Purity Bear : l’ours qui te coupe l’envie de copuler

Un ours en peluche peut-il plomber ta libido en quelques secondes ? Grâce à Purity Bear (l'ours de la pureté), nous t'annonçons aujourd'hui que la réponse est oui.

Imagine la scène : tu as 16 ans et tu rentres d’un rendez-vous galant avec un jeune homme bien sous tous rapports, un de ces jeunes garçons que tu t’imagines tout à fait présenter à ta grand-mère tant il a la tête du gendre idéal. Tu as 16 ans, et tu ne penses pas forcément au mariage, cette sacro-sainte institution aussi romantique pour certains qu’elle est archaïque pour d’autres. Tout ce que tu sais, c’est que ce garçon est gentil avec toi, poli, attentionné et patient ; tu as donc soudainement très envie de lui faire visiter l’intérieur de ta maison, l’intérieur de ta chambre, l’intérieur de ta couette et puis peut-être même l’intérieur de toi-même. En plus, magie du hasard, tes parents ne sont pas là pour la soirée. Ton regard dans le sien, tu te rends compte qu’il n’est pas tellement réticent à cette idée.

Quand soudain, un ours en peluche émerge de derrière son épaule et commence à raconter à ton compagnon des trucs un peu louches, tels que :

Hé, fais pas ça : cette décision changera le cours de ta vie. Je sais qu’elle est câline. Mais regarde, je peux être câlin, moi aussi (sic suprême).

Ce qui semble avoir une influence néfaste sur la libido de ton petit-ami, qui décide d’en rester là pour ce soir.

Cette idée (somme toute assez saugrenue) ne vient pas de mon esprit dérangé : elle est l’oeuvre d’un mouvement américain puritain appelé Day of Purity qui prône (quelle surprise) l’abstinence jusqu’au mariage et, plus généralement, la pureté des actes et de l’esprit comme il est précisé sur leur page web.

Chargement du lecteur...

Leur vidéo, publiée sur Internet l’année dernière, a été remise en avant à l’approche de la Saint-Valentin que le mouvement aimerait voir devenir le Purity Day, un jour où les jeunes qui ont choisi de rester vierges organisent des manifestations pour rappeler l’engagement qu’ils ont pris (en gros, si tu as acheté une guêpière et un porte-jarretelles pour l’occasion, ne traîne pas trop dans le coin des rassemblements organisés par le Day of Purity : on risque de ne plus te lâcher la grappe).

Gaffe : cet ours compte peut-être te casser tous tes coups.

Si je ne vois aucun mal à prendre la décision d’attendre le mariage pour copuler, chacun étant libre de faire ce qu’il veut de son appareil génital, une chose m’échappe : pourquoi un ours en peluche ? Et plus encore, pourquoi un ours en peluche chercherait à devenir le substitut érotique d’une jeune donzelle ? Cette décision semble absurde et un tantinet tendancieuse puisque « pour la culture populaire d’internet », comme le rappelle Quentin Girard pour Next, « l’ours en peluche est depuis un moment déjà associé à Pedobear, l’ours pédophile qui court derrière les jeunes garçons et filles pour les violer ».

Alors, gros dérapage ou tu penses qu’on s’enflamme tous pour rien ? La parole est à toi.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Iranoe
    Iranoe, Le 7 février 2012 à 16h40

    Sans rire... Un ours vient te susurrer des mots doux et toi, au lieu de flipper sur le fait que tu vois des ours en peluche quand tu veux aller visiter "un pays étranger", tu souris comme si c'était normal...

    Ah oé quand même...

    Et puis, j'ai quand même l'impression de voir un mauvais film porno...

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)