Star Wars m’a tuer : la 3D et les dérivés

Dans peu de temps, dans une galaxie proche de chez nous... un certain George Lucas veut des gros sous : Star Wars ressort en 3D.

Star Wars m’a tuer : la 3D et les dérivés

George Lucas a vendu la mèche de Luke Skywalker en septembre 2011 : la sortie en 3D du premier épisode de la saga Star Wars, « La menace fantôme » est prévue pour le 8 février 2012 en France. Soit deux jours avant les américains (me gusta Chewbacca). Et C’EST PAS TROP TÔT C3-PO, puisque le réalisateur tease sur l’événement depuis au moins 2 ans, voire depuis 2008 d’après les forums de fans français.

Voilà un peu ce que ça donne sans les lunettes :

Chargement du lecteur...

Lucas avait déjà remasterisé tous ses films en 1997 puis en 2004 pour la version DVD. Il avait apporté des modifications beaucoup critiquées par le public : changements sonores, ou ajouts de scènes et d’effets spéciaux sur les personnages. Cerise sur le droïde, la saga complète et révisée est ressortie en Blu-Ray en septembre 2011. George fait donc son énième retour (du Jedi) avec la 3D.

Dark et ses potes approuvent la 3D.

Pendant ce temps-là dans l’espace, les fans contre-attaquent. Ou pas. (Oui, elle est facile comme le bouton sur le front d’Obi-Wan Kenobi, mais les blagues sur le physique, c’est moche). Il faut dire que Tonton George est un peu l’oncle Picsou d’Hollywood : il n’a pas tourné un film depuis 2005 et amasse les dollars en exploitant son Empire.

Les fans ne sont pas dupes de ce business. Mais sur les forums, certains irréductibles résistent encore et toujours : Star Wars fait tourner de son nom les moulins de leur coeur. Ils iront le voir en 3D pour la nostalgie et les scènes de course-poursuite dans l’espace. Les vieux de la vieille, ceux qui ont connu Lucas sans cheveux blancs, râlent contre une adaptation qui dénature le charme « artisanal » de la saga d’origine, aka les 3 épisodes des années 1980. Pour eux, la 3D, c’est fatiguant et c’est « un effet de mode pour séduire les jeun’s ». Mon côté Mamie Yoda leur donne raison. Ce que j’apprécie dans Star Wars, c’est le travail sur les costumes et les décors, la psychologie des personnages, la philosophie du bien et du mal. Pas uniquement les effets spéciaux qu’on retrouve dans n’importe quel blockbuster.

Pour celles qui n’ont jamais vu un épisode de la Guerre des Etoiles, pas de panique Jar Jar Binks. Il n’est pas trop tard pour rejoindre l’Alliance avant l’invasion 3D. En cas de doute, vous pouvez poser vos questions à Dark Vador ici, en anglais of course. (On est du côté obscur, la clarté de la réponse n’est pas garantie).

Et pour tous les enfants de Tatooine et même d’ailleurs, voilà un aperçu de ce que la colère a fait de meilleur (y compris tomber la cape) dans l’Empire.

Les produits dérivés qui roxent de l’Ewok

Des pancakes manger tu dois. Pour des petits déjs qui remuent du Yoda, ces trois moules pètent la crêpe. Dur dur de rentrer dans la combi de Padmé après ça.

Un Han Solo en chocolat. Cette tablette vous permet de réaliser 2 fantasmes : bouffer tout cru Harrison Ford, et rejouer jusqu’à écoeurement la « déclaration d’amour devant une cuve de cryogénisation » aka LE moment romantico-absurde de la saga.

Une chevelure roulée sous les aisselles. Je ne sais pas vous mais mon moi intérieur a toujours rêvé d’avoir deux macarons à la place des oreilles. Princesse Leia et Dumbo l’éléphant approuvent aussi ces protège-casques capillaires.

Le canard de bain, tel est ton destin. Un gadget très « seriously, WTF sur Aldorande, j’avais commandé un jus de droïde ?! ». Le conseil des Jedi cherche encore le pourquoi de ce coin-coin à tête de clone.

Je ne veux pas être ton père, je préfère ta main droite. Non, ceci n’est pas un préservatif phosphorescent pour jouer au sabre-laser – je vous vois venir comme l’astéroïde sur l’Etoile Noire. Juste une dark capote.

Les DIY les plus cools de la galaxie

La chambre du jedi. Parce que dans la lumière, il n’y a pas que Cindy Sander et son papillon amoché. Avec une douzaine de néons et un peu d’imagination, la force est sous ton toit.

Des nouilles au poil. Pour mettre un peu de millé-millé-Millénium Faucon dans ton assiette, essaye le bentô Chewbacca. Il est beau et il grogne dans l’estomac.

La tasse fantôme. Voilà un exemple top galactique de Latte Art, l’art de faire des dessins dans le café. What Else, George ? (l’autre George).

Let it snow les robots. Mieux vaut tard que Padmé pour décorer tes fenêtres. Le tuto de ces flocons en papier est dispo gratuitement sur le site d’Anthony Herrera. Courage, jeune padawan.

Le R2-D2 du nail art. Allez, on arrête de se tourner les pouces comme une course de podracers. Avec un peu d’entraînement, tes ongles vont attaquer du clone.

Dernière info pour vous faire baver tel Jabba le Hutt. Pour les MadmoiZelles canadiennes ou québécoises, l’exposition interactive Star Wars Identities débute le 19 avril 2012 au Montreal Science Center. Avec dedans tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les personnages sans oser le demander. Pour les autres, vous pouvez kiffer le Wookie avec la bande-annonce de l’événement, qui s’inspire du test des taches de Rorschach.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • SunnyMalker
    SunnyMalker, Le 30 décembre 2011 à 1h33

    Je suis une grande fan de Star Wars depuis toute petite, je les ai tous et je fais partie des "puristes". Les films Star Wars tels qu'ils ont été tournés sont juste parfaits et n'ont pas besoin de scènes supplémentaires ou modifiées, ni de 3D. George Lucas est tombé bien bas en faisant de ses chefs d'oeuvre des pompes à fric.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)