Si on quittait les fêtes comme on quitte Facebook

Par  |  | 1 Commentaire

College Humor imagine à quoi la vie ressemblerait si les gens quittaient les soirées de la même façon qu'ils se désinscrivent de Facebook.

Si on quittait les fêtes comme on quitte Facebook

Les réseaux sociaux, c’est bien pratique et c’est sympa quand on est connecté-e-s avec des gens cool qui ne jugent personne. Certain-e-s, en revanche, ne se sentent vraisemblablement mal à l’aise avec l’idée d’avoir ne serait-ce qu’un compte Facebook… Et ça peut se comprendre. Ils et elles ne veulent pas forcément participer au succès du deuxième site Web le plus visité au monde derrière Google, ou bien ils s’inquiètent pour leur vie privée, ou autre raison tout à fait valable.

Parmi ces personnes-là, il y a celles qui font leur choix discrètement ou préviennent vite fait leurs contacts avec un statut… Et il y a celles qui en font une affaire beaucoup plus importante, annonçant leur départ de Facebook avec un ton qui sonne comme grave et solennel, voire donneur de leçons. Heureusement, ces individus sont rares.

College Humor a décidé de « rendre hommage » à ce type de personnes dans leur nouvelle vidéo, qui imagine à quoi ça ressemblerait si les gens partaient des soirées de la même façon qu’ils quittaient Facebook, notamment en…

  • expliquant pourquoi ils prennent cette décision qui doit être teeeeellement surprenante aux yeux des autres (« c’est peut-être surprenant pour certains d’entre vous, qu’un jeune homme populaire puisse quitter la plus grosse soirée de la ville »)
  • rappelant leur singularité (« je suis peut-être un peu différent de vous tous, j’irai même jusqu’à dire que je suis un peu… spécial »)
  • prenant la plèbe de haut (« je n’aime pas vos conversations, les choses que vous partagez sont au mieux sensationnalistes », « je crois vraiment que vous perdez tellement de temps », ou bien « je pense que je serai une meilleure personne quand je serai parti, en fait je serai meilleur que vous tous »).

…et parfois, ils reviennent.

À lire aussi : Pourquoi j’ai quitté Facebook, par Adrien Ménielle

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Tératogène
    Tératogène, Le 30 mars 2015 à 1h54

    Cette chute :yawn:
    (pourquoi y'a personne qui commente ? :shifty: )

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?