous parlent d'amoûûûr, et de comment elles ont trouvé la personne parfaite pour elles.

Comment j’ai enfin trouvé la personne parfaite pour moi — Témoignages

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Paradis Films.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

– Certains prénoms ont été modifiés.

Ce 11 janvier sort Un Jour mon prince, une adaptation de la Belle au Bois Dormant dont madmoiZelle est partenaire, qui plonge deux fées du royaume des contes dans notre Paris à la recherche du prince charmant.

Leur quête va leur montrer qu’en matière d’amour, à chacun•e son chacun ou sa chacune… et qu’il n’est pas évident de trouver cette personne parfaite pour soi !

Pour l’occasion, des madmoiZelles nous parlent de leur plus belle histoire d’amour, et de comment elles ont enfin trouvé la personne parfaite pour elles.

Une rencontre souvent inattendue

Alice, 22 ans, a rencontré la personne parfaite pour elle très jeune, mais ne s’en est pas rendu compte avant longtemps :

« On était dans la même classe en première année de maternelle, mais on s’est vraiment rencontrés quand on était dans la même classe en cinquième. On s’est immédiatement bien entendus, même si on était très différents. J’étais attentive en classe et lui était plutôt un cancre malgré son intelligence manifeste.

On était des « bébés », on était timides et un jour on s’est fait des bisous !

On est restés ensemble environ deux semaines, et puis ça s’est arrêté là parce que ce n’était finalement pas ce que je voulais. Mais on est restés très très amis ; en fait, on est devenus meilleurs amis.

Je crois que lui continuait d’avoir des sentiments pour moi, moi non mais je ne voulais pas arrêter de le voir « juste » pour ça. On était très fusionnels et personne ne rentrait dans nos délires, notre complicité. »

Ça a duré plusieurs années, puis au lycée il s’est mis en couple avec une fille qui ne voulait plus qu’ils se voient. Ce fut ensuite à son tour à elle de rencontrer un garçon refusant également leur amitié. Ce n’est qu’adultes qu’ils se sont finalement revus régulièrement, quotidiennement, jusqu’à ce qu’il lui déclare sa flamme.

Pour Rosa, 24 ans, la rencontre fut aussi inattendue que fulgurante :

« Avec mon cher et tendre, on s’est rencontrés à l’âge de 16 ans.

Au départ j’étais juste invitée chez une copine pour fêter la fin des vacances d’été. Je ne m’étais pas doutée de ce que le destin avait réservé pour moi. Il était le meilleur ami de mon amie, et elle m’en avait souvent parlé mais jamais pour essayer de me caser avec.

La fête s’est déroulée sans qu’on fasse vraiment attention l’un à l’autre. Et puis nous nous sommes retrouvés côte à côte pour dormir.

On n’osait pas trop se parler et je ne sais pas trop comment, mais à un moment donné nos mains se sont effleurées… on n’a pas eu besoin de mot, on s’est juste regardés et on a su : c’était le début de quelque chose. »

big-premier-amour-temoignages

Laure, 27 ans, travaillait avec son futur mari, et leur relation n’avait pas forcément commencé du bon pied :

« Je le connaissais déjà vaguement, nous étions doctorants dans le même labo. J’étais déjà allée boire un verre avec lui car il est Anglais, je suis Française, et nous souhaitions tous les deux améliorer notre seconde langue.

Seulement voilà, nous avions légèrement sous-estimé nos compétences et après la plus basique présentation de nos personnes, ça avait été un silence embarrassant. Ce silence a duré un an.

Puis une amie commune s’est fait larguer et a eu le cœur brisé, alors nous avons tous les deux passé plus de temps avec elle. Et par conséquent, plus de temps ensemble. […]

Et puis changement de situation, notre amie est retournée avec son ex. Notre trio amical est devenu un duo et ma foi, ça fonctionnait toujours bien.

Jusque-là, tout était platonique entre lui et moi. J’avais mes quelques aventures frivoles hors labo, et cette amitié naissante était plutôt satisfaisante et suffisante. »

Puis il lui a fait des avances. Elle ne pensait pas que c’était une bonne idée, jusqu’à une soirée alcoolisée où elle l’a embrassé, se demandant le lendemain matin ce qu’elle avait fait. Il lui a alors dit :

« Je serai en bas de chez toi dans une heure, tu ouvres si tu veux. »

« Une heure plus tard, il était là, un sachet de macarons à la main et ses yeux bleus. J’ai ouvert la porte. Je l’ai embrassé. On a commencé à faire l’amour, et ça a duré plusieurs jours.

J’ai eu plus d’orgasmes en quelques jours que durant toute ma vie sexuelle. On ne s’est pas vraiment quittés depuis ce week-end d’après soirée. Notre relation amicale est devenue passionnelle. »

Pour Marlène, la rencontre s’est d’abord faite en ligne :

« Je venais de rompre avec mon copain, une relation d’un an et demi que je continuais plus par habitude et peur d’être seule que par réelle envie d’être avec l’autre.

