Les origines de nos superstitions

Les origines de nos superstitions

Chat noir, vendredi 13, échelles meurtrières et miroirs porte-malheur… D’où viennent donc ces drôles de superstitions ?

— Article publié le 14 septembre 2010

Avant d’entamer la lecture, tu démarres cette vidéo :

Chargement du lecteur...

Le mois d’Août dernier, en plus d’un temps merveilleux digne d’un dimanche de novembre, nous a offert un vendredi 13 et comme à chaque fois, ça fait réagir tout le monde. Certes les gens ne flippent peut-être plus autant qu’avant, et notre génération est moins superstitieuse, mais cela ne nous empêche pas d’avoir une petite pensée pour les avertissements de nos aïeux lorsqu’on passe sous une échelle ou qu’on brise un miroir. Mais d’où leur viennent toutes ces superstitions ? Passage en revue des plus célèbres d’entre elles.

Vendredi 13

Peut-être la superstition la plus connue et la plus exploitée, puisqu’il suffit de jeter un œil aux pubs de la française des jeux pour se rendre compte que même un mauvais présage peut devenir une source de revenus. (moi la cagnotte de 13 millions d’euros je l’attends toujours). (certes je devrais commencer par jouer au loto mais on va pas chipoter).

Mais avant le loto, il y avait la Bible (transition, quand tu nous tiens). La crucifixion de Jésus aurait eu lieu un vendredi 13 Nissan – c’est un mois du calendrier juif, me regardez pas comme ça – et forcément quand on est croyant, on ne voit pas trop l’intérêt de célébrer un jour pareil. Et si vraiment le vendredi 13 est un jour qui vous met mal à l’aise, peut-être souffrez-vous de paraskevidékatriaphobie. Assumez-le ! Ca fait toujours son petit effet dans les soirées. Si par contre on commence à se pencher sur le cas du nombre 13, on n’a pas fini de faire le tour des religions et mythes divers. Ca sera pour une autre fois. Ou jamais.

Le chat noir

Aujourd’hui quand on associe le chat noir à la sorcellerie, c’est surtout pour parler de Salem, le chat de Sabrina l’apprentie sorcière. Mais il y a quelques siècles, ça faisait vachement moins marrer les gens. Les chats noirs étaient suspectés d’être les animaux de compagnie des sorcières mais aussi d’être l’incarnation du diable (note de Fab : ça m’étonne pas, c’est nuls les chats) – il était même fréquent d’offrir un chat noir en sacrifice lors de rituels de sorcellerie. C’est pour cela que les gens avaient tendance à tuer tous les chats noirs qu’ils croisaient, sauf qu’en tuant les chats, ils n’ont fait qu’aider les rats à se propager un peu partout et on sait très bien aujourd’hui où ça les a menés. On peut donc en conclure que la pratique de la sorcellerie aurait aidé à protéger les gens de la peste noire, mais ça hein, je suis pas sûre que tout le monde soit prêt à l’entendre.

Passer sous une échelle

Bon, pour le coup, on peut trouver des raisons très évidentes à une telle superstition. Qui n’a jamais eu peur de se prendre un truc sur la tête en passant sous un échafaudage ? Pareil en passant sous une échelle, on sait pas trop ce qui peut en tomber : le pot de peinture ou le peintre, c’est jamais bon signe. Mais c’est aussi parce qu’une échelle posée contre un mur forme un triangle, symbole de la Sainte Trinité. Passer à travers ce triangle est donc considéré comme un sacrilège, puisque la personne qui passe à travers brise alors le triangle. Mais rassurez-vous, il existe plusieurs moyens de conjurer le sort : croiser les doigts en attendant d’apercevoir un chien, cracher trois fois entre les barreaux ou cracher une fois par-dessus son épaule gauche. Facile quoi.

