Street Tattoos — Chloé et son univers Disney

C'est l'heure du... Street Tattoos ! Cette fois-ci, nous avons rencontré Chloé. Si tu es fan de l'univers des contes et de Disney, tu devrais être ravie : elle en est (presque) recouverte !

Chloé s’est fait tatouer par Badji et Jojé chez American Body Art (Paris) ainsi que Marty et Toma à Landscape Rockshop (Paris) !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 61 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ursinae
    Ursinae, Le 28 juillet 2015 à 23h08

    LuluBerlue92
    Le truc avec la petite sirène, c'est qu'en "vrai" (enfin, dans le conte original quoi...) elle est pas prisonnière de la reine des mers et doit voir son prince avec une autre, bla bla bla.. non, non. elle est juste transformée en écume de mer pour l'éternité.
    Voila. Sur ce, faites de beaux rêves ^^
    C'est surtout qu'elle se suicide (c'est ça qui la transforme en écume).

    "Dans le conte de Hans Christian Andersen, la petite sirène échange aussi sa voix contre le fait d'avoir des jambes, en acceptant donc une potion magique qui rend ses jambes faibles, à tel point que lorsqu'elle marche, elle ressent comme si elle marchait sur des couteaux tout le temps. Un jour, le prince est contraint par son père de naviguer jusqu'au royaume d'un roi voisin pour épouser sa fille. Le prince finit par accepter, même s'il dit aimer la petite sirène. Arrivé sur place, il découvre que la fille de ce roi est celle qui l'avait chanté lors du naufrage et, par conséquent, sauvé la vie.
    Le prince tombe amoureux de cette princesse et se marient. Les sœurs de la petite sirène, en voyant leur soeur triste et avec le coeur brisé, apparaissent avec un couteau magique qui, si la sirène le frappe au cœur avec, fera qu'elle retourne à sa condition naturelle de sirène. Mais la petite sirène n'est pas capable de le tuer. Elle se jette donc à la mer, où son corps se dissout pour se transformer en écume de mer."

    sinon la réflexion de la fille à la fin sur ce que peuvent dire les gens) qu'ils se disent qu'elle n'est pas mature, qu'elle ne veut pas grandir en lisant "never grew up" c'est plutôt vrai selon son interview, du coup les tatouages remplissent bien leur office.

Lire l'intégralité des 61 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)