« Pourquoi j’ai besoin du féminisme », par TomSka

Pondu par Marie.Charlotte le 13 janvier 2014     

TomSka, génial auteur de vidéos dont une très remarquée sur la sexualité, a posté un billet expliquant pourquoi il a besoin du féminisme. Et ça fait un bien fou.

Certain•e•s en doutent peut être encore, mais le féminisme n’est pas qu’une affaire de femmes, loin de là. Les hommes sont des alliés indispensables dans la lutte pour l’égalité entre les individus, notamment parce que cette quête les concerne : eux aussi sont victimes du patriarcat, ce dont TomSka a parfaitement conscience.

Si vous lisez couramment l’anglais, vous pouvez vous précipiter sur le Tumblr de TomSka pour lire la version originale de son post Pourquoi j’ai besoin du féminisme.

Et pour les autres, voici une traduction de ce texte bien inspiré :

« Il existe une croyance tristement répandue selon laquelle « le féminisme » est associé à une haine des hommes et à un favoritisme envers les femmes. Moi-même, je l’ai pensé. Cette idée fausse vient de ces personnes qui ne comprennent pas vraiment le féminisme mais utilisent ce concept pour diffuser leur haine, mais… Elle vient aussi majoritairement de gens qui n’ont aucune idée de ce dont ils parlent.

Le féminisme est la recherche de l’égalité entre les individus, via le démantèlement des règles et des standards établis par la société, qui nous disent que les hommes sont ceci et les femmes sont cela. Cela vous surprendra peut-être d’apprendre que cette même société nous enseigne que les femmes sont plus bêtes, un sexe faible, et que si un homme a des problèmes, il devrait arrêter de pleurnicher et s’en remettre comme un homme, un vrai.

Donc je me suis dit que j’allais vous donner quelques raisons pour lesquelles le féminisme est important pour moi personnellement, et peut-être que vous vous retrouverez dans certaines de ces problématiques.

J’ai besoin du féminisme parce que quand j’étais plus jeune, j’ai dit et fait des choses horribles aux femmes et à propos d’elles, et que je n’avais aucune idée d’à quel point ces choses étaient graves.

J’ai besoin du féminisme parce que si j’ai des enfants, je vais quand même devoir leur apprendre à ne pas être violés ; insinuant que ça serait de leur faute / leur responsabilité si ça leur arrivait.

J’ai besoin du féminisme parce qu’on n’apprend toujours pas aux enfants à ne pas violer.

J’ai besoin du féminisme parce que si j’étais agressé par une femme, on me dirait sûrement « d’être un homme » parce que « les hommes sont plus forts que les femmes » et ne peuvent pas en être les victimes.

J’ai besoin du féminisme parce que dans le passé, quand une guerre éclatait, avoir un pénis signifiait que vous étiez automatiquement sélectionné pour aller mourir pour votre pays.

J’ai besoin du féminisme parce que même si les droits des femmes ont considérablement progressé dans le monde occidental, ce n’est pas le cas pour le reste du monde et ça me rend malade.

J’ai besoin du féminisme parce qu’environ 300 000 de mes abonnéEs YouTube seront victimes d’agressions sexuelles dans leur vie, et que je ne peux pas m’empêcher de regarder mes 1,6 million d’abonnÉs et de me demander « combien d’entre vous seront leurs agresseurs ? »

J’ai besoin du féminisme parce que si je commets un crime, le juge et le jury seront beaucoup plus indulgents avec une femme qui aura commis le même crime qu’ils le seront avec moi.

J’ai besoin du féminisme parce qu’aucune des filles dont j’ai été amoureux ne m’a cru lorsque je leur disais qu’elles étaient superbes, parce qu’elles n’avaient aucune chance d’atteindre les impossibles standards « ressemble à ça » et « comporte-toi comme ça » que notre culture leur impose.

J’ai besoin du féminisme parce que j’ai perdu ma virginité à un moment où je n’en avais pas envie et avec une personne dont je n’avais pas envie, et si j’inversais les genres, vous appelleriez ça une agression sexuelle.

