The Boys Club # 1 – Arthur : « Le premier réflexe des mecs, c’est de s’en sortir seuls »

Par  |  | 20 Commentaires

The Boys Club est le tout nouveau podcast de madmoiZelle au sujet de la masculinité ! Pour ce premier épisode, Mymy et Fab reçoivent Arthur pour causer vulnérabilité, éducation et branlette entre potes.

ENFIN !

Ça fait des ANNÉES que j’ai envie de faire un podcast sur la masculinité et ce projet de longue haleine se concrétise aujourd’hui ! J’ai du mal à expliquer à quel point je suis émue, là.

Émue de vous dire : bienvenue dans The Boys Club, le podcast masculinité de madmoiZelle.com !

The Boys Club, c’est quoi ?

The Boys Club, c’est, un jeudi sur deux, un homme qui vient parler masculinité au micro de madmoiZelle.

C’est quoi, « être un homme » ? Est-ce qu’il s’est déjà senti « pas assez un homme » ? Quels sont ses rapports avec les autres hommes ? Et avec les femmes ? Et avec son père ? Et avec sa mère ?

Tout cela et bien plus encore, voilà les sujets qui seront évoqués par Fab et moi pendant ces entretiens croisés !

Et si ça vous semble chelou qu’une meuf veuille causer masculinité sur madmoiZelle, je vous renvoie à cette F.A.Q. qui répondra, je l’espère, à vos questions :

The Boys Club, épisode 1, avec Arthur

Pour ce premier épisode, j’ai choisi d’embaucher nul autre que… mon petit ami, Arthur.

Parce qu’il est à l’aise pour me parler, et aussi parce qu’il a un rapport intéressant à sa masculinité : ni ultra-viril, ni en contradiction avec les codes genrés, Arthur est somme toute « juste un mec ». Comme tant d’autres.

Et je voulais justement commencer avec ce « juste milieu », sans traumatisme lié au genre, mais avec finalement pas mal de choses à dire !

J’espère que ce premier épisode vous plaira ! N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez dans les commentaires. Et rendez-vous dans 15 jours pour la suite !

Abonnez-vous à The Boys Club !

Sur iTunesSur SoundCloud • Sur FeedPress

Dans cet épisode, on a parlé…

Ce podcast t'a plu ?
Laisse nous une note sur iTunes et abonne toi à nos podcasts ! (Si tu ne sais pas comment faire, mate le tuto)

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Acathe
    Acathe, Le 14 décembre 2017 à 10h55

    J'ai été un peu mal à l'aise en écoutant ce podcast, je n'arrive pas à savoir si c'était lié au second enregistrement, ou à l'entretien en lui-même. J'ai trouvé Arthur un peu blasé de répondre aux questions et ca donnait vraiment l'impression que ces questions du genre, de la masculinité ne l'intéressaient pas: il balançait des banalités très consensuelles et finalement plutôt creuses, survolait beaucoup certains sujets pourtant importants... Je comprends qu'il dise qu'il ne s'est pas senti vulnérable, je n'ai pas du tout eu l'impression qu'il livrait quelque chose de lui-même.
    Par contre du coup ce qui m'a dérangé, c'est qu'il se qualifie lui-même de mec qui réfléchit plus que les autres à ces questions, qui parle de ses émotions et n'a pas peur de ca :shifty: On entendait dans son discours énormément de barrières (que Fab a effectivement essayé de relever mais qu'il n'a pas pu entendre...), beaucoup de précautions verbales, il tournait autour du pot sans vraiment aborder les choses franchement. Il allait au factuel et s'efforcait de parler en termes de fonctions, de rationnel, en évitant complètement l'émotionnel comme s'il n'existait pas... (???) Sincèrement je trouve intéressant de podcaster tout type d'hommes, c'est l'occasion de réfléchir avec eux de ces questions et voir le sens qu'ils donnent à leurs normes de masculinité. Ca me choque pas de l'entendre dire que la masturbation entre potes n'est pas sexuelle, même si je la vois comme sexuelle ca me paraît intéressant de voir comment eux l'ont vécue et le sens qu'ils y donnaient dans le groupe. Mais entendre qu'il fait partie des mecs déconstruits .......... ahem bof. :ninja:

    J'ai aussi trouvé dommage de ne pas du tout aborder le rapport aux filles, d'autant plus pour un homme hétérosexuel. En plus ca tease un peu, on comprend qu'il a été très peu en contact avec elles (pourquoi?), puis ensuite il a une pote (comment? qu'est ce qui s'est passé? qu'est ce qui a changé? qu'est ce que ca a changé?), et finalement cette première expérience de couple, on n'en parle pas... Alors que ce moment me parait fondamental, cette rencontre, cette confrontation de deux normes qui apparemment se connaissent peu... Bref j'ai été un peu frustrée devant quelque chose de très en surface.

    Enfin j'ai été très dérangée par les mille ref. Déjà elles étaient dans la barbe, ou en anglais, ou à toute vitesse, ou faisaient référence à un monde méconnu (pop culture)... Rien compris. Je ne comprenaient pas ce qu'elles impliquaient de ce qui se racontait. Alors bien sûr ca reste souvent des traits d'humour, mais ca met à distance voire exclut l'auditeur qui ne les connait pas alors que le podcast est quand même fait pour lui... Les références me gênent pas en soit, pour autant qu'elles soient expliquées aux gens histoire d'éviter l'entre-soi.


    Et sinon, je me demandais s'il y aurait un Boys Club de @Fab ? Il a l'air d'avoir déjà pas mal réfléchi à ces questions ca pourrait être intéressant!


    Mis à part ces remarques négatives, j'ai vraiment beaucoup d'intérêt pour ce projet, la question de la masculinité m'intéresse aussi beaucoup et je me pose pas mal de questions à ce sujet. C'est peut-être aussi pour ca que j'ai été frustrée d'entendre survoler certains sujets.
    Après je sais que l'interview est un exercice très difficile pour réussir à ne pas rester en surface justement, j'imagine que ce sera aussi de mieux en mieux avec l'expérience.

    Et je me réjouis d'aller écouter l'épisode 2 dès que j'aurai le temps! :nod: