Taylor Swift dévoile « Wildest Dreams », un clip plein de passion… avec Scott Eastwood

Taylor Swift vient de dévoiler Wildest Dreams, son nouveau clip dans lequel elle rêve de passion sauvage et de Scott Eastwood. Classique.

Taylor Swift dévoile « Wildest Dreams », un clip plein de passion… avec Scott Eastwood

Les enfants, Taylor Swift est de retour, et elle n’est pas là pour enfiler des perles. Bon, en vrai elle n’était pas vraiment partie, la demoiselle ne cessant jamais de travailler sur sa carrière musicale et son image médiatique. Mais là, elle frappe un grand coup : elle sort un clip vidéo… avec Scott Eastwood. J’avoue, elle vise haut pour appâter le chaland.

À lire aussi : Scott Eastwood, le fils de Clint qui fera voler ta culotte

Dans cette nouvelle vidéo torride, Taylor Swift incarne une actrice de la Belle Époque, qui tourne un film romantique. Problème : son partenaire lui fait palpiter le slip pour de vrai. Ce qui ne serait pas réellement un problème si ledit partenaire n’était pas un beau salopard qui lui fait voir monts et merveilles, et finit par se pointer à l’avant-première au bras d’une autre… Le mufle !

Au rendez-vous dans cette nouvelle vidéo, donc :

  • Taylor Swift qui prend des poses glamour devant des paysages de fifou
  • Taylor Swift qui roule des pelles à Scott Eastwood, au soleil, sous la pluie (à midi ou à minuit)
  • Taylor Swift qui gave un lion en chantant dans ses oreilles
  • Taylor Swift qui se frotte la cuisse à côté du lion beaucoup plus intéressé
  • Taylor Swift amoureuse (et qui palpite du slip)
  • Taylor Swift blessée dans son coeur
  • Taylor Swift qui s’enfuit en slow-motion
  • Scott Eastwood qui court aussi en slow-motion mais comme un blaireau parce qu’il fallait pas la tromper bien fait pour ta face.

Bref, du Taylor Swift de qualité.

À lire aussi : Taylor Swift et moi : chronique d’un amour inattendu

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 34 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ana-Esperanza
    Ana-Esperanza, Le 4 septembre 2015 à 10h38

    Linka
    (n'en déplaise à Sarkozy, elle est riche et elle existe bel et bien...)
    Rendons à César ce qui lui appartient : ce discours a été écrit par Henri Gaino. Même s'il a été prononcé par NS. Autant qu'ils récoltent tous les deux le fruit de cette prose.

Lire l'intégralité des 34 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)