Ouvrir un parapluie à l’intérieur

A l’époque où les ombrelles étaient utilisées pour se protéger du soleil et où la notion de parapluie n’existait pas encore, le fait d’ouvrir une ombrelle dans un endroit à l’abri était considéré comme une insulte au dieu du soleil (qui diffère évidemment selon les cultures). A l’époque, mettre un dieu en colère n’était pas une idée très brillante. Finalement, la raison qui est restée est la plus logique : en ouvrant un parapluie à l’intérieur, vous risquez de tout casser autour de vous et je n’ai pas encore entendu parler d’une croyance qui voudrait qu’éborgner un proche porte bonheur. Mais allez savoir, faudrait peut-être tester un jour.

Un miroir brisé = 7 ans de malheur dans ta face

Cette superstition nous vient des Romains, qui pensaient que les miroirs faisaient plus que leur renvoyer leur propre image. Ils pensaient que le miroir capturait l’âme de la personne qui s’y admirait, et que forcément si le miroir se brisait, il en allait de même pour leur âme. Et comme ils croyaient que la vie elle-même se renouvelait tous les sept ans, il fallait attendre le prochain cycle pour que les morceaux brisés de la personne se reconstituent. Certains pensaient qu’il était possible de conjurer le sort en attendant sept heures avant de ramasser les morceaux du miroir et/ou de les enterrer une nuit de pleine lune. Encore une fois, super facile. Vous admirerez la différence entre « simplicité de s’attirer la malchance » VS « chemin de croix pour s’en débarrasser ».

En ce qui me concerne, il n’y a que les échelles que j’évite, ainsi que l’ouverture d’un parapluie dans un espace confiné, mais je ne me considère pas comme quelqu’un de vraiment superstitieux (bien que j’ai mes propres superstitions et rituels, comme tout le monde). Mais je me demande si en 2010 il existe encore des gens qui flippent vraiment en croisant un chat noir ou en sortant du lit un vendredi 13… ça se passe comment pour vous ?

Tous les articles Je Veux Comprendre
Les autres papiers parlant de Chat , Culture G
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 44 commentaires !

Lire l'intégralité des 44 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Freehug
    Freehug, Le vendredi 13 septembre 2013 à 19h24

    @fizzgig: pourquoi offrir des mouchoirs porterait malheur??

    Personnellement je ne suis pas superstitieuse pour un sou, je n'ai même pas de phobie (je suis quelqu'un d'assez rationnel dans mes peurs). Par contre, j'adore apprendre de nouvelles superstitions et leur histoire! Je trouve ça fascinant. Par exemple Riad Sattouf explique dans une de ses BD que dans la culture musulmane, il ne faut pas retourner sa babouche, la semelle doit toujours toucher le sol même si on ne porte pas la chaussure (enfin ça c'est évident, le contraire ne serait pas hyper pratique). Ou encore ce vieux truc de lancer une épluchure de pomme par-dessus son épaule et c'est censé écrire le nom de ton futur copain... Sauf s'il s'appelle Sssss... WTF?! Si quelqu'un sait pourquoi...

  • Kleenex
    Kleenex, Le vendredi 13 septembre 2013 à 20h04

    Perso, je ne suis pas superstitieuse, mais on m'a éduqué pour ne pas faire certaines choses, du genre : 
    -  ne jamais, jamais, JAMAIS mettre le pain à l'envers (never.)
    - ne pas croiser les couverts à table
    - ne pas ouvrir un parapluie
    La base quoi! 
    Bon après, j'avoue, je ne passe jamais sous une échelle, juste parce que j'ai peur :3 

  • Pommverte
    Pommverte, Le vendredi 13 septembre 2013 à 21h34

    Je ne suis pas du tout superstitieuse. Comme dirait l'autre, ça porte malheur ! Mais ceci étant, je ne passe pas sous les échelles quand je peux l'éviter (par bon sens, c'est toujours plus ou moins dangereux), je ne pose pas le pain à l'envers sur la table (parce que c'est pas joli) et j'évite de porter du vert sur scène (parce que ça ferait hurler mes camarades...).


