Comment faire du tri dans ses vêtements ?

Pour faire du tri dans tes vêtements, il faut juste un peu de patience et les bonnes techniques. Elise vient t'épauler dans cette épopée.

trier vetements armoire

Article du 26 mars 2018 en partenariat avec la Fibre du Tri (notre Manifeste)

Tu as décidé de prendre ton courage à deux mains et de ranger ton placard ? Tout d’abord, permets-moi de te féliciter. Faire du tri dans mes fringues ne m’a jamais passionné.

Pourtant, maintenant, j’y parviens sans avoir envie de tout jeter par terre et de me rouler en boule. C’est notamment grâce à la méthode Marie Kondo, j’avoue. Et je suis même en mesure de te donner quelques tips.

Conseils pour trier ses vêtements sans paniquer

Pour commencer ce grand voyage qu’est le tri de ton armoire, je partage avec toi les astuces et conseils que j’applique moi-même au moment d’opérer. Passez-moi ces gants et ce scalpel.

Il existe différentes étapes que j’ai rassemblé dans une vidéo.

Mais je sais que tout le monde n’aime pas regarder des vidéos, alors afin de parler au plus grand nombre, je te résume cette dernière pour t’accompagner dans cette expérience à l’écrit.

Commence ton tri en sortant tous tes vêtements

Fais-toi une tasse de ton breuvage préféré et mets un peu de musique mais évite tout ce qui transpire la nostalgie, ça peut brouiller ta clairvoyance.

Maintenant, rassemble tes vêtements. Oui, TOUT. Et oui ça va être le bordel, mais ça va bien se passer. Profites-en pour passer un coup de lingette, histoire de dépoussiérer tes placards.

Oui tu vas ressembler à ça.

Garde les vêtements qui comptent pour toi

C’est plus facile de procéder par élimination en commençant par les vêtements que tu as hâte de remettre la saison suivante, ou que tu sais que tu portes systématiquement. Et oui, parfois il n’y en a que trois ou quatre.

J’organise ensuite deux tas : d’un côté ce que je garde et ce qui est abîmé mais que je peux réparer (comme coudre un bouton par exemple) et de l’autre ce dont je me sépare, soit en vendant, donnant ou en recyclant.

Même s’il y a plein de bonnes raisons de garder ses vieilles fringues, je sais.

Trie tes vêtements en étant réaliste

C’est le moment de passer ton tas de fringues à garder au peigne fin en étant pragmatique et réaliste. C’est DUR.
Parce qu’il y a des catégories de vêtements qui reviennent en permanence et qui feront sûrement de la résistance à être triées.

Les jolies fringues… inconfortables

Celles qui te donnent un style de fou mais que tu ne portes pas parce qu’elles sont inconfortables au possible. Une manche mal taillée ou un tissu qui gratte, ça ne changera pas du jour au lendemain. Zou !

Les fringues « au cas où »

Ce tas de vêtements composé de ceux que tu n’aimes pas trop mais que tu gardes s’il fait froid ou pour te salir ou faire du bricolage… Garde deux tops et deux pantalons. Le reste, tu n’en as pas vraiment besoin.

Les vêtements qu’on t’a offerts en cadeau

Si quelqu’un t’a offert un vêtement qui ne correspond pas du tout à ton style, mieux vaut t’en séparer, puisque de toute façon tu ne le mettras pas. Autant lui donner une nouvelle vie avec quelqu’un qui en sera ravi !

Les erreurs d’achat

Ça arrive à tout le monde de s’enflammer pour un vêtement. Si tu souhaites arborer fièrement une fringue mais que tu ne trouves pas le courage, je peux t’aider à oser porter ce vêtement original.

Si c’est juste une erreur de casting dans laquelle tu te sens mal à l’aise, inutile de souffrir pour un bout de tissu.

Ne remets pas en question tes choix, sinon tu es parti·e pour tout reposer dans ton armoire.

Recycle tes TLC pour donner une seconde vie à tes vêtements

N’oublie pas que tes TLC (textiles d’habillement, linge de maison et chaussures) peuvent avoir bien d’autres vies que celle de finir à la poubelle.

Tu peux les donner, les vendre, les réparer, les customiser, les utiliser comme des chiffons… Il y a plein de solutions !

Enfin, tu peux les déposer dans des points d’apports volontaires, ces containers qui réceptionnent tes vêtements. Ils sont recensés par La fibre du tri, sur leur site.

Tes dons doivent être secs et propres, les chaussures sont attachées par les lacets ou un élastique. Enferme le tout dans des sacs poubelles fermés.

Selon leur nature et leur état, ils seront soit réutilisés (en tant que vêtements, tout simplement), soit recyclés (en fibre ou en rembourrage pour l’automobile ou l’isolation.)

Un dernier truc qui a l’air con mais qui a son importance : prends soin de tes vêtements, autant que tu peux, tu vas prolonger leur vie et éloigner le moment de t’en séparer.

Garde une penderie rangée

Ce tri que tu viens de faire, tu peux le poursuivre tous les jours. Ton style et tes envies évoluent et il y a en permanence des vêtements que tu vas finir par délaisser.

Pour continuer ce travail d’orfèvre, je te donne deux astuces.

Tout d’abord, garde ce réflexe de questionner tes vêtements. Que ça soit en les lavant grâce à ta connaissance des symboles ou en les rangeant, interroge ton rapport à ce que tu portes. Et si tu ne fais que le déplacer sans le mettre, ça sort.

Ensuite, pour garder une penderie en accord avec ce que tu mets, rend-la claire et accessible d’un coup d’œil.

Je te conseille d’opter pour des vêtements sur cintres, mais si tu ne disposes pas de la place nécessaire ou si tu n’as pas d’armoire, tu peux rouler tes vêtements. 

Ça permet d’éviter ce moment où tu veux prendre un pull tout en dessous d’une pile fraîchement pliée qui finit par dégringoler lamentablement.

Mais tout ça, c’est de la théorie. Si c’est le bordel, ça arrive, et c’est pas la fin du monde, essaye de faire de ton mieux et ça sera déjà amplement suffisant.

Je te souhaite bon courage pour ton grand tri, tu te sentiras léger·e après ça ! Pour ne pas louper nos articles, abonne-toi à notre ChatbotSi tu as des astuces, ta propre manière de t’y prendre, viens la partager dans les commentaires !

À lire aussi : Optimise ton armoire grâce à cette astuce simple

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires
  • Eglantiine
    Eglantiine, Le 6 novembre 2018 à 12h25

    Cet article est chouette et nous rappelle que ça fait du bien de faire du tri de temps en temps ! :)

    Moi c'est après avoir lu le livre de Marie Kondo que je suis passée à l'acte, et franchement je ne regrette pas d'avoir passé le cap. Oust ces beaux vêtements que je gardais alors qu'ils n'allaient pas à ma morphologie, au revoir ces fringues que je n'aimais tout simplement plus.

    J'ai tellement bien fait mon tri que je me suis retrouvée avec une montagne de vêtements dont je ne voulais plus sur les bras, et j'ai alors décidé de commencer l'expérience Vinted. Honnêtement, ça demande bien sûr du temps pour prendre en photo ses affaires, les mettre en ligne, parler aux acheteuses qui demandent des renseignements puis préparer les colis...

    Mais alors ça fait tellement plaisir de se dire que ces pièces que tu as tant aimé vont partir faire le bonheur de quelqu'un d'autre, tout en te raportant de l'argent et en limitant l'impact sur la planète en evitant de consommer toujours plus, que je suis devenue addict à Vinted et que jai converti toutes mes amies

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!