La version pimp des grands froids
Le maillot en laine, c'était quand même la grande classe
Tu peux pas test. Juste pas.
Coucou toi <3
Chapeau melon, canne et stachemou : combo ultime.
gé tro le swag té 1 boloss
Tu montes poupée ?
Nous on chille en fumant la pipe avant d'aller s'bagarrer (Custer et ses copains font une pause entre deux massacres)
Movember + cuissardes + épée + placard d'or et lingots sur le torse = le staïle de guedin
1 / 9

Le swag masculin du début du XXème (1900-1940) en photos

Par  |  | 15 Commentaires

Retour sur le swag version début XXème avec des photos de mecs pleins de classe !

Notre représentation du mec stylé ne cesse d’évoluer, et ce qui est in un jour est ringard le lendemain. À l’heure des selfies et de l’hyper-communication de nos moindres fais et gestes, choix vestimentaires, sorties publiques ou soirées privées, nous entendons souvent que l’on se met beaucoup trop en scène.

Pourtant, prendre la pose et se donner une allure de dur à cuire, de dandy stylé, de beau gosse en soirée n’est pas une invention contemporaine ! Avant la popularisation par les soldats américains du Kodak pendant la Seconde Guerre Mondiale, prendre une photographie n’était pas quelque chose de banal ; au contraire, c’était une occasion. On se faisait beau et on prenait une belle expression solennelle car l’événement était rare.

À la fac, un professeur m’a appris que nous avions cette image de dureté du passé et de solennité, comme si on ne riait pas avant les années quarante, parce que les clichés (les portraits de famille par exemple) devaient être sérieux… pourtant il avait changé totalement de représentation du passé lorsqu’il était tombé un jour sur une photographie d’un couple prise dans les années vingt. Elle avait été prise à l’improviste juste avant le cliché « sérieux » et deux cinquantenaires endimanchés y riaient à gorge déployée !

Voilà pourquoi je me suis dit qu’une petite sélection de photos issues du début du XXème siècle, dans lesquelles les mecs font les beaux gosses, sérieux et bien raides dans leurs bottes/slips ou rigolos et charmeurs, devrait vous plaire : mixez des expressions faciales intemporelles aux fringues du passé et vous avez un sacré mélange !

J’ai choisi une thématique : clope ou pipe au bec, groupes endimanchés, véhicules de BG et moustache sont les éléments que j’ai retenus pour ce diapo garanti 100% swaggitude.

Si ça vous plaît, je vous concocterai un diapo féminin spécial duckface-sourire radieux pas figé du tout. Ou avec des bébés moches. Je sais pas encore…


Audrey Hepbrune

Audrey Hepbrune aime regarder sous les kilts des Écossais voir si le loup y est, les licornes et les muffins à la cannelle. Elle a du mal à apprécier le potentiel esthétique des pieds, et donc des tongs. Elle s'excite un peu trop pour tout ce qui a été fait, écrit ou produit par des gens qui sont morts et espère un jour faire des séries historiques, pour dénuder des acteurs sexy dans des époques passées.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • AdrenalineSunshine
    AdrenalineSunshine, Le 14 décembre 2014 à 0h41

    marcel, fourrure, cigare, bling-bling... Puffy n'a rien inventé, donc.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!