Je n’avais pas envie de me remettre en couple mais juste de m’amuser.

C’est dans cet esprit, et par curiosité, que j’ai créé un profil sur OkCupid lors d’une nuit d’insomnie. Et j’ai fini par LE rencontrer. »

big-okcupid-site-rencontres

Quand tout est évident

Marlène et ce garçon se sont tout de suite extrêmement bien entendus, se trouvant énormément de points communs :

« Le mois qui a suivi, on ne s’est pas quittés. À part les quelques nuits qu’il a passées dans d’autres villes à cause de son travail, c’était « chez tes parents ou les miens ? » tous les soirs.

Nos (courtes) nuits se composaient d’embrassades, de câlins, de discussions, de baisers, de visionnages de films et d’un peu de sommeil.

Au bout de quelques jours de ce régime, n’en pouvant plus, je lui ai annoncé que j’avais quelque chose à lui dire qui semblait insensé car trop tôt mais qu’il fallait que je sorte.

Heureusement pour moi, il n’aurait pas tenu beaucoup plus longtemps sans m’annoncer que lui aussi m’aimait.

Je n’ai jamais cru au concept d’âme sœur, jusqu’à le rencontrer. Avec lui tout semble évident, simple, comme venant tout seul. Je n’ai jamais eu à me poser de questions, à me retenir de dire quelque chose, à faire attention à mon attitude, mes propos ou mon comportement.

J’ai l’impression que rien que je puisse dire ou faire ne le dégoutera ou ne le choquera jamais.

Aujourd’hui, ça fait cinq mois. Fidèles à notre rythme, nous nous sommes fiancés au bout de trois mois (il a lancé la discussion, et je l’ai encouragé à me le demander.

Et on s’est tous les deux mis à genoux pour s’offrir les bagues qu’on a choisies ensemble) et avons emménagé ensemble avec nos chats !

Il y a six mois, si on m’avait parlé d’un couple fonctionnant de la sorte, j’aurais dit qu’ils étaient irréfléchis, que c’est trop rapide, qu’on ne peut pas être sûrs… J’aurais eu tort.

Avec lui c’est juste naturel, et on n’a pas envie de se retenir pour les convenances. Même si ça doit devenir plus compliqué par la suite, je sais qu’on saura gérer. Parce que c’est mon âme sœur, mon homme parfait. »

big-comment-faire-durer-son-couple

Après que son ami d’enfance lui a déclaré sa flamme, Alice a quant à elle compris une évidence :

« On s’est revus le jour d’après ; il ne savait pas trop à quoi s’attendre, on devait aller faire les boutiques. Quand j’ai vu sa voiture arriver, mon cœur tambourinait. Quand je me suis assise à côté de lui, en guise de bonjour, je l’ai embrassé.

À partir de ce moment, c’était clair pour nous deux qu’on était ensemble. Et la relation a été parfaite.

C’est la personne parfaite pour moi. On s’aime, on se connait par cœur, on se ressemble énormément, on s’entend à merveille. Cela fait plus d’un an qu’on est en couple, on a emménagé ensemble tout de suite et tout est tellement facile dans cette relation.

On ne se dispute presque jamais, je me sens bien dans mon couple, tout coule de source, c’est magique.

On a des tas de projets pour plus tard ; on avait les mêmes envies donc on s’est mis d’accord dès le départ, c’est vraiment la personne parfaite. Tout notre entourage a toujours « su » qu’on finirait ensemble, il n’y avait bien que moi pour me cacher la vérité.

Mais je suis quand même contente qu’on ait attendu « tout ce temps » : ça nous a permis de faire d’autres expériences avant, et je crois que notre couple est fort de ces expériences parce qu’on sait ce qu’on ne veut plus vivre.

Et ce temps a permis aussi, je crois, qu’on s’aime encore plus, et c’est grâce à ça qu’aujourd’hui notre relation est si facile. En fait, je ne l’ai pas cherché, il m’est tombé dessus, dès notre plus jeune âge ! »

Pour Laure et son collègue doctorant, la relation fut également tout de suite intense et forte :

« J’ai passé l’été chez lui en Cornouailles anglaises. Quiconque connaît les Cornouailles sait que ça ajoute à mon joli petit conte. C’est vert et fleuri, ensoleillé et pluvieux, ça monte et ça descend, il y a la mer et les collines, les pubs et les maisons en pierres.

Les mois ont passé, et au fur et à mesure que je le connaissais mieux, je le trouvais de plus en plus intéressant.

Dix-huit mois après s’être mis ensemble, et après un voyage en moto de Marseille aux Cornouailles en passant par l’Espagne, il m’a emmenée dans un restaurant gastronomiquement et pittoresquement fabuleux. Il m’a parlé d’avoir une famille ensemble.

Il a sorti une bague et j’ai dit oui avant même de la voir.

