Et le sport alors ? — Carte postale de Corée du Sud

En Corée du Sud, le sport est partout. On pense au taekwondo, au baseball, mais il y a bien plus à découvrir !

Et le sport alors ? — Carte postale de Corée du Sud

Maintenant que le printemps est VRAIMENT là (enfin…) il est temps de prendre ses baskets et d’aller courir ou faire du vélo : faire du sport, et aller prendre un brunch énorme après l’effort…

Si en France, il faut souvent se motiver pour faire du sport, en Corée du Sud c’est très différent. C’est simple : que ce soit à pratiquer ou à regarder, les Sud-Coréens adorent le sport. Petit tour de piste (ohohoh !) des sports préféré au pays du matin calme.

Le sport, entre traditions et modernité

Le pays a été nourri par différentes cultures et il est marrant de voir que cela se ressent même au niveau des sports que les gens pratiquent. En effet, les Sud-Coréens combinent des sports très populaires depuis des siècles, comme le taekwondo, et sports occidentaux comme par exemple le baseball.

Ce dernier n’est pas très vieux dans le pays puisqu’il se pratique seulement depuis les années 1980, mais à chaque fois que les principales équipes jouent, elles remplissent les stades du pays.

Le football est lui aussi devenu très suivi, surtout depuis que l’équipe de Corée du Sud se qualifie régulièrement pour les différents mondiaux. À chaque fois, on a l’impression que le pays entier est derrière les joueurs pour les soutenir et les encourager à gagner.

Le sport, un incontournable en Corée du Sud

C’est d’ailleurs lors de grands évènements que l’on se rend bien compte à quel point les Sud-Coréens sont fans de sport.

La dernière grande compétition était les JO de Londres, et c’est simple, il était impossible de passer à côté d’un tel évènement ! Les Jeux Olympiques étaient partout : chantés par les artistes pour porter chance et courage aux différents athlètes, dans les publicités pour tout et n’importe quoi, dans les restaurants, où des plats spéciaux avaient été créés pour l’occasion… Le pays était complètement dans la folie JO.

Rien que pour cette joie et cette volonté de gagner nous étions pour la Corée du Sud : nous avons été emportées dans ce raz-de-marée de pubs, d’affiches et de chansons à la gloire des champions, ou du moins futurs champions !

Les arts martiaux, une tradition millénaire toujours très en vogue

Beaucoup de sports sont pratiqués par les Sud-Coréens mais les arts martiaux restent néanmoins leurs petits chouchous.

En tête de file, on trouve le taekgyeon, ancêtre du taekwondo. Il est l’art martial sud-coréen par excellence. Il était pratiqué à la cour de l’Empereur et était même l’art martial de l’armée. Il fut malheureusement interdit pendant l’occupation japonaise mais relancé à la libération sous le nom de taekwondo. Au final, presque tous les Sud-Coréens l’apprennent, filles comme garçons.

On peut aussi citer le ssireum qui pourrait être réduit à un cousin du sumo japonais. Il est né il y a plus de 1500 ans (ça ne le rajeunit pas). C’est un sport de lutte qui commence toujours pas le même rituel : les adversaires s’attrapent par mutuellement par leur satba, ou short de combat.

Le sport partout, accessible et diversifié

Si vous n’êtes pas trop sport de combat, vous n’avez quand même pas d’excuse pour ne pas faire de sport. Les Sud-Coréens en font partout. Dans de nombreux parcs municipaux, on trouve ainsi des machines (vélos, steppers, poids) pour entretenir sa forme. Pas besoin d’aller à la salle de sport !

Du coup, les Sud-Coréens restent en forme et sportifs jusqu’à un âge avancé. Il n’est pas rare de voir les machines publiques occupées par quelques petits papis qui pédalent plus vite et plus longtemps que vous. Et des petites mamies qui s’exercent au stretching en groupe. « Ah tiens, elle lève sa jambe jusqu’à sa tête sans problème. Bah moi, je sais même pas toucher mes pieds… »

De plus, au vu du relief très montagneux du pays, les Sud-Coréens sont de véritables randonneurs ! Il faut dire que la Corée du Sud regorge de parcs naturels… et de magasins spécialisés dans la rando, logiquement.

Enfin, ces dernières années ont vu se développer un nouveau sport national, de haut niveau, très populaire et pour lequel des champions s’entraînent jour et nuit dans des formations spéciales : le jeu vidéo et l’esport ! Mais ça, on vous en reparle bientôt.

Alors, on en prend de la graine ou bien on reste sur nos terrasses ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Luluclamp
    Luluclamp, Le 17 juin 2013 à 10h31

    Merci pour cet article! J'aime beaucoup les cartes postales sur Séoul, même si pour celle-la je nuancerai un peu^^. J'habite à Séoul et je vais dans une salle de sport 3 fois par semaine en moyenne. J'y vois de tous les styles et tous les âges, mais attention, pas un seul vrai sportif! Le sport n'en est pas vraiment un, les personnes autour de moi ne courent jamais sur leurs tapis, elles marchent (surtout les Ajumma) et en général pas plus de 30min. Si elles/ ils font des abdos, pompes et autres, ça n'est jamais ni trop longtemps, ni trop vite. Sans oublier le téléphone portable (vous savez courir en lisant vos sms? Moi non, eux non plus, donc ils marchent XD)
    Un corps beau est un corps sans muscles apparents, mais sans graisse non plus.
    Ils sont tous en bonne santé et ici on ne fait que monter et descendre des escaliers sans arrêt, donc de ce point de vue, ils ont un excellent cœur je pense^^.
    Donc de vrais sportifs je ne pense pas, mais adeptes d'une bonne santé oui!

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)