Charlotte et son dos original inaugurent une nouvelle série anti-complexes

Par  |  | 15 Commentaires

Léa Castor se lance dans des témoignages illustrés : Corps à coeur Coeur à Corps. L'idée est de laisser la parole à des personnes souhaitant se réconcilier avec leurs complexes physiques. Body-positive à fond les ballons !

Charlotte et son dos original inaugurent une nouvelle série anti-complexes

Coucou toi !

C’est Léa Castor, graphiste et  illustratrice chez madmoiZelle. Je prends la parole aujourd’hui pour te partager un projet qui me trotte dans la tête depuis un moment : Corps à coeur Coeur à corps.

Il s’agit d’une série de témoignages illustrés, mettant en avant des personnes qui ont décidé d’avoir un regard plus positif vis-à-vis de leurs complexes physiques.

Il ne s’agit pas de se sentir bien À TOUT PRIX (ça suffit les injonctions, oh !) ou de dire qu’il y a des complexes plus importants que d’autres, mais d’observer les chemins que prennent différentes personnes pour se sentir plus en paix avec elles-mêmes.

Tous les corps sont différents, ça te dit de les célébrer avec moi chaque semaine ?

Les illustrations sont faites par mes petites mains et à partir de photos envoyées en même temps que le texte. J’en reçois plusieurs et je choisis celle qui m’inspire le plus.

Donc, sans plus attendre, le premier témoignage.

Charlotte, 23 ans, parle de son dos

— Hey toi la tour de Pise !
— Qu’est-ce que t’as dans le dos ?
— T’as mal ?

À l’âge de 13 ans, mon corps a changé,
pas parce que je rentrais dans l’adolescence
mais pour une toute autre raison.

On m’a annoncé assez rapidement
que j’allais devoir vivre avec un handicap,
que ma colonne ne serait jamais droite
et que je devrais subir une opération
pour éviter que cela empire.

J’ai donc depuis cet âge une énorme cicatrice
dans tout le long de mon dos,
qui est devenue plus laide suite
à des complications
et plusieurs opérations.

J’ai toujours eu des remarques
de mes petits camarades à l’école
et de personnes que je ne connaissais pas.

Au début je cachais ma cicatrice
comme je pouvais mais je ne pouvais
malheureusement pas dissimuler le fait que
je ne me tiens pas droite.

Au fur et à mesure du temps j’ai appris
à montrer mon dos, à me mettre en bikini
et ne plus me soucier des remarques
ou des regards qu’on pouvait m’adresser.

Mon handicap me fait grandir,
c’est désormais ma force
et je n’ai pas honte de le dire
ou de le montrer.
Je suis fière d’avoir vécu
et combattu ces mauvais moments.

Pour moi la fleur de lotus a une grande signification,
c’est un symbole d’accomplissement spirituel de l’être
qui permet aussi de tourner la page
après une épreuve difficile.

J’ai décidé de la faire à cet endroit
pour mettre en valeur ma nuque
et montrer que j’assume ma cicatrice.

Maintenant j’ai encore plus envie de relever
mes cheveux et de mettre des hauts
qui laissent entrevoir ma cicatrice.

J’ai également demandé à Charlotte de faire un retour sur cette expérience : témoigner et voir son dos illustré. Voici sa réponse !

J’ai décidé de participer à ton appel
parce que j’ai ressenti le besoin de partager
mon histoire, même si je n’en parle pas
très souvent à mon entourage je pense que
c’est important de montrer aux gens
qu’on peut souffrir de cette différence
ainsi que de leur regard
et de leurs jugements.

J’ai trouvé ça enrichissant de réfléchir
sur mon parcourt en rédigeant le texte.

Maintenant je me sens toujours
un peu complexée par rapport
à ma posture « penchée »
mais je suis beaucoup plus à l’aise
avec ma grande cicatrice et je n’hésite pas
à montrer mon dos, j’aimerais même
envisager de faire un shooting photo.

Ce n’était pas évident de ressortir des photos
que je n’apprécie pas particulièrement
mais je trouve tes illustrations vraiment belles
et en t’envoyant la photo de ma cicatrice
je ne m’attendais pas à avoir
un autre regard sur elle,
c’est très artistique en fait,
j’ai un dos très original
et c’est comme un tatouage,
elle raconte mon histoire.

À lire aussi : Corset orthopédique mon amour — Le Dessin de Cy.

Comment participer à Corps à coeur Coeur à corps ?

Toi, oui, toi qui as lu avec attention. Toi qui as envie de dire à ton corps que tu veux enterrer la hache de guerre. Que même s’il y a des jours avec et des jours sans, ça serait déjà un premier pas de partager ton expérience.

Bienvenue dans Corps à coeur Coeur à corps !

Concrètement, si tu veux participer, qu’est ce que je te demande ?

Le témoignage sera en 2 parties : un texte et une illustration.

  • Le texte, c’est toi qui l’écris : tu m’expliques ton rapport à ce(s) complexe(s), pourquoi tu as envie de changer de regard dessus, comment tu t’y prends…
  • Pour l’illustration, j’ai besoin de 5 photos de cette partie de ton corps et/ou de ton corps en entier.

Tu peux les prendre seul·e ou avec un·e proche ; l’essentiel est que ça soit ton regard avant de devenir le mien. Ça peut être un exercice difficile, j’en ai conscience, donc je laisse le plus de liberté possible ! Mise en scène, spontanéité… c’est toi qui vois.

Je choisis la photo qui m’inspire le plus et j’en fais une illustration.

Envoie-moi ça à lea.castor[at]madmoizelle.com avec « Corps à cœur Cœur à corps » en objet du mail !

Pour suivre Léa Castor, rendez vous sur Instagram et Facebook !

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

Léa Castor

Graphiste - illustratrice chez madmoiZelle Castor voyageuse, j'ai décidé de poser mon sac-à-dos et ma palette d'aquarelle dans la madmoiZelle family pour un moment.

Tous ses articles

Commentaires
  • OxsanaBCN
    OxsanaBCN, Le 23 janvier 2018 à 17h39

    Trés beau projet et vraiment les dessins sont magnifiques!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?