Pour la réhabilitation de ce pauvre MSN Messenger

Alfrédette milite pour une cause bien à elle : le retour à la belle époque d’MSN, relégué au rang de ringard avec MySpace et leur grand-père Caramail depuis quelques années… Saura-t-elle vous convaincre ? Publié initialement le 9 mars 2012 Le 31 août 2014 — Après l’annonce de la fin de MSN Messenger fin octobre, […]

Pour la réhabilitation de ce pauvre MSN Messenger

Alfrédette milite pour une cause bien à elle : le retour à la belle époque d’MSN, relégué au rang de ringard avec MySpace et leur grand-père Caramail depuis quelques années… Saura-t-elle vous convaincre ?

Publié initialement le 9 mars 2012

Le 31 août 2014 — Après l’annonce de la fin de MSN Messenger fin octobre, c’est le moment ou jamais pour ressortir cet article qu’apparemment Microsoft n’a jamais lu :(

Amie née entre 85 et 95, te souviens-tu de tes primes amourettes MSNiennes? De l’exaltation qui était tienne lorsque Jean-Kévin t’envoyait un wizz assorti d’un sémillant smiley ? De tes longues conversations émaillées de moult « mdr », « ptdr » et « xptdr » avec tes chères copines de bahut, au cours desquelles étaient évoquées une pléthore de préoccupations philosophiques ? (callypigie du prof de sport, biatchitude de telle ou telle Nellie Oleson en herbe, entre autres sujets très très intéressants).

Oui mais voilà : les zinternets sont frivoles et oublieux. Et sitôt que Facebook, le géant bleu aux grandes bottes, a fait apparition dans ta barre des tâches, tu as remisé au placard MSN, où il pourrit actuellement entre un disque de Diam’s et ton vieux sac Eastpack.

Aussi, madmoiZelle de tous pays, engage-toi, et rejoins toi aussi le Front d’Action Pour la Réhabilitation De Ce Pauvre Windows Live Messenger (FAPRDCPWLM – à prononcer dix fois de suite. Plus fort encore que ces damnées chaussettes archi sèches de l’antiduchesse), et ne partage plus les élans de ton palpitant qu’avec tes contacts MSN, wizze-les à tout va, enivre-toi du doux son du message reçu qui a bercé ton adolescence.

Tu n’es pas encore convaincue ? Diantre, jeune damoizelle, voici 15 bonnes raisons d’abandonner le chat Facebook au profit de ce cher MSN :

1) Parce qu’il est lent. Comment cela, pas une bonne raison? Bien sur que si, très chère : dans notre vile société d’instantanéité et d’immédiateté, il faut prendre le temps de savourer les bonnes choses… et de les faire durer. Ceci vaut pour la blanquette de ta grand-tante, le sexe, la quatrième ballade de Chopin, etc.

2) Pour choper en toute tranquillité. A priori, et l’on ne peut t’en blâmer, tu ne peux imaginer comment MSN pourrait révolutionner ta vie sentimentale. Et pourtant !

Imaginons une situation tout à fait classique : Georgette-Marie, ta fausse meilleure amie, a bien grandi, et elle est enfin sortie avec Jean-Kevin. Mais Jean-Kevin semble prêt à la quitter depuis qu’elle a adopté un cafard géant. Las ! Tu voudrais bien partager tes draps en 140 avec le galant homme, mais le demander en ami sur Facebook éveillerait les soupçons de Georgette-Marie et mettrait en péril votre amitié.

La solution ? Entretenir une longue correspondance érotique avec Jean-Kévin via MSN. Et si, par hasard, Georgette-Marie découvre votre forfait parce que vous n’avez pas eu l’intelligence de prendre un pseudo, je ne puis plus rien pour vous, chers amis.

3) Parce qu’il t’apprenait la répartie, le tac au tac, la vivacité intellectuelle, et que tu lui dois sans doute ton bac mention Assez Bien. Enfin, peut-être.

