Oh boy, un roman ado de Marie-Aude Murail

Cette semaine, Brune s’intéresse aux adolescents avec un roman devenu culte : Oh, Boy ! de Marie-Aude Murail.

Oh boy, un roman ado de Marie-Aude Murail

Les albums pour les enfants, c’est bien beau, mais parfois on a un peu envie de se sentir adulte, d’avoir moins d’images et plus de mots, de donner l’impression dans le métro qu’on lit un « vrai livre », alors qu’on se bidonne en bouquinant un roman ado. Les romans pour adolescents font partie de la littérature jeunesse, et pourtant, ils souffrent d’un manque de crédibilité auprès de nos amis les adultes (vous savez, ces gens un peu sérieux qui portent des trucs chelous comme des « attachés-case » ?)

Un très très bon livre, qui réconciliera tous les lecteurs de la Terre, partisans de la littérature « exigeante » comme amateurs de livres « plaisir » : Oh Boy, de Marie-Aude Murail, publié dans la collection Médium, à l’École des Loisirs.

Oh Boy est une histoire tragique, vraiment. Trois enfants voient leur futur s’assombrir légèrement lorsque leur mère se suicide en avalant une bouteille de Canard WC (je vous avais prévenus). Le papa étant aux abonnés absents, il reste les trois bambins paumés : Siméon, 14 ans, surdoué et handicapé social, Morgane, 8 ans, qui suit les traces de son grand frère en se cachant dans son ombre, et Venise, 5 ans, petite starlette élevée à la télé et aux Barbies.

Après avoir été placés vite fait dans un foyer, deux tuteurs s’offrent à la fratrie : Barthélémy, le demi-frère très très irresponsable, mais ô combien sympathique et Josiane, demie-sœur bien-sous-tous-rapports mais pas franchement Juanita-Banana. Entre les assistantes sociales dépassées par les évènements, la voisine de palier enceinte jusqu’aux yeux, le médecin autoritaire et paternel, on suit le chemin chaotique de la famille Morlevent. Ah oui, et l’ainé, Siméon, est atteint d’une leucémie. C’est gai hein, je vous l’avais dit.

Vous me direz, y’a de quoi faire chouiner dans les chaumières, on dirait un scénario de mauvais téléfilm. Mais non, en fait. Non, parce que Marie-Aude Murail est une vraie pro de l’humour, et que chaque page de ce roman est une grande bouffée d’air frais, d’optimisme et de réalité. Les dialogues sont tellement bien construits qu’on croirait une histoire vraie, malgