J’ai testé pour vous… sortir avec une (presque) rockstar

On a toutes déjà rêvé de sortir avec un musicien. Le mec un peu artiste qui te ferait partager sa passion pour la musique et te chanterait des créations qui portent ton nom. Je teste depuis quelques temps l'amoureux musicien et ce n'est pas si rose, surtout qu'Aurore, ça rime qu'avec des trucs nuls.

J’ai testé pour vous… sortir avec une (presque) rockstar

Crédibilité zéro

Si tu ne sors pas avec un mec clairement identifiable type Calogero ou Christophe Maé, tu vas ramer pour devoir expliquer aux gens que musicien c’est son vrai métier (ah oui parce que c’est comme dessinateur c’est pas un vrai métier) et qu’on peut être intermittent du spectacle sans porter des sandales en cuir et des chemises en lin.
Niveau notoriété, il est au-dessus du mec qui joue dans les bars contre un demi de Kro mais encore bien en dessous des nommés aux Victoires de la musique ; du coup, non, il ne peut pas vous avoir des places pour Aldebert, ni filer vos maquettes à Nagui.
En soirée, il ne chante pas Wonderwall ou No woman no cry sur commande. Lui donner une guitare en lui demandant de jouer un petit truc, c’est s’exposer à de graves déceptions : eh oui, c’est moyennement impressionnant, la guitare acoustique.

Des paillettes moins le quart

Petite notoriété ou pas, les festivals sont souvent l’occasion de mêler du beau monde à du très beau monde, ce qui fait qu’on y croise souvent de la star. Le problème, c’est que j’y connais rien en nouveautés musicales, ni en musique tout court… C’est comme ça qu’une fois, je me suis retrouvée en backstage* à me dire que, quand même, elle pourrait mettre un t-shirt celle-là, là, de Shaka truc, faut pas déconner, c’est pas la Foire à la saucisse ici. Ce vide culturel est plutôt le bienvenu pour mon bien-aimé, sachant que je ne sais pas dire à quelqu’un que j’admire son travail sans avoir l’air d’une fille de 12 ans à qui on présente Ricky Martin. Soi-disant que c’est pas professionnel et que ça le met mal à l’aise.

On peut également ajouter qu’il m’est difficile de me fondre dans ce milieu-là. Je fais tache. Quand un mec t’explique qu’il va partir faire une tournée, je sais pas où, avec son groupe trop underground, pour préparer un nouvel album, c’est compliqué d’enchaîner en lui expliquant que toi, tu foires tes masters, que personne ne veut de toi en stage et que tu ne sais pas trop quoi foutre de ta vie.

Le musicien au quotidien

J’ai la chance de ne pas vivre entièrement avec lui. Je parle de « chance », parce qu’un instrument, ça se travaille. Ben oui, j’ai été étonnée aussi ; je pensais que c’était une histoire de talent tout ça. En fait non, ce sont les mêmes gammes, répétées pendant des heures, et qui te donnent envie de lui fourrer sa très jolie Gretsch là où le soleil ne brillera jamais.
Si on ajoute à ça le fait de servir de cobaye pour les nouvelles chansons/nouveaux sketchs, ça donne envie de partir refaire sa vie avec un mime manchot.

Les groupies, ces êtres maléfiques

La petite cerise sur le gâteau, ce sont les fans. Pas ceux qui vont aux concerts et qui demandent des autographes, non. Le problème ce sont les fans FILLES, qui sont à peu près 200 fois plus bonnes que moi et qui vont poster sur Facebook dans la demi-heure suivant le concert des photos dans les bras de mon copain, avec comme légende « On n’est pas beaux tous les deux ? ». Je ne suis pas excessivement jalouse, mais ces filles-là me donnent envie de leur arracher les dents une à une et de leur faire avaler par le nez. Sans parler de celles qui lui proposent de passer la nuit chez elles (pour les plus subtiles).

Ce témoignage peut paraître un peu trop négatif. Je râle, je râle mais en fait c’est plutôt cool d’être avec un musicien. Je suis hyper fière d’être avec quelqu’un qui vit de sa passion parce que c’est pas donné à tout le monde. Je suis aussi très contente pour lui quand il m’annonce de nouveaux projets, de belles dates et du guest qui déchire. J’ai beaucoup insisté sur les points négatifs, parce qu’à force c’est un peu cette vision qui l’emporte sur le reste. Pendant les deux-trois premiers concerts que tu vois, tu as envie de hurler que c’est ton mec, là, qui vient de faire rire tout le monde, et puis après, t’as juste envie de crier qu’il est tard et que t’aimerais bien que ça se finisse vite ce bordel.

Ça reste son métier, et contrairement à ce qu’on peut penser, c’est du sérieux. Du coup, j’ai laissé de côté la midinette qui est en moi, et je reste un peu à l’écart. Pour ma santé mentale surtout.

*C’est pour faire un peu classe, mais là en l’occurrence, c’était juste un chapiteau surchauffé avec un sol en cagettes.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • CamilleJude
    CamilleJude, Le 25 septembre 2012 à 23h35

    Melle Kiwi;3383749
    J'arrive un peu en retard sur le sujet, mais il m'interpelle :)
    Mon homme est musicien. Et c'est pas drôle:
    - il ne m'a jamais joué de guitare autour d'un feu,
    - écouter de la musique ou chanter quand il est la est totalement proscrit ("ah, tu chantes faux", "tu vois la, c'est un octave", "la, le chanteur il était faux" "Mais...Tu entends ça?? Le bip de la caisse de Carrefour, c'est un Ré!" j'en passe et des meilleures!!)
    - je bosse la journée, quand je rentre il part faire ses concerts...
    - une batterie, une contrebasse, une guitare électrique, une guitare acoustique et une basse dans un 30m²... c'est juste pas possible!
    Les groupies voient le côté Rock'n'Roll du musicien. Vivre avec c'est moins drôle :)
    J'ai beaucoup ris en lisant ton commentaire, moi aussi j'ai la "chance" de vivre avec un musicien ;)
    -on a les vacances...absolument pas en même temps, quoi? l'été?!! mais c'est pas le moment où on peut le plus jouer?
    -il y a 6 guitares, 3 pianos, et 5 amplis chez moi (heureusement on vit dans 150m2)
    -écouter la musique oui....ah NON.
    -et OUI un instrument...ça se travaille...beaucoup...

    Allez courage a nous :yawn:!!

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)