4) Car tu y a entendu de beaux mots d’amour. Mais si, souviens-toi : « kikoo, tu veu sortir avk moa? » « Lol. Nan ». « Ok. Et Églantine, el é célib? »

5) Car il permet de belles rencontres. Bogossdu49, qui t’a ajoutée par le biais de cette coquine de Georgette-Marie, t’a conté fleurette avec amour, des semaines durant (cf ci-dessus).

6) Parce qu’il pousse à l’ingéniosité plastique. Grand dieu, comment organiser ton pseudo mieux que celui de Georgette-Marie ? LA question de tes douze ans !

7) Parce que quand on est au collège, que l’on a de l’acné, un appareil dentaire et des lunettes à double foyer, la photo en miniature, ça a du bon.

8) Parce qu’un wizz vaut bien quinze mille pokes.

9) Parce que les petites invitations avec une clef dessus, c’était cro mignon.

10) Parce que MSN entretenait le mystère. Avoir accès au profil Facebook d’un galant, c’est connaître d’emblée ses goûts musicaux, ses névroses refoulées et les vêtements qu’il portait quand il était bébé (Ah ! grandeur et décadence des photos d’enfance). Avoir un nouvel ami sur MSN, c’est ne rien connaître de lui, sinon une photo en miniature et un statut aux sens cachés divers (« Iil y à d3èès F0iiS 0ù j3 m3 se3nS iNc0mpriis3 al0Rs K3euh j’ 4ii d3 Vraii pr0blèème m0ii auss’ssyii !!!!« , par exemple).

11) Parce qu’il est vert. Et que si tu es aussi rousse qu’une feuille d’automne, le vert est une couleur que tu dois chérir autant que ton premier tampon. Blonde ou brune, ne te gausse pas ! Sais-tu ce que les roux savent faire avec leur auriculaire ? Je te laisse le découvrir avec ton correspondant irlandais.

12) Parce que là où MSN passe, big brother trépasse. Même ta maman paranoïaque, qui a pourtant épluché ton cahier de maths pour voir si tu n’y cachais pas des buvards de LSD, n’envisagerait pas d’éplucher tes conversations sur Windows Live. Le gouvernement nord-coréen lui même ne s’y aventurerait pas (NB : je ne cautionne en aucun cas les actions d’organisations illégales qui réutiliseraient MSN pour échapper à toute surveillance d’Interpol et du FBI).

13) Parce que MSN, c’est toutes tes années collège. Grâce à lui, tu as appris que Lili-Eugénie avait bécoté Antoine-Maximilien sous le préau. Et que tu t’en servais également comme vecteur d’échanges : quoi de mieux que le bon vieux logiciel vert pour filer à Georgette-Marie une photo de Jean-Kévin en échange d’une chanson de Kyo ?

14) Parce que MSN est devenu vintage ; or, tout ce qui est vintage est chic est beau (à l’exception notoire des compensées en mousse bleue fluo que ta grande soeur portait dans les années 90).

15) Parce qu’on y apprenait tout. Souviens-toi de ces tendres wizz qui te donnaient des envies d’éviscération envers le reste de l’humanité. Et te rappelles-tu, ô chère lectrice, de l’ardeur passionnée que tu mettais à élaborer tes pseudos ? Te souviens-tu de la complexité plastique que ceux-ci pouvaient avoir, lorsque tu les ornais de vagues, de couleurs et de citations qui sortaient tout droit de ton agenda L’Étudiant ?

Bref, MSN nous a tout appris. L’amour. La poésie. L’orthographe. La frustration. La patience. La vie. Pour toutes ces raisons, ô lectrice nostalgique, nous nous devons de ressusciter ce tendre géant de la communication instantanée qui nous a apporté les plus grandes joies et la plus belle perte de temps de notre adolescence.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 90 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • NanaCoubo
    NanaCoubo, Le 29 octobre 2015 à 22h34

    JE SUIS POUR ! Rien ne vaut un bon MESSENGER ou Windows Live Messenger parce que celui de FB il pue et Skype, c'est sympa quand même mais bon... mon little_moni me manque mdr (je suis passée de hotmail.fr à msn.com)

Lire l'intégralité des 90 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)