L’année suivante a été chargée. Nous nous sommes mariés en mai, avons fini nos thèses que nous avons rendues en juillet ; nous avons visité neuf pays durant notre voyage de noces entre août et octobre, et finalement soutenu nos thèses en novembre.

Nous avons ensuite déménagé en Cornouailles en janvier. »

À lire aussi : J’ai testé pour vous… me marier à 20 ans

Surmonter les difficultés

Pour autant, les madmoiZelles qui ont rencontré leur personne parfaite ont souvent tenu à souligner le fait que tout n’était pas non plus tout rose — mais que la relation restait une évidence. Rosa raconte comment son copain a un jour rompu avec elle, entraînant une séparation qui a duré de nombreuses années :

« Notre histoire a duré sept mois. Et un jour il a rompu… c’était la fin pour moi car je savais que c’était l’homme de ma vie. Je ne m’en suis jamais complètement remise, et nous n’avons jamais pu couper les ponts.

Huit ans après, nous avions chacun quelqu’un dans notre vie mais l’un comme l’autre, nous savions que nous nous voulions.

Finalement nous avons eu LA conversation que nous aurions dû avoir des années auparavant, et nous nous sommes retrouvés. Aujourd’hui cela fait presque deux ans que nous sommes (re)ensemble, et tout va pour le mieux.

Nous sommes pareils : nous rions des mêmes choses, nous pensons les mêmes choses, on a presque l’impression d’être jumeaux ! Il est non seulement mon amour mais aussi mon meilleur ami. »

Laure et son mari anglais ont eux aussi failli rompre, avant d’apprendre à gérer leurs désaccords :

« Nous avons des caractères très forts tous les deux et pendant les premiers 6-12 mois, nous avons aussi eu des disputes très vives, très dures. À 12 mois de relation, nous avons même envisagé de rompre.

Malgré nos sentiments, ces disputes violentes nous usaient. Nous avons finalement pris la décision de persévérer et d’apprendre à gérer nos désaccords. […]

Il me dit qu’il m’aime tous les jours, plusieurs fois par jour. C’est un homme très tactile, très câlin, il aime être proche et me toucher. Il est attentif et pas avare de compliments sur mon physique ou mes qualités. Il s’intéresse à toutes mes activités.

Il me remercie pour chaque chose que je fais pour lui, chaque tasse de thé que je lui amène au lit, caleçon que je plie, ou repas que je prépare. Il m’aide en tout dès qu’il peut, me donne sans compter, m’écoute à s’oublier. »

big-couple-depuis-dix-ans-temoignage

En conclusion…

Dominique insiste sur l’importance de ne pas forcément être fusionnel, et de bien communiquer :

« En presque 5 ans d’amour, j’ai compris plusieurs choses. L’amour fusionnel, l’amour immédiat n’est pas forcément l’amour éternel pour tous. Il peut l’être pour certaines personnes mais ce n’est pas mon cas. Être en couple ne veut pas forcément dire tout faire ensemble.

Si notre histoire fonctionne, je pense que c’est parce que nous savons avoir une vie ensemble mais aussi une vie en dehors du couple. Et le plus important selon moi, c’est la communication. Il est important de ne pas laisser de côté les problèmes, même les plus petits.

Savoir accepter les remarques de l’autre, savoir écouter est très important. Il ne faut pas laisser grossir au fond de soi les petits problèmes que nous remarquons au quotidien. »

Laure n’a aucun doute sur son mariage et le fait qu’elle a trouvé LA personne parfaite pour elle :

« L’homme avec qui je partage ma vie aujourd’hui occupe mon esprit de façon exclusive : il m’est impossible de penser à un autre homme, et à l’instant ou j’écris je ne peux pas citer une chose que je lui aimerais différemment. Il n’est pas seulement une bonne personne, il est aussi un excellent partenaire.

C’est un homme que je respecte, que j’admire, qui m’incite à être meilleure. Je me sens totalement comblée avec lui et c’est en ça que je trouve notre couple parfait. »

Faustine conclut :

« Avec lui, je sais que l’amour en fait c’est cool, et que ça ne fait pas tout le temps mal, ça ne fait pas se poser cent mille questions…

L’amour, en fait, c’est rire, c’est s’aimer même avec des poils et des odeurs qui puent, c’est jouer ensemble et être sérieux parfois ; c’est apprendre à s’écouter et, même si c’est difficile, accepter qu’on ne peut pas tout aimer et tout changer. »

big-croire-prince-charmant

Melissa

Mélissa fait les témoignages, mais ce n'est pas elle qui vit toutes les histoires qu'elle raconte - et heureusement parce que sa vie serait un peu compliquée ! Elle aime les pois et s'empiffrer de Kinder en sirotant son thé.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (6) Facebook ()
  • Baldece
    Baldece, Le 11 janvier 2017 à 17h00

    Arf, cet article est tellement pipou, il a réchauffé ma journée :rainbow: !
    Plein de bonheur aux Madz de l'article et celles qui ont posté leurs histoires perso :)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!