    Etant enfant, je me suis pris une remontrance pas permis par la mère d'une amie étant enfant parce que j'avais cassé un petit miroir. C'était pas tant le fait de l'avoir cassé c'était "On t'as jamais dit que ça porte malheur de casser un miroir ?". Ca l'avait rendu folle. Mais euh... J'avais pas fait exprès x)

  • Sweeteums
    Sweeteums, Le vendredi 13 septembre 2013 à 22h50

    titien;4356181
    Y a des superstitieux dans ma famille du coup quand on fait des repas à 13 on est obligé de mettre les gens sur deux tables avec un petit espace entre.
    Sinon vous mettez un 14e couvert ! Y'a personne devant pour manger, mais au moins vous n'êtes pas 13 ^^ (je crois qu'il y a une explication genre 'ça va être pour Dieu' ou quoi, mais pas trop sûre ^^')

  • Titien
    Titien, Le vendredi 13 septembre 2013 à 22h55

    sweeteums;4356881
    Sinon vous mettez un 14e couvert ! Y'a personne devant pour manger, mais au moins vous n'êtes pas 13 ^^ (je crois qu'il y a une explication genre 'ça va être pour Dieu' ou quoi, mais pas trop sûre ^^')
    Mdrr! j'essairai de proposer ça merci :d (ça m'évitera d'être balancer avec les enfants "parce que tu comprends sinon on va être 13! " :chat:)

  • MoBelieves
    MoBelieves, Le samedi 14 septembre 2013 à 01h31

    Je ne suis pas très superstitieuse, mais mon père l'est assez (on me dit souvent "c'est normal, il est marin" ...ah...) du coup depuis mon enfance j'ai développé des manies superstitieuses, du genre le pain JAMAIS à l'envers, alors qu'au fond, je n'avais jamais même su pourquoi c'est superstitieux (avant de le lire sur le topic, merci les Madz' !) et ma mère est du genre à tout mettre à l'envers, du genre ses fringues, même des fois elle empile les assiettes à l'envers c'est vous dire... Et quand on mange et qu'elle se sert du pain, elle le repose SYSTÉMATIQUEMENT à l'envers... Et a chaque fois avec mon père on se précipite pour le remettre à l'endroit... C'est drôle :yawn: et je ne passe pas sous les échelles non plus... Ni ne croise les bras au moment de trinquer...
    Aussi, sur un bateau, il est interdit de prononcer le mot "lapin", cette superstition vient du fait que lorsque les marins partaient des mois en mer, ils emmenaient des animaux vivants dans les soutes, pour les manger (car bon y avait pas de frigos pour conserver la viande à l'époque) et ils étaient dans des cages en bois. Et les lapins, ça ronge le bois, du coup ils rongeaient leur cage, puis la coque du bateau, et beaucoup de bateaux ont fait naufrage comme ça, du coup maintenant c'est interdit d'avoir un lapin en mer, même un faux (anecdote : quand j'avais 5ans mon père m'a engueulée et punie pour avoir amenée ma peluche préférée (un lapin) sur son bateau...) et si on prononce le fameux mot, il faut conjurer le sort en lançant du gros sel autour du mât.
    Je n'ai pas lu tous les commentaires alors j'espère que je ne redis pas la même chose que qqun précédemment...

    Et mon père ce matin quand je me suis levée il m'a dit, presque fièrement "ben moi, je n'ai pas signé le compromis de vente de la maison aujourd'hui hein !" (mes parents cherchent à vendre leur maison depuis des mois pourtant) quand je lui ai demandé pourquoi il m'a répondu "bah, parce qu'on est vendredi 13 voyons !!!" ...ah. Oui :yawn:

  • Misstenebrae
    Misstenebrae, Le samedi 14 septembre 2013 à 20h56

    Ma mère (qui a été élevé par des nonnes) et ma grand mère chrétienne m'ont rabâché  avec toutes les superstitions existantes que petite, j'y croyais mais puisque je suis une grande maladroite, ben j'ai fais tout ce qu'il ne fallait pas faire. x) Ben du coup, maintenant je n'y crois pas du tout et... Il m'arrive rien de mal.

  • Youfuu
    Youfuu, Le dimanche 15 septembre 2013 à 13h20

    En ce qui concerne la superstition liée aux parapluies ouverts à l'intérieur, j'avais lu ou entendu que les fabricants de parapluies l'avaient lancée, ou du moins entretenue, parce qu'en laissant les parapluies fermés à l'intérieur ils s'abimaient davantage (quand ils étaient humide hein) et donc plus souvent renouvelés.

  • Fleur Delacour
    Fleur Delacour, Le dimanche 15 septembre 2013 à 16h52

    icytoe;1740424
    antiope;1740267
    D'ailleurs il y a des références dans la série des Rois Maudits, ainsi que dans DAVINCI CODE.
    Voila!! :pom:
    je me fierais pas à ce que raconte Dan Brown si j'étais toi,
    mes recherches:
    13 : le plus anciens des theories prétend que la religion Valhalla, la maison des Dieux avait 12 invités aux festin et un 13eme le dieu de la décéption, pas invité qui s'est incrusté à la fête.
    une autre théorie est qye le 13 commença avec les couvents de sorcières oú il y avait 12 membres, et 13 quand le diable se montra aux cérémonies satanique, mais avant le Christianisme, 13 était considéré en tant que chiffre sacré représentant les 13 lunes de lánnée
    les chrétiens: 13 fut le nombre du dernier repas quand Judas(13eme) trahit Jesus.

    Vendredi: Adam et Eve on été expulsés du Jardin DÉden un vendredi,
    Línnondation de Noah commença un vendredi
    le Christ a été crucifié un vendredi
    donc le 13 et le vendredi ensemble sont sensé porter malheur!
    Si si, la peur du vendredi 13 vient bien du massacre des templiers le vendredi 13 octobre 1307. C'est à partir de là qu'on a commencé à associer le vendredi 13 à "malheur". Il me semble même qu'on a commencé à dire que Jésus avait été crucifié un vendredi 13 après l'histoire des templiers (mais ça il faudrait que je vérifie). Je fais des études d'histoire et on en a parlé en long et en large dans mon cours sur le Moyen Age cette année ;)
    antiope;1740267
    Coucou!
    Je souhaitais agrémenter l'explication du vendredi 13!
    En faite, cette superstition vient surtout des Templiers. En effet l'origine du vendredi 13 vient de l'arrestation le vendredi 13 octobre 1307 et sur ordre du roi Philippe IV le Bel de tous les Templiers de France. Ce qui donnera par la suite la tres fameuse Malediction du grand maître des Templiers Jacques de Molay.
    D'ailleurs il y a des références dans la série des Rois Maudits, ainsi que dans DAVINCI CODE.
    Voila!! :pom:
    Je venais pour dire la même chose que toi :)

  • Louloute13
    Louloute13, Le mercredi 18 septembre 2013 à 02h20

    spleed;4356572
    Perso, je ne suis pas superstitieuse, mais on m'a éduqué pour ne pas faire certaines choses, du genre : 
    -  ne jamais, jamais, JAMAIS mettre le pain à l'envers (never.)
    - ne pas croiser les couverts à table
    - ne pas ouvrir un parapluie
    La base quoi! 
    Bon après, j'avoue, je ne passe jamais sous une échelle, juste parce que j'ai peur :3 
    Moi c'est pareil pour l'histoire du pain à l'envers. Je le fais car étant petite, ça ma marqué. C'était les premières fois où j'avais un couteau à table (à bout rond mais jpouvais couper un peu qd même !). J'étais toute fière de pouvoir me couper mon pain, et qd je l'ai reposé, mon père ma fait les pires gros yeux de ma vie, et jme suis prise une de ses remontrances: j'avais reposé le pain à l'envers ! Mais c'était pas de ma faute, jconaissais pas moi cette superstition !!! :'(

Lire l'intégralité des 44 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)