Sonatine Éditions, le thriller pop – Un éditeur en 5 minutes

Sonatine Éditions est à l'honneur dans cet épisode de la série « Un éditeur en 5 minutes » ! Au programme : des polars, du cinéma et de la pop culture.

Sonatine Éditions, le thriller pop – Un éditeur en 5 minutes

Vous avez forcément déjà croisé un Sonatine. Dans son habitat naturel (la librairie), le Sonatine se distingue souvent grâce à 2 détails :

  • il est en grosse pile
  • sur l’ouvrage au sommet de la dite pile est disposé un petit papillon, sur lequel on lira les mots : « coup de cœur du/de la libraire ».

Vous avez compris l’idée : on peut être une maison d’édition toute jeune et proposer malgré tout des « best sellers de qualité » (non, ça n’est pas antinomique). Depuis 2005, Sonatine publie essentiellement des polars, ou des beaux livres traitant du cinéma. On leur doit par exemple les excellents Avant d’aller dormir, Les Apparences ou encore les Entretiens avec Tim Burton. C’est surtout sur les polars que cet éditeur s’est fait une belle réputation : des intrigues intelligentes, des dialogues percutants, un humour noir souvent très présent (ils ont notamment publié le roman de Hugh Laurie, alias Dr House).

Tous leurs ouvrages ont en commun d’être blindés de références à la pop-culture, très actuels et proches par leur construction des séries télé ou des films : ils sont fréquemment comparés à Dexter ou aux oeuvres de Tarantino. Ça vous pose tout de suite une atmosphère !

Pour celles et ceux qui sont moins captivé-e-s par les polars que par les romans, leur catalogue promet de l’iconoclaste : on leur doit la publication du dernier Chuck Palahniuk (l’auteur de Fight Club) par exemple mais vous découvrirez aussi beaucoup d’auteurs inédits en France et bourrés de talent…

Petit point charte graphique : les livres Sonatine sont d’une sobriété qui claque (si, si, c’est possible), le genre de sobriété qui vous donne envie de laisser négligemment traîner votre livre sur la table basse. Ils sont si élégants qu’ils donnent l’impression de faire partie de la déco de votre salon (et pas d’être la preuve de votre flemmardise) : de belles couvertures noires et blanches, souvent rehaussées d’une seule touche de couleur, une typographie toute en longueur qui accroche le regard. Leur papier, s’il n’est pas très « crémeux » sous les doigts nous épargne malgré tout le problème agaçant de la transparence d’une page à l’autre.

Petit plus Sonatine : leurs quatrième de couv’ sont très souvent enrichies de critiques vraiment alléchantes, de Tarantino, Stephen King ou de Ellroy. Admettez que ça en jette.

Après tous ces compliments, passons à la douloureuse : les livres Sonatine sont chers, en moyenne 22 euros. Ceci dit, ils sont solides, vous pouvez les malmener, la reliure reste belle. Enfin, sachez-le : si vous commencez à acheter des Sonatine, vous ne pourrez plus vous arrêter. Ils n’ont pas sorti de collection de poche, mais régulièrement vous trouverez leurs auteurs environ un an plus tard chez Points. Et bien évidemment ils sont disponibles en médiathèque.

????Par quoi commencer ?

Pour du lol en barre :

Pour les passionné-e-s de cinéma :

Pour du polar qui tchue :

Et toi, tu as déjà repéré des Sonatine en librairie ? Tu en as chez toi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MissCupcake
    MissCupcake, Le 1 avril 2013 à 20h53

    Je suis une grande fan de Sonatine, je suis avidement chaque sortie de leurs thrillers. Les Apparences était super, mais aussi Avant d'aller dormir de S.J. Watson, Zoran Drvenkar avec Toi et les Paul Cleave (le dernier, Nécrologie, est sensass).

    J'attends avec impatience Désordre de Penny Hancock qui sort le 11 Avril, annoncé comme une pépite du genre...

    Et en tant que libraire, je suis plussoie cette phrase "sur l’ouvrage au sommet de la dite pile est disposé un petit papillon, sur lequel on lira les mots : « coup de cœur du/de la libraire »." :top:

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)