Trois films qui donnent TRÈS faim, à ne pas regarder le ventre vide

Par  |  | 6 Commentaires

Les films de bouffe qui donnent faim, y en a des tas. Voici une sélection des trois préférés de la rédac, qu'on regarde en bavant !

Trois films qui donnent TRÈS faim, à ne pas regarder le ventre vide

Cette semaine c’est moi, rédac cuisine, qui prend en charge la sélection de films alors évidemment, on va parler de longs-métrages… qui donnent faim !

Vous avez déjà tellement salivé devant un écran qu’on vous a pris pour un lama ? Vous avez déjà ragé au cinéma parce que vous vouliez vous jeter dans l’assiette des personnages ? Nous aussi.

Et voici trois films sur le banc des accusés !

Le Château Ambulant, le porn de petit-déjeuner

Le Château Ambulant est de mes Miyazaki préféré. Et pas seulement pour l’histoire méga cool ! La bouffe a sa grande part de responsabilité.

Vous remarquerez que de manière générale, les Miyazaki sont une avalanche de food porn de toutes façons.

C’est assez inhérent à tous les films du réalisateur. Je pourrais aussi parler du Voyage de Chihiro qui a de très beaux plans de nourriture mais le malaise des parents qui se transforment en porcs parce qu’ils se sont goinfrés assombrit ces illustrations…

Dans Le Château Ambulant, la beauté de la nourriture me séduit, mais aussi et surtout son côté chaleureux ! C’est aussi ça qui fait que j’aime tellement ce film d’animation.

À lire aussi : La nourriture qui fait rêver dans les dessins animés

Sophie et son petit déjeuner incarnent tout ce qui me touche dans la cuisine, dans la vie, même.

Pour moi, ce qui est beau dans la nourriture, c’est pas seulement l’ingrédient. C’est tout ce qui y est rattaché ! La préparation, la tendresse et la douceur que Sophie amène au château donnent VRAIMENT envie d’être à table.

Et c’est pour ça que Le Château Ambulant me donne si faim.

#Chef, l’amour des sandwichs cubains

Lise, rédac jeux vidéo et dingue de fromage fondu, a adoré #Chef  ! C’est l’histoire d’un… chef, évidemment. Il travaille dans un grand restaurant, en perpétuel conflit avec son patron.

Un jour, il reçoit un critique gastronomique qui déplore le manque d’inventivité de sa cuisine. Sans faire exprès, le chef le clashe sur Twitter, ce qui a pour effet de le discréditer et de le faire virer.

Suite à ça, il décide de s’acheter un food-truck et de partir sur les routes pour cuisiner des sandwichs cubains.

Ce qui a donné faim à Lise, c’est l’amour du héros pour la bouffe. Comme elle l’explique, les plans où on le voit cuisiner sont hyper détaillés, c’est comme regarder Top Chef sauf que les plans sont plus jolis.

Quand le héros part cuisiner des sandwichs, il explique ses recettes comme si c’était tout simple ET délicieux. À chaque ville où il s’arrête, plein de gens font la queue devant son camion et Lise les comprend !

L’amour de la bouffe est présent partout dans #Chef. Quand le personnage principal va se procurer la viande pour ses sandwichs, on apprend comment elle est cuisinée, combien de temps elle est fumée…

Quand il en goûte un petit bout, on a qu’une envie, c’est de se téléporter dans le film.

#Chef, Lise l’a vu deux fois. À chaque fois elle a adoré l’univers, les acteurs (Sophia Vergara est rayonnante quel que soit le rôle qu’elle endosse), la dynamique du film.

Mais à chaque fois aussi, elle a regretté parce qu’elle avait très faim une fois le film terminé !

Julie & Julia, une ode aux passionnés de cuisine

Meryl Streep = ♥. Amy Adams = ♥. Meryl + Amy = cuisine parfaite ♥. C’est Aki, rédac ciné, qui a choisi ce film.

Julie & Julia est tiré d’une histoire vraie. Celle de Julie Powell, trentenaire, qui décide d’exécuter toutes les recettes du livre de Julia Child, Mastering the Art of French Cuisine, en un an.

Afin de permettre aux gens de suivre son aventure folle (cuisiner, en 365 jours, 524 recettes), Julie va créer un blog.

Notre rédac ciné/séries ne sait pas ce qui l’a plus fait saliver : le fait que ce soit des Américains qui tentent des recettes françaises traditionnelles ou de voir autant de plats s’enchaîner.

Rien que d’en parler, Aki a très très faim. Mais elle sauterait le bœuf bourguignon pour passer directement au gratin provençal.

Le film a inspiré de nombreuses recettes de cuisine modernisées, des soupes à l’oignon mais surtout des bruschettas. Et encore une fois, ce sont les Américains qui se sont jetés sur ces tutos à inspirations Julie & Julia.

Et vous, c’est quoi les films qui vous filent le plus la dalle ?

À lire aussi : La ratatouille de Rémi — Recettes Disney


Margaux Palace

Prêtresse de la cuisine : comme dans les cités d'or mais avec du fromage. Ses cheveux sentent le chocolat et ses doigts l'échalote, mais elle mélange pas les deux ça va on est pas des bêtes.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Louise.schneider
    Louise.schneider, Le 28 mars 2017 à 13h36

    @PrincessCookies raaaaaah Le chocolat c'était la torture :worthy:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!