Poupées russes pour fille de l’ouest

Moi qui suis russe de par ma grand-mère je peux le dire, de la Russie on ne voudrait pas grand chose : pas les problèmes économiques et sociaux, pas la Toundra, pas le gouvernement, pas les magouilles, pas les gros milliardaires en manteaux de fourrure, pas non plus les pimbèches pendues à leurs bras, pas […]

Poupées russes pour fille de l’ouest

Moi qui suis russe de par ma grand-mère je peux le dire, de la Russie on ne voudrait pas grand chose : pas les problèmes économiques et sociaux, pas la Toundra, pas le gouvernement, pas les magouilles, pas les gros milliardaires en manteaux de fourrure, pas non plus les pimbèches pendues à leurs bras, pas le borsch, pas les mecs moustachus qui sentent la vodka, pas le froid et bref pas grand chose si on met de côté (mais peut-on vraiment le faire?!) l’art dans tout ses états (architecture, danse, musique, peinture, littérauture…).

La Russie pourtant, et que je le veuille ou non, coule dans mes veines et j’hériterai d’elle toute ma vie : le Temps du Muguet fredonné par ma mère quand j’etais petite, mon amour du rouge aux joues et des broderies, la main lourde sur la Vodka, le tempéramment passionnel et mélancolique et puis surtout les cartons entier de matriochkas qu’un jour on me lèguera. Le plus tard possible, je l’espère, et attendant, défoulage obsessionnel sur le shopping…

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Icytoe
    Icytoe, Le 12 octobre 2009 à 6h07

    en etant demi russe, mon pere quand il partait en Russie nous ramenais pein de trucs russe, des ours en bois, matrioshka au foulards imprimees et chapkas, j'adore ca! je suis fiere de mes origine, la Russie c'est vraiment bien!

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)