Sexe, Mensonges et Vidéo

Ce qu’il y a d’amusant, avec Sexe, Mensonges et Vidéo, c’est que l’on sait d’emblée quels seront les thèmes du film. C’est simple : tout est dans le titre. L’histoire n’est pas vraiment complexe, d’ailleurs, pour la simple raison qu’il n’y a pas vraiment d’histoire, que la présentation que l’on pourrait en faire n’est qu’un […]

2005_08_28_sexemensongesetvideo.jpgCe qu’il y a d’amusant, avec Sexe, Mensonges et Vidéo, c’est que l’on sait d’emblée quels seront les thèmes du film. C’est simple : tout est dans le titre. L’histoire n’est pas vraiment complexe, d’ailleurs, pour la simple raison qu’il n’y a pas vraiment d’histoire, que la présentation que l’on pourrait en faire n’est qu’un décor dans lequel évoluent les personnages, que leur histoire est le film et que l’on ne peut vraiment la raconter sans raconter le film dans sa totalité. Parce que si au vu des thèmes abordés, on pourrait s’attendre à du commun, du vu et revu, on en est en réalité loin.

Sex, Lies ans Videotapes en version originale : pas un grand changement. Le titre résume tout. Autour de ces trois sujets s’articulent principalement quatre personnages. Il y a Ann (Andie Macdowell), pas très portée sur le sexe, mariée à un avocat plutôt riche, qui passe ses journées à s’occuper de sa maison. Son mari, John (Peter Gallagher), la trompe avec sa sœur Cynthia (Laura San Giacomo) sans le moindre scrupule. Dans ce petit monde banal arrive Graham (James Spader), qui les étonne tous et semble étrange. C’est lui qui va quelque peu révolutionner ce cadre, et ce notamment avec les vidéos qu’il tourne et son dégoût assez poussé pour le mensonge.

Tous les thèmes sont donc au rendez-vous. Et l’histoire, qui n’est finalement pas si banale que ça, trouve toute son originalité dans l’ambiance particulière qui tourne autour de ce film, et ce notamment grâce aux personnages. Ils ont, entre eux, des relations particulières, qui tournent toutes les unes autour des autres. Ce sont, notamment dans le cas de Graham, des personnages hors du commun, et c’est en cela qu’ils sont terriblement attachants. Ils portent tous un regard différent sur la vie, sont à l’opposé les uns des autres, et pourtant se côtoient ou vivent ensemble, évoluent ensemble : c’est là tout le sujet.

Autour d’eux, des liens qui s’établissent ou disparaissent, du sexe, de leurs mensonges et des vidéos de Graham se crée donc un morceau de leur histoire, que l’on regarde avec un plaisir presque étonnant. Regarder Sexe, Mensonges et Vidéo, c’est rentrer pour une heure trente dans ce petit bout de vie à l’ambiance si particulière, attachante, et c’est réellement plaisant.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire