Omar Sy – César 2012, le beau moment

Vous avez raté Omar Sy lors des César 2012, qui reçoit son César du Meilleur Acteur ? Voici le replay.

Comment ça, vous avez raté Omar Sy qui reçoit son César du Meilleur Acteur lors de la cérémonie des César 2012 ? Voici l’un des très beaux moments de la soirée. Première nomination et premier César pour Omar Sy, c’est d’ailleurs aussi le premier César du Meilleur Acteur pour un acteur noir. Sisi.

Ça a bitché sur Twitter, la bouche de l’enfer 2.0, puisqu’il y a eu forcément des pisse-froids qui affirmaient qu’Omar ne le méritait pas. Ça se discute, personnellement Intouchables m’a fait uriner de rire, mais franchement, dans la période actuelle, avec le gouvernement qu’on se traîne depuis 5 ans, le simple fait que ce soit la première fois qu’un acteur noir gagne ce César est déjà en soi une belle chose, non ?… « L’homme au rire le plus sincère du monde », me disait Sophie-Pierre Pernaut lors du live report et c’est pas faux. « Les gars, on va pas pleurer », dit-il au départ, mais on sent que les larmes sont touuut au bord. Petit bisou à François Cluzet « un grand quelqu’un comme dirait mon père » et à Frédo, « c’est pour toi aussi ».

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 30 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Aelyse
    Aelyse, Le 27 février 2012 à 17h29

    Non bien sûr, on ne va pas citer tout le monde, mais chaque "premier" quelque chose a son petit moment au goût de révolution, le premier président black c'était y'a pas si longtemps non plus... Je ne suis pas certaine qu'on puisse parler de retard de la France à ce niveau (D'ailleurs, je ne me souviens plus, est-ce qu'on a écrasé une larmichette quand Roselmack a commencé la présentation du 20h?) Ca évolue lentement mais sûrement, d'après les occasions, et un jour plus personne ne remarquera la couleur de peau, la religion ni le nombre de cheveux des personnes récompensées!

Lire l'intégralité des 30 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)