Quatre héroïnes de jeux vidéo super badass

Par  |  | 43 Commentaires

Sexistes, les jeux vidéo ? Pas toujours ! Certains personnages féminins ont de quoi faire pâlir de jalousie les hommes les plus forts. En voici quelques-uns.

Quatre héroïnes de jeux vidéo super badass
Le #8MarsIsComing sur madmoiZelle ! À quelques jours de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, viens niquer ton syndrome de l’imposteur, le shot d’empouvoirement est offert par la maison. Rendez-vous sur On s’échauffe pour le 8 mars !

— Article initialement publié le 11 février 2016

On le fait inlassablement remarquer : l’image de la femme dans le jeu vidéo souffre. Entre les nanas à poil de Dead or Alive qui doivent terriblement souffrir du dos avec leurs énormes poitrines, et Quiet de Metal Gear Solid 5 qui se bat pratiquement nue, difficile de se retrouver.

Pourtant, même les jeux vidéo ont leur dose de girl power ! Voici une liste non-exhaustive de personnages féminins qu’il vaut mieux ne pas emmerder.

Faith Connors la révolutionnaire

Faith est un peu l’incontournable des personnages féminins. Héroïne du jeu Mirror’s Edge chez Electronic Arts, elle incarne une rebelle luttant contre un régime répressif. Constamment pourchassée, elle est capable de traverser la ville en pratiquant le parkour, phases de jeux vraiment intéressantes. D’autres détails badass ? Notre acrobate a un tatouage sous l’œil, réalisé à l’accomplissement de sa première mission.

faith-conors

Faith est représentative, pas seulement parce qu’elle est super stylée dans Mirror’s Edge, mais aussi parce que des joueurs se sont plaints à la sortie du jeu. En effet, sa création a suscité un tollé parce qu’on la jugeait… Trop plate ! Le bonnet A que je suis l’a tout de suite aimée d’amour. Si Faith vous manque, sachez qu’elle reviendra en mai dans le reboot du premier épisode, Mirror’s Edge : Catalyst !

Clementine ou la persévérance incarnée

Clementine est le personnage le plus jeune de cette sélection. Du haut de ses dix ans, elle a survécu à l’apocalypse zombie en se réfugiant dans sa cabane dans les arbres dans le jeu Walking Dead, par Telltale. Elle est recueillie par Lee, le personnage incarné par le joueur ou la joueuse. Les deux protagonistes forment un duo de choc rencontré par hasard et désormais inséparable.

Clementine est petite mais elle en veut. Les cadavres qui marchent, ça lui fait pas peur (enfin si, mais faut faire avec). Au fil de l’aventure, elle va croiser un cinglé qui garde une tête coupée vivante dans son sac, certains de ses proches transformés en zombies ou encore des survivants cannibales… Pas mal de trucs qui font flipper donc, mais qui ne l’empêcheront jamais de persévérer.

clementine-walking-dead

Et pour ceux et celles qui se seront pris d’affection pour Clementine, sachez que c’est elle qu’on incarne dans les épisodes suivants du jeu !

La pionnière Samus Aran

Samus est le personnage principal des jeux Metroid. Elle est l’ultime survivante d’une planète dont tous les habitants, dont sa famille, ont été exterminés par les pirates de l’espace. Recueillie par le peuple des Chozos, elle s’entraîne en vue d’exterminer les pirates. A son départ, les Chozos lui offrent une armure super stylée qui va lui permettre de poutrer tout le monde.

samus-aran

Samus est intéressante parce qu’elle est très peu sexualisée. En fait, quand elle porte son armure on ne distingue pas son genre : son statut, c’est celui de combattante avant d’être celui de femme. C’est étonnant parce que Metroid est une très vieille série, le premier opus date de 1986. À l’époque, on s’en fiche un peu de l’image de la femme dans le jeu vidéo. Nintendo décide quand même de mettre en scène un personnage féminin, et ça claque.

Et n’oublions pas Peach !

Je vous vois venir : Peach, c’est la princesse en détresse qu’il faut tout le temps sauver, qui pousse des cris suraigus et qui porte une robe rose à froufrous. Qu’est-ce qu’elle fabrique ici alors ? J’ai eu envie de vous parler de Peach parce qu’elle a beaucoup évolué ces dernières années. Elle était la victime, elle est devenue la combattante !

Dans Mario 3D world sur Wii U, le joueur peut choisir d’incarner Mario, Luigi, Toad ou Peach. Les Lakitus, les plantes carnivores et les koopas, elle les affronte au lieu d’attendre derrière. Et moi je la choisis toujours parce qu’elle peut planer, ce qui est bien pratique !

peach-super-mario-adventures

Je trouve ce nouveau rôle très réjouissant. Peach avait déjà des jeux dédiés depuis un moment mais ce qui me plaît désormais, c’est qu’elle est mise au même niveau que les autres ! Et j’ajouterai que d’après moi, il ne faut pas blâmer Peach parce qu’elle est tout le temps en rose. Le problème, c’est quand cette couleur est systématiquement assignée aux filles. Mais si c’est son style, pourquoi pas ?

Il y a plein d’autres personnages de jeux vidéo féminins qui pourraient nous servir de modèle. Je n’oublie pas Lara Croft, mais c’est un peu facile pour une première sélection non ? Et vous, vous en avez des préférées ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Mlle Esculape
    Mlle Esculape, Le 9 mars 2017 à 8h27

    @Vespertina Tu as malheureusement raison pour femshep, mais ce que les fans en ont fait change tout je trouve :)
    Je crois que la majorité des fans de mass effect considèrent que Shepard est une femme et qu'elle est bien plus cool à jouer que son alter ego masculin.
    Mon copain, une pote fan & moi, nous pensons, par exemple, que maleshep est "un perso de militaire tout ce qu'il y a de plus basique et chiant" alors que femshep c'est de la grosse dure à cuire comme on en voit pas beaucoup dans les médias. Sans que ce soit une mère qui a tout perdu ou une femme qu'on a humilié. Elle est carrément écrite comme un mec, c'est vrai, mais avec un petit peu plus de fond pour corroborer avec sa féminité, ça fait un personnage plus riche et réaliste.

    Voilou ^^ c'était mon avis.

LA MADBOX DE JUILLET

  • 8 cadeaux personnalisés
  • par la rédac
  • 18.90€
  • Sans engagement