Rock Forever, d’Adam Shankman

Mercredi dernier sortait en salles Rock Forever (Rock of Ages), adapté d'une comédie musicale de Broadway. Myriam H. vous donne son avis !

Rock Forever, d’Adam Shankman

Après avoir réalisé Hairspray et plusieurs épisodes de Glee, Adam Shankman était tout désigné pour se charger de porter la comédie musicale Rock of Ages sur grand écran. Se déroulant à Los Angeles dans les années 80, elle conte l’histoire de Sherrie et Drew, un jeune couple en quête de gloire et d’aventures qui se rencontre au Bourbon Room, un club mythique pour les amateurs de rock, tenu par Dennis Dupree (Alec Baldwin) et Lonny (Russel Brand). La star du moment, c’est Stacee Jaxx (Tom Cruise), un rocker mythique, forcément alcoolique, toxicomane et entouré de groupies en folie, qui s’apprête à donner au Bourbon Room son dernier concert en groupe avant de lancer sa carrière solo. Mais la femme du maire, Patricia Whitmore, a juré de débarrasser Los Angeles du Bourbon Room et du rock’n’roll, pour protéger la jeunesse chrétienne et lisse de ces abominations satanistes.

La force de Rock Forever est d’utiliser des morceaux de rock’n’roll connus dans le monde entier, par les grands et les petits comme dirait l’autre : I love rock’n’roll, Don’t stop believin’, Paradise CityInterprétés par les acteurs eux-mêmes, ces tubes fédèrent complètement le public (oui, j’ai chanté au cinéma, je l’avoue). Comme dans toute comédie musicale qui se respecte, les chansons arrivent à point nommé, collent à l’intrigue et sont bien évidemment reprises par tous les figurants en une chorégraphie endiablée façon flashmob.

Les fans d’Abba avaient Mamma Mia !, les fans de pop sixties avaient Hairspray, les fans de pop tout court avaient Glee, maintenant les fans de rock, d’amplis qui crachent et de guitares saturées ont Rock Forever. L’intrigue, loin d’être complexe, est cependant moins simpliste et bon enfant que dans d’autres films du genre, et les personnages principaux, Sherrie, Drew et Stacee Jaxx, évoluent de façon assez cohérente jusqu’au grand final. Même pour ceux et celles qui sont refroidis par la présence de Tom Cruise au casting, il est si méconnaissable et inattendu dans son rôle de rocker de légende aux neurones cramés et à l’énergie sexuelle décuplée qu’on en oublie facilement l’homme derrière les pantalons de cuir et les tatouages (et puis bon, moi j’ai un crush un peu honteux sur Tom Cruise, alors j’ai bien kiffé).

Rock Forever, c’est un film à voir entre amis (voire en famille si vos parents n’ont pas de soucis avec les scènes de cucul gentilles) pour se prendre un gros shoot d’énergie, de bonne humeur, d’esprit rock’n’roll et sortir du cinéma avec une certaine envie de tatouages et de bracelets en cuir. Pas l’oeuvre de la décennie, mais un feel-good movie qui vous fera probablement chanter (ou fredonner si vous êtes timides) pendant quelques jours. Ça vaut bien une petite dizaine d’euros, voire un pot de pop-corn pour les plus riches d’entre vous !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Lotso
    Lotso, Le 17 juillet 2012 à 13h15

    Le gros problème du film, à mon avis, c'est que du point de vue musicale, c'est pas assez bon pour être qualifié de comédie musicale. Par moment j'étais franchement crispée sur mon siège, parce que faire chanter du rock à une cruche blonde et un jeune minet frisé et un peu musclé qui ont juste des voix de chanteur de télé-crochet, c'est du massacre quoi. Ça m'a beaucoup fait penser à Glee, mais en encore plus mauvais que certains mauvais passages de Glee.
    Et puis, d'un autre côté, c'est pas assez drôle pour qu'on puisse tout le temps se dire que c'est du second degré. Au milieu du film, ça commence à être plus clair, mais le début est juste cucul et écœurant !
    Parcontre, j'trouve quand même Tom Cruise fun, et Alec Baldwin aussi :)

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)