[MàJ] Le Prix Virilo fait « mâle » au Femina

[MàJ du 03/11/08] Le prix Virilo 2008 a été attribué à Robert Alexis pour Les figures (José Corti) et The Virilo Prize à Renzo Biasion pour S’agapo (La Fosse aux Ours). Le prix Trop Virilo quant à lui revient à Pierre Bisiou pour Enculée (Stock). Le jury devrait bientôt se prononcer sur son choix sur […]

[MàJ] Le Prix Virilo fait « mâle » au Femina

[MàJ du 03/11/08] Le prix Virilo 2008 a été attribué à Robert Alexis pour Les figures (José Corti) et The Virilo Prize à Renzo Biasion pour S’agapo (La Fosse aux Ours). Le prix Trop Virilo quant à lui revient à Pierre Bisiou pour Enculée (Stock).

Le jury devrait bientôt se prononcer sur son choix sur le blog du Prix Virilo.

***** 

[Le 28/10/08] Cette année, pour la première fois, le Prix Virilo sera décerné à un roman choisi par un jury mixte composé de personnes moustachues.
Seront décernés, en même temps, The Virilo Prize, récompensant un roman étranger, et le Prix Trop Virilo pour « le livre témoignant de la plus vivace poussée de testostérone ». Les hommes et femmes qui désigneront les lauréats le feront « en homme » et avec la moustache au bec. L’objectif ? Faire la nique aux bonnes femmes du Femina !
Des jeux de mots (« The Virilo Prize » – entendre very low prize) au logo moustachu, la démarche semble peu empreinte de finesse. Pourtant l’idée est loin d’être idiote !

Si tu suis l’actualité littéraire, tu sais sûrement que le Femina est décerné par un jury exclusivement composé de femme. En effet, à sa création en 1904, cette récompense est destinée à contrer le très machiste prix Goncourt, et ainsi à mettre en avant l’existence de brillantes femmes de Lettres.
Aujourd’hui, le Femina récompense le travail d’hommes et de femmes écrivains, mais son jury est lui toujours exclusivement féminin.

Le président du jury Virilo, Philippe Butigieg, fait remarquer à juste titre que « l’on ne s’oppose pas en créant l’erreur contraire », et que « donner un sexe au génie littéraire, donner un genre au plaisir de la lecture » est assez peu pertinent. En somme, il reproche au Femina d’avoir une vision faussée du féminisme en l’assimilant à un machisme à l’envers, et du coup d’offrir chaque année une récompense bidon.

Et toi, qu’en penses-tu ? Le Virilo est-il définitivement trop potache ? Ou est-ce un pied-de-nez pertinent à un prix devenu obsolète ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Charlotte
    Charlotte, Le 3 novembre 2008 à 17h18

    Il n'y a pas eu de réaction publique à ma connaissance.

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)