Ryan Reynolds, ou plutôt Deadpool, sensibilise au cancer des testicules

Ryan Reynolds alias Deadpool incite les porteurs de testicules à se toucher les boules.

Ryan Reynolds sera sur les écrans de presque tous les cinémas de France dès le 10 février dans Deadpool, le prochain Marvel. Il y joue un anti-héros avec des pouvoirs fous et un humour noir aiguisé.

À lire aussi : Qui est Deadpool et pourquoi mérite-t-il un film à sa gloire ?

Dans son rôle de Deadpool, Ryan a pris la pose, assis nonchalamment sur un billard, pour inciter les gens munis de roubignoles à se les toucher… mais pour la bonne cause puisqu’il s’agit là de sensibiliser au cancer des testicules. Pour prévenir cette maladie, un geste simple existe et permet de détecter les grosseurs anormales.

« Messieurs, à quel point connaissez-vous vos poches de bonheur ? Je suis sûr que vous vous rendez en bas plus souvent que Maman ne le voudrait, mais il est temps que vous prêtiez attention à votre passe-temps préféré, car ces sacs de haricots que vous tenez dans votre main pourrait être en train d’essayer de vous tuer. QUOI ? Ouais ! Car le cancer des testicules est la forme la plus commune de cancers pour les hommes âgés d’entre 15 et 35 ans. »

L’acteur explique ensuite comme s’y prendre pour se toucher les castagnettes, en tenant chaque bourse à sperme entre son pouce et ses doigts tout en faisant des mouvements circulaires. Le geste est à reproduire une fois par mois.

Évidemment, au moindre doute, l’idée est de contacter un•e professionnel•le de santé pour demander si tout est normal. Allez, n’hésite pas à faire tourner cette vidéo auprès des gens qui ont des bigorneaux en haut des cuisses : c’est pour leur bien.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Pastèk
    Pastèk, Le 29 janvier 2016 à 21h45

    Ho mon dieu que c'est drôle! XD
    Voilà un spot très... couillu!
    riez svp...

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)