Spritz, l’appli pour lire un roman en un temps record

Envie de lire plus vite pour dévorer plus de livres par semaines ? L’agence de développement d’applications mobiles Spritz s’est penchée sur la question, pour parvenir à un concept d’application qui a pour but de réinventer la lecture.

Spritz, l’appli pour lire un roman en un temps record

— Article rédigé à quatre mains par Lady Dylan et Sarah Bocelli

Woody Allen disait : « J’ai pris un cours de lecture rapide et j’ai pu lire Guerre et Paix en vingt minutes. Ça parle de la Russie ». Réjouissez-vous, chers lecteurs et lectrices, car vous pourrez bientôt en faire autant (en en retenant un peu plus, espérons-le), et ce sur smartphone, lunettes connectées voire montre.

C’est un projet, comme le souligne Elite Daily, sur lequel les membres de Spritz travaillent depuis environ trois ans. Aujourd’hui, à l’occasion de la sortie imminente de la nouvelle gamme d’appareils Samsung, dans l’immédiat le Samsung Galaxy S5 et la montre Gear 2, l’agence Spritz est sur le point de révéler au grand public sa nouvelle application d’optimisation de lecture.

Optimisation, qu’est-ce à dire ? L’idée est de faciliter la lecture pour l’oeil en modifiant la présentation textuelle. Une technique qui ne nous tombe pas de nulle part, puisque la question de la modification de la lecture s’était posée avec l’arrivée des smartphones et leurs petits écrans…

Or Spritz entend aller jusqu’au bout des choses (la Gear 2 implique tout de même de lire sur une montre…), et s’est appuyé sur le fait que notre cerveau possède la faculté d’appréhender un mot dans son ensemble sans avoir à lire chacune des lettres qui le composent, pour développer ce qu’ils appellent le « point de reconnaissance optimal » (optimal recognition point ou ORP).

Il s’agit de manipuler le format du texte pour aligner les mots de manière à ce qu’ils apparaissent dans le champ de vision naturel de notre oeil. Ainsi, le texte peut être lu en économisant le mouvement des yeux et le mouvement de l’écran pour le faire défiler : on traite plus vite l’information, augmentant indéniablement la rapidité de lecture. La nécessité de balayer le texte pour l’appréhender dans son ensemble ainsi rendue secondaire, on passerait d’une vitesse de lecture moyenne d’environ 250 mots/minute à 500 mots/minute, soit un roman d’environ 100 000 mots en moins de quatre heures.

Vous ne voyez pas de quoi je parle ? Je vous invite alors à aller essayer cette technique directement sur leur site Web, sur lequel on peut progressivement augmenter la cadence de lecture. Vous verrez que si au départ on a un peu de mal rien qu’en 250 mpm (surtout de bon matin et avec la frange trop longue, mais ça n’engage que moi), en quelques minutes on se rend compte qu’on peut gérer en 500 mpm. Classe.

Attention cependant, si l’exercice permet sûrement de réveiller un peu notre oeil, il ne s’agit pas d’une méthode pour lire plus vite n’importe quoi, n’importe où. Ce qui nous permet d’appréhender chaque mot aussi vite, c’est le travail sur le ORP derrière. L’application repère comment positionner chaque mot à l’endroit exact qui permettra à notre petit cervelet de le déchiffrer immédiatement et sans détour.

Spritz sera disponible sur le Samsung Galaxy S5 et sur la montre connectée Samsung Gear 2, présentés la semaine dernière au Mobile World Congress 2014. Les développeurs veulent maintenant la vendre à davantage de fabricants et d’éditeurs. On peut aussi espérer l’avènement d’une version libre, puisque le logiciel open source Gritz propose quasiment le même service (il lui manque certains algorithmes propriétaires présents sur Spritz).

Prêt-e-s à avaler Ulysse de James Joyce pendant votre pause déjeuner ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Chimp1
    Chimp1, Le 15 mars 2014 à 20h38

    Idée géniale, mais toujours cette idée de productivité, plus facile, plus rapide, garre à l'overdose. A voir à l'usage, peut être qu'en 2050 plus personne ne lira de vrai livre ou même de livre e-ink, une montre suffira pour voir défiler le texte.

    En attendant, Spritz à eu l'idée et les investisseurs on suivi avec 3,5 million de dollars récoltés, mais un paquet d'alternatives sont déjà disponibles, y compris une libre et opensource qui lit les format epub sur Android : http://www.lecassenoix.com/questions/lire-plus-rapidement-avec-une-alternative-%C3%A0-spritz-laptop

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)