J’ai besoin du féminisme parce que si je faisais une vidéo à ce propos, les gens se moqueraient de moi. »

Et toi, pourquoi as-tu besoin du féminisme ?

fminisme

Ça vous a plu ? Partagez !

199 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Marie.Charlotte - Tous ses articles

Marie.Charlotte a été jeune cadre dynamique pendant 3 ans avant de rejoindre la team MadmoiZelle. Elle aime les débats politiques et de société, les séries américaines et le sport (mais surtout à la télé). Elle est toujours à la recherche de jeunes professionnelles dans tous les secteurs, n'hésite pas à la contacter si tu souhaites témoigner !

Plus de Marie.Charlotte sur le web :

Tous les articles Actu, Culture et aussi Sur le web
Les autres papiers parlant de , , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. MissNyxeMissNyxe

    Le 13 janvier 2014 à 20:42

    Je suis pas sûre d'avoir très bien compris la fin d'une phrase, :dunno: Quelqu'un m'explique ?

    "J’ai besoin du féminisme parce que si j’ai des enfants, je vais quand même devoir leur apprendre à ne pas être violés ; et leur faire comprendre, implicitement, que c’est leur faute / leur responsabilité si ça leur arrive."


    Je la retourne depuis tout à l'heure et je comprend pas, peut-être que c'est tout bête et que mon partiel de tout à l'heure m'a plus affécté que ce que je pensais.
    Sinon tout le reste du message (que pour le coup je comprend :snowman:) est super ! ça fait plaisir de voir des mecs qui s'interessent à ça, comme dans Salut les Geeks, ou le projet crocodiles !
  2. EuphrosyneEuphrosyne

    Le 13 janvier 2014 à 21:03

    @scrimpy    @Kazh    @MissNyxe
    L'auteur fait référence à l'éducation donnée aux jeunes filles et de manière plus générale au slutshaming qui prétend que si une fille se fait violer, elle n'avait qu'à pas s'habiller de telle manière, sortir seule si tard, fréquenter tellement de garçons et tout le blabla habituel…
    Sa phrase est ironique, il souligne juste que le grand tord qui perdure à notre époque est d'apprendre aux filles à "bien se tenir" pour ne pas avoir de problèmes, beaucoup plus que d'apprendre aux garçons que le viol c'est mal.

    Vraisemblablement l'auteur n'est pas d'accord avec cette manière d'éduquer les mômes, mais j'admet que le ton sarcastique utilisé est difficilement audible puisqu'en décalage avec le reste de son texte (une maladresse de l'auteur ou un bug dans la traduction?). M'enfin, moi perso je  lui pardonne  :jv:
  3. CepharmaCepharma

    Le 13 janvier 2014 à 21:05

    J'ai adoré! :)

    Pour le morceau "J’ai besoin du féminisme parce que si j’ai des enfants, je vais quand même devoir leur apprendre à ne pas être violés ; et leur faire comprendre, implicitement, que c’est leur faute / leur responsabilité si ça leur arrive." Je pense qu'il faisait de l'ironie, face au gens qui disent ce genre de trucs à leurs enfants ou même à d'autres personnes (même des policiers!)
  4. YaYa

    Le 13 janvier 2014 à 21:47

    Posté par euphrosyne
    @scrimpy     @Kazh     @MissNyxe
    L'auteur fait référence à l'éducation donnée aux jeunes filles et de manière plus générale au slutshaming qui prétend que si une fille se fait violer, elle n'avait qu'à pas s'habiller de telle manière, sortir seule si tard, fréquenter tellement de garçons et tout le blabla habituel…
    Sa phrase est ironique, il souligne juste que le grand tord qui perdure à notre époque est d'apprendre aux filles à "bien se tenir" pour ne pas avoir de problèmes, beaucoup plus que d'apprendre aux garçons que le viol c'est mal.

