Des tatouages gratuits pour guérir les traces de la violence conjugale

Une artiste brésilienne a récemment décidé d'offrir des tatouages aux femmes victimes de violences conjugales, afin de recouvrir leurs cicatrices avec de beaux dessins indélébiles.

Flavia Carvalho est une artiste brésilienne qui a décidé de mettre ses talents au service de femmes victimes de violences conjugales, ou qui ont subi une mastectomie partielle, en tatouant gratuitement le motif qu’elles veulent sur les zones de leur corps qui présentent des cicatrices.

Elle raconte au Huffington Post la genèse de son projet :

« J’ai commencé à faire ça il y a environ deux ans, quand je travaillais sur une cliente souhaitant recouvrir une grande cicatrice qui se trouvait sur son ventre. Elle m’a raconté qu’elle se trouvait dans une discothèque quand un homme s’est approché d’elle et l’a poignardée dans l’abdomen avec un couteau à cran d’arrêt. Quand elle a vu le tatouage fini, elle était très émue du résultat, et de ne plus avoir ce mauvais souvenir gravé dans sa peau. Ça m’a beaucoup touchée. »

Depuis cet électrochoc, Flavia a mis son dermographe au service de femmes de tous âges qui ont, comme sa première cliente, subi de grandes violences, trop souvent au sein même de leur couple…

C’est un très beau projet qui permettra sûrement à beaucoup de femmes brésiliennes de mieux accepter cette part sombre de leur histoire personnelle.

À lire aussi : Fuir les violences conjugales, une étude pointe les mesures à prendre

Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)