Palmarès du Festival de Cannes 2010

On n’a pas encore fait de compte-rendu des prix du Festival de Cannes 2010, mais il n’est jamais trop tard ! Voici le palmarès ! – La Palme d’or, d’abord, est revenue au réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul pour son film Uncle Boomee, who can recall his past life. Le réalisateur avait déjà eu en 2006 […]

Palmarès du Festival de Cannes 2010

On n’a pas encore fait de compte-rendu des prix du Festival de Cannes 2010, mais il n’est jamais trop tard ! Voici le palmarès !

– La Palme d’or, d’abord, est revenue au réalisateur thaïlandais Apichatpong Weerasethakul pour son film Uncle Boomee, who can recall his past life. Le réalisateur avait déjà eu en 2006 le Grand prix du jury pour son deuxième long-métrage, Tropical Malady. Uncle Boomee est le quatrième. Le film sortira en France en septembre.

– Du côté de l’interprétation, trois et non deux acteurs ont été récompensés. C’est Juliette Binoche qui a eu le prix d’interprétation féminine pour son rôle dans Copie Conforme, film déjà sorti. Javier Bardem et Elio Germano (Mon Frère est fils unique, Romanzo criminale) ont mis la Méditerranée à l’honneur. Javier Bardem joue dans Biutiful, d’Alejandro González Iñarritu, avec lequel il n’avait encore jamais travaillé. L’Italien, lui, a gagné pour son rôle dans La Nostra Vita de Daniele Luchetti, réalisateur de Mon frère est fils unique, histoire d’opposition entre frères sur fond de lutte politique dans l’Italie des années 1970, dans laquelle Elio Germano jouait déjà le protagoniste. Les deux films sortiront fin 2010.

Le Grand Prix est revenu à Xavier Beauvois pour son film Des Hommes et des dieux, dont la sortie est prévue en septembre. Le prix du jury, lui, est revenu à Mahamat Saleh-Haroun qui, avec Un Homme qui crie, reste proche du thème de son précédent film, Daratt, qui concernait déjà des relations de filiation. On pourra voir ce film aussi en septembre.

– C’est le Coréen Lee Chang-Dong qui a gagné le prix du scénario pour son film Poetry. C’est son cinquième long métrage. Plus tôt, il a notamment réalisé Oasis, plongée assez étouffante dans la relation entre un délinquant et une handicapée ; et l’excellent Secret Sunshine qui décline en 2h30 les différentes possibilités, pour la protagoniste brisée par différents drames, de reprendre cœur à la vie.

Le prix de la mise en scène, enfin, est revenu à Matthieu Amalric pour son film Tournée, prévu pour la fin du mois de juin.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Perrilou
    Perrilou, Le 14 juin 2010 à 0h03

    Je suis impatiente de voir le film de Mathieu Amalric je ne suis pourtant pas une grande fan du cinéma français mais il me donne vraiment envi et qu'il soit en plus récompensé c'est une bonne chose pour le cinéma français (Merci Burton, Benicio et les autres!!)

    Quand à la palme d'or c'est à la fois une surprise et non car on a quand même l'habitude de voir Canne attribuer des palmes d'or à des films complètement méconnus qui ont souvent galéré pour pouvoir tourner le film...

    Quand à Javier Bardem je n'ai qu'une chose à dire : :bave:

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)