Le petit garçon isolé sur une île va recevoir des cartes postales du monde entier

Un petit garçon, seul enfant de l'île sur laquelle il vit, va recevoir des centaines, voire des milliers de cartes postales suite à une initiative qui vient de Reddit.

Se faire des copains, c’est pas toujours facile, mais pour Aron Anderson, un petit garçon de 10 ans, c’est d’une difficulté abyssale. Pas parce qu’il est peu sociable ou autres raisons de ce genre, mais tout simplement parce qu’il est le seul élève de son école.

Aron est un enfant qui vit sur l’archipel des Skerries, situé à 600 km d’Edimbourg, au milieu de la mer du Nord. Un archipel très calme, où il y a très, très peu d’habitants : ils sont 76 ! C’est vraiment pas beaucoup. Du coup, y a carrément moyen de se détendre en écoutant rien d’autre que le bruit des vagues, là-bas, mais pour jouer à la balle au prisonnier, c’est déjà moins simple. Je sais bien qu’il a une famille et des voisins, mais tout de suite, j’ai quand même pensé au dessin du Petit Prince, de Saint-Exupéry, avec le p’tit pipou tout seul sur sa planète.

petit prince

Mais des utilisateurs de Reddit ont décidé de ne pas le laisser barboter dans son seum. Comme on l’apprend sur 20minutes, un des modérateurs a demandé aux utilisateurs d’envoyer une carte postale à Aron pour lui remonter le moral pour Noël. Toi aussi tu peux le faire ! Écris un petit texte en anglais (il n’est pas précisé que le petit garçon comprenne le français) et envoie le à :

Mr Aron Anderson
c/o Skerries School
Skerries
Shetland
ZE21 9AS

Espérons que cette initiative motive des familles à s’installer sur l’archipel de Skerries, pour qu’Aron se fasse plein de copains.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Efe'
    Efe', Le 6 décembre 2015 à 8h52

    Princessechat
    Je ne comprends pas que des parents puissent faire le choix de vivre dans un endroit aussi isolé, où leur enfant grandira sans être entouré d'autres enfants... C'est juste triste en fait.
    (Et non, j'ai jamais été une gosse méga sociable, à l'aise avec tout le monde etc, loin de là. Mais ç'aurait probablement été bien pire si je n'avais pas eu la chance de vivre au milieu de tout plein d'autres gamins.)

    Je me permet juste de réagir à ce message: je ne suis pas sure que le fait d'être sociable ai un grand rapport avec le nombre de gamins autour de toi. Mon demi frère a vécu presque aussi isolé que dans l'article jusqu'à ses 11 ans (mon père vivait sur son bateau, en tour du monde, et mon demi-frère a donc fait l'école tout seul sur le bateau, avec les parents, ne voyant d'autres enfants qu'aux escales (et pas toujours). Quand il est revenu en France, de toute la classe c'était surement le gamin le plus sociable et le plus à l'aise aussi bien avec les autres enfants qu'avec les adultes. (pourtant c'est pas de famille, moi qui ai eu une enfance très classique, j'ai jamais été capable de sociabiliser un minimum en classe).

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)