Sur la piste du Marsupilami, d’Alain Chabat

Quel film on croyait qui n'est pas rigolo et qu'en fait qui n'est rigolo ? Sur la piste du Marsupilami n’est un pas un énième Astérix aux Jeux Olympiques et autres adaptations pourraves de bandes dessinées françaises : c’est du pur Chabat, du Jamel en grande forme et c’est drôle.

Sur la piste du Marsupilami, d’Alain Chabat

Parce que je vois bien qu’on ne vous la fait plus : c’est fini, trop de films se sont faits passer pour le digne hériter d’Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre et se sont avérés être des bouses. La recette « plein de thune + gros décors + la moitié des gens qui travaillent à la télé jouent dedans (qu’on peut aimer individuellement mais tous ensemble c’est n’importe quoi) + plein de références aux pubs du moment », y en a marre, c’est jamais drôle. Je suis cependant allé à une avant première du Marsupilami pour diverses raisons :

  • C’est Chabat, et mine de rien, il ne m’a jamais déçu. J’aime bien sa rom-com mimi avec Charlotte Gainsbourg, j’aime bien les trucs pourris dans lesquels il a le seul rôle drôle, j’aime regarder des vieux Burger Quiz, j’aime Avez-vous déjà vu ?. Je l’aime.
  • Je devais le voir pour faire un papier dessus, en fait ça aurait aussi bien pu être la seule raison.
  • J’avais quand même envie de le voir, donc merde, je ne vois pas pourquoi j’aurais à me justifier.
Chargement du lecteur...

Le verdict est que malgré le fait qu’une bonne partie du film est à jeter, ça fait longtemps que je n’ai pas autant rigolé devant un film français. En fait, à ce niveau-là, c’est un peu la machine à voyager dans le temps.

Déjà, Jamel a eu tendance à me soûler ces dernières années. Spectacles plus vraiment marrants, grosse caricature de lui-même, apparitions télé à deux balles, rôles tristes dans des films nuls, bref, moyenne ambiance. Mais en même temps, ça me chagrinait, parce que ma langue de hater cache un cœur tout doux et que je voulais le revoir frais et rigolo, comme au bon vieux temps. C’est pas exactement le cas, je dirais plus qu’il a simplement levé le pied sur l’humour zimdine zimdane, qu’il a mûri, et même (allez) qu’il se bonifie. Sûrement parce qu’il est bien dirigé, d’ailleurs.

Toutes les scènes avec Chabat sont hilarantes — même dans celles qu’on a déjà vues dix mille fois, il y a toujours la petite phrase qu’il faut au bon moment, et on se marre. Ce type est tout bonnement le français le plus drôle de tous les temps pour moi, l’équivalent pour l’humour d’un Platini ou un Paul Bocuse. Même quand il prend part à des trucs moyens voire nuls, genre Trésor ou La Guerre des boutons, il a le seul rôle drôle, et même si on ne lui écrit pas de blague, sa simple attitude est marrante. C’est pour ça que Chabat a toujours été bon : il a le ton. Il peut faire rire en récitant la Bible. Dans le Marsupilami il se fait d’ailleurs un peu d’autoréférence avec un passage en animation très Avez-vous déjà vu ? , qui reste quand même ce qu’il a fait de mieux depuis Mission Cléopâtre. Allez, on s’en fait un petit, mon préféré.

Chargement du lecteur...

Il y a dix ans, quand je sortais d’Astérix : Mission Cléopâtre avec un copain ou un cousin, on refaisait toutes les meilleures blagues dans le désordre sans pouvoir arriver à bout. Depuis, j’ai eu mon bac, je suis devenu mauvais public et les comédies françaises qui m’ont fait cet effet doivent se compter sur les doigts d’une main. Eh bien là, ça me l’a fait.

Sur la piste du Marsupilami sort aujourd’hui précédé d’une réputation de « soupe à grand spectacle familial comique » de mes deux. C’est faux. C’est mieux. Fermez les yeux sur les passages « superproduction à guest stars » nuls, ne regardez pas les bandes-annonces s’il est encore temps (ou alors, regardez-les, les meilleures scènes du film ne sont pas dedans de toute façon), et zou.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 18 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Chaï Chani
    Chaï Chani, Le 15 avril 2012 à 22h29

    je l'ai vu hier avec mon copain et des amis qui mourraient d'envie d'aller le voir.
    J'ai quand même pas mal hésité mais j'ai été le voir pour Alain Chabat qui me fait toujours autant rire et un peu aussi parce que j'aimais beaucoup Marsupilami quand j'étais petite !

    Le film en lui même ne casse pas trois pattes à un canard mais par contre j'ai adoré Alain Chabat et les diverses "références" qui apparaissent dans le film , Lambert Wilson m'a tuée de rire et j'ai trouvé le Marsupilami choupinou !

    Sur ce Houba !!!

Lire l'intégralité des 18 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)