    Vraisemblablement l'auteur n'est pas d'accord avec cette manière d'éduquer les mômes, mais j'admet que le ton sarcastique utilisé est difficilement audible puisqu'en décalage avec le reste de son texte (une maladresse de l'auteur ou un bug dans la traduction?). M'enfin, moi perso je  lui pardonne  :jv:

    En fait la phrase originelle est :
    "I need feminism because if I have a child, I’m still going to have to teach them to not get raped; imply it’ll be their fault/responsibility if it happens."
    c'est-à-dire un truc du genre "je vais toujours leur apprendre à ne pas se faire violer, insinuant que ce serait de leur faute"
    C'est n'est donc pas de l'ironie, plus une erreur de traduction je dirais:vieux:
  5. SillSill

    Le 13 janvier 2014 à 21:50

    "J’ai besoin du féminisme parce que si j’ai des enfants, je vais quand même devoir leur apprendre à ne pas être violés ; et leur faire comprendre, implicitement, que c’est leur faute / leur responsabilité si ça leur arrive."

    C'est vrai que l'ironie dans cette phrase est difficile à percevoir, j'ai eu un gros bug dessus. :facepalm:
    SINON, ce texte est super, on entend pas assez parler d'hommes féministes.
    :zizi:
  6. FabFab

    Le 13 janvier 2014 à 21:57

    Posté par ya
    En fait la phrase originelle est :
    "I need feminism because if I have a child, I’m still going to have to teach them to not get raped; imply it’ll be their fault/responsibility if it happens."
    c'est-à-dire un truc du genre "je vais toujours leur apprendre à ne pas se faire violer, insinuant que ce serait de leur faute"
    C'est n'est donc pas de l'ironie, plus une erreur de traduction je dirais:vieux:

    Ok je checke ça demain avec @Marie-Charlotte , merci ;)
  7. guerredesmiroirsguerredesmiroirs

    Le 13 janvier 2014 à 22:09

    MMmm.. Je n'ai pas bute contre cette phrase, c'est assez evident qu'il souligne le probleme en mettant des mots "crus" la ou on insinue ce probleme suptilement ('fin, j'arrive pas a trouver mes mots le lundi).

    A tiens, et maintenant, en Arizona, les medecins qui pratiquent l'avortement sont des criminels, car les foetus a 20 semaines ressentent la douleur. Les seules exeptions seront si la femme est en danger de mort.
     :mur:    http://inothernews.tumblr.com/
  8. scrimpyscrimpy

    Le 13 janvier 2014 à 22:38

    Posté par ya
    En fait la phrase originelle est :
    "I need feminism because if I have a child, I’m still going to have to teach them to not get raped; imply it’ll be their fault/responsibility if it happens."
    c'est-à-dire un truc du genre "je vais toujours leur apprendre à ne pas se faire violer, insinuant que ce serait de leur faute"
    C'est n'est donc pas de l'ironie, plus une erreur de traduction je dirais:vieux:

    thannnnnks ! ha je me disais aussi, ben, merdeuh xD
  9. MissNyxeMissNyxe

    Le 13 janvier 2014 à 23:39

    Posté par ya
    En fait la phrase originelle est :
    "I need feminism because if I have a child, I’m still going to have to teach them to not get raped; imply it’ll be their fault/responsibility if it happens."
    c'est-à-dire un truc du genre "je vais toujours leur apprendre à ne pas se faire violer, insinuant que ce serait de leur faute"
    C'est n'est donc pas de l'ironie, plus une erreur de traduction je dirais:vieux:



    Ah voilà, je me posais la question de l'ironie aussi, mais le décalage par rapport au reste du texte me posait problème, je me disais bien en lisant le texte en anglais qu'il y avait une nuance que je ne saisissait pas, merci pour vos réponses :happy:
  10. JunoLullabyJunoLullaby

    Le 21 juillet 2014 à 18:39

    Tomska, je t'aime ! :coeurquibat:
    Ça fait toujours plaisir de voir un homme féministe.
    Il a compris que l'ennemi du féminisme n'était pas les hommes mais le patriarcat, qui n'est bénéfique ni aux hommes, ni aux femmes :top:

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !