Comment faire son sapin de Noël quand on vit avec un chat ?

Par  |  | 24 Commentaires

Ton sapin de Noël n'a jamais survécu aux griffes acérées de ton chat ? Il y a des solutions ! Découvre les conseils de Sarah pour apprendre à préserver ton sapin de ton cruel félin.

Comment faire son sapin de Noël quand on vit avec un chat ?

Article initialement publié le 6 décembre 2015

Enfin ! Nous sommes en décembre, mois béni pendant lequel personne ne peut décemment juger les couleurs douteuses de nos pulls de Noël, ou notre haleine soutenue de vin chaud. Décembre, sus au(x) calendrier(s) de l’Avent ! Le froid ne vous atteint plus, tout•e absorbé•e que vous êtes dans vos chants de Noël tandis que votre fromage à raclette fond joyeusement dans sa coupelle. En décembre, vous faites vraiment ce qu’il vous plaît.

À lire aussi : Six trucs à faire pour rentrer dans l’ambiance de Noël

Hélas, malgré la joie, au fond de vous quelque chose vient obscurcir cette belle euphorie : vous avez peur. Car ce qui fut jadis une tradition annuelle et chaleureuse s’est changé en guerre civile dans votre salon, boules de Noël brisées et guirlandes bouffées, faisant faner de peur chaque sapin en plastique que vous tentez d’introduire en votre foyer. Il n’est pourtant pas question de faire une croix sur la décoration du sapin de Noël.

À lire aussi : Tuto DIY en vidéo — La décoration du sapin de Noël

Mais voilà, vous avez un chat.

sapin-noel-chat-gif-grumpy

Et le chat aussi, il attend ce moment depuis longtemps.

Contre le chat, la technique du ninja (en bonnet de Noël)

Vous n’allez certainement pas laisser cet animal dépourvu de tout esprit de Noël faire la loi dans votre salon ! Après tout, votre sapin de Noël, même en plastique, est le roi des forêts. Alors ce n’est pas un chat fourbement mignon qui va vous empêcher de célébrer sa verdure, pour la seule raison que ce couillon à quatre pattes a décidé que c’était « un nouvel arbre à chat drôlement chouette, non seulement il est plein de jouets, mais en plus le bipède gesticule de façon rigolote quand je monte dessus ».

Inutile de vous croire très malin•e en fermant la porte : vous savez bien à présent que ça n’a servi qu’à apprendre à votre chat à utiliser les poignées. Cessez une bonne fois pour toute de vous faire des illusions quant à l’intelligence dont votre chat peut faire preuve quand il s’agit de vous casser les… Non, autant changer de stratégie.

Feinter un chat demande un niveau de manipulation extrême, mais avec un peu d’application et d’esprit retors, vous pouvez y arriver. Exemple : faites-lui croire que vous avez laissé votre ordinateur portable à sa portée par mégarde, de préférence à l’autre bout de la maison/appart/studio (oui, dans les toilettes, c’est possible)… Dès qu’il dormira du sommeil du chieur sur le clavier, vous pourrez raser les murs jusqu’au placard à boules (et sapin de Noël).

sapin-noel-chat-sieste

Méfiez-vous, le fourbe ne dort que d’un oeil.

Pas question de se dandiner avec vos guirlandes à paillettes sur Jingle Bells ! Vous n’avez qu’une dizaine de minutes pour dresser un rutilant sapin de Noël et ajouter une subtil touche d’esprit des fêtes à votre intérieur, sans réveiller le chat. Sans oublier bien sûr de piéger le terrain : recouvrez toute la surface restante de vieux cartons, bouts de papiers qui font du bruit, souris pouic-pouic et éventuellement de chaussures auxquelles vous tenez. Cela devrait suffire à détourner l’attention du monstre jusqu’au 1er janvier.

À lire aussi : La vie avec un chat… et ses aspects inattendus

Méthode stressante, certes, mais qui peut porter ses fruits pour peu que vous ne tentiez pas une décoration trop provocante à base de guirlandes qui pendouillent, ou d’anges de Noël qui font « ting-ting » et ne demandent qu’à être bouffés.

Pour le sapin, la technique de l’intimidation (à paillettes)

Vous n’avez pas envie de décorer votre sapin de Noël comme un•e voleur•se ? Vous estimez que préparer les fêtes de fin d’année en fanfare et en dansant sur du Tino Rossi à fond devrait faire partie des droits de l’Homme ? Que les boîtes à musique pères Noël kitsch et désaccordées devraient être remboursées par la sécu ?! Ben il fallait y penser avant d’adopter un chat.

sapin-noel-chat-guirlande

Oh, bon, d’accord, changeons de stratégie : assumez pleinement de sortir sapin, boules en plastiques, boules en verre, boules disco, guirlandes à paillettes, cascades multicolores, carrousel tintinnabulants et autres bidules de Noël qui mettent votre coeur en fête, et votre chat au garde à vous. Bien sûr qu’il est déjà là, sur vos talons. Ses pupilles sont tellement élargies qu’il ressemble à un trou noir démoniaque.

Passez outre ses tentatives de croche-pattes, mais méfiez-vous tout de même : ce sale kamikaze a tellement perdu la boule depuis qu’il a vu les vôtres (en tout bien tout honneur) qu’il est prêt à se jeter dans vos jambes pour avoir une chance de vous faire tomber la boîte à surprises.

À lire aussi : Et si j’étais… un chat pour un jour

Ce n’est qu’une fois arrivé•e à destination que vous pourrez sortir l’artillerie lourde. Ah il veut du ting-ting ? Ah il a envie de se boulotter du cheveu d’ange ? Eh ben il va avoir ce qu’il demande, et plus encore ! Attrapez les guirlandes avec lesquelles il est déjà en train de se battre, et sortez le grand jeu en vous rappelant qu’après tout, votre chat vous domine peut-être au quotidien, mais vous êtes quand même une plus grosse bête que lui.

sapin-noel-chat-peur

N’ayez pas peur. ©BuzzFarmers 

Comment ça, « qu’est-ce que je fais » ? Un peu d’imagination, que diable ! Recouvrez-vous de guirlandes pour faire le monstre de Noël et courez-lui après dans toute la maison, pour commencer. Si ça l’enrage plus que ça ne lui fait peur, dites-vous qu’il finira au moins par se fatiguer plus vite.

À lire aussi : Comment (mieux) comprendre son chat ?

Bon, et n’oubliez pas de piéger votre sapin de Noël en l’encerclant de boîtes à musique et d’automates flippants, en partant. Vous passerez peut-être des fêtes bruyantes, mais votre chat aussi. Et vos boules fragiles auront la paix (en tout bien tout honneur).

La technique de l’indifférence, et tant pis si le chat plume mon sapin de Noël, parce que de toute façon, tout le monde s’en fout de mon sapin, Noël c’est d’la merde et mon propre chat me méprise

Ne faites pas de sapin de Noël. Cette année, ce sera Whiskas goût saumon et lézards morts, de toute façon.

La technique de la bonne volonté (en mode lutin de Noël)

« Ohh, mais le pauvre bébé ! C’est pas un monstre ! Il veut juste jouer, le kiki ! »

Ah vous le prenez comme ça ? Vous êtes sûr•e ? Non parce que, autant je suis la première à défendre ma petite peluche d’amour quand ma soeur veut lui faire la peau parce qu’il a laissé faisander un lézard étripé dans ses pantoufles… Autant même moi, je suis forcée d’admettre que petite peluche d’amour se métamorphose en démon de l’ancien monde dès lors qu’il s’agit de sapin de Noël. Il faut dire aussi que c’est défendu — rien n’est plus digne d’intérêt pour un chat que l’interdit.

À lire aussi : Les fans de chats sont les plus intelligents, c’est prouvé !

Mais soit. Vous voulez faire participer bébé ? Alors bébé va participer. Ça tombe bien, il ne s’y attend absolument pas.

sapin-noel-chat-deco

« Enlève-moi ça ! ENLÈVE-MOI ÇA TOUT DE SUITE. »

Allez y ! Attrapez roudoudou d’amour pour aller jusqu’au placard à boules en dansant avec lui ! Il va a-do-rer. De même que si vous le calez sans préavis dans la boîte de décoration pour tout porter d’un coup jusqu’au salon, il y a des chances qu’il se sente trop submergé pour réagir.

Hop, arrivée dans le salon : vous larguez en chantant le chat qui ne comprend toujours rien. Imaginez à quel point cela peut être déstabilisant, pour un prédateur, de voir sa proie naturelle l’inviter à danser et boire le thé en jouant avec les boules en verre sur lesquelles il n’avait pas le droit de poser un regard ! Car c’est ça la clé : briser l’interdit. Partagez l’esprit de Noël avec votre chat en essayant de lui mettre un bonnet à pompom ou une cape de lutin ! Aidez-le à mettre une guirlande sur le sapin de Noël ! Apprenez-lui la choré de Jingle Bell Rock !

sapin-noel-chat-gif

Et félicitations, votre chat déteste Noël.

À lire aussi : Comment survivre en travaillant avec un chat ?

7 surprises culinaires personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Sarah Bocelli

Sarah Bocelli, a.k.a Botcheloute, vient du sud, mais elle n'est pas dangereuse. Elle aime la fantasy, les pâtes et les lolcats, et si elle écrit sur des sujets très divers, c'est une monomaniaque de la blague qui aura votre peau au 36ème "hé, tu connais l'histoire du pingouin qui respire par le cul ?" de la soirée. (Un jour il s'assoit et il meurt.)

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Zamonie
    Zamonie, Le 16 décembre 2016 à 17h24

    Juste un petit mot pour dire que je me suis bien marrée en lisant l'article ^^ Bon moi clairement j'ai fais un choix : un chat et pas de sapin (faut dire que les affaires du chat prennent les derniers centimètres carrés qui étaient encore disponibles dans mon petit appart). L'année prochaine si j'ai plus de motivation que cette année je me lancerais peut-être dans un "faux" sapin, genre juste une guirlande accrochée au mur ou sur les plantes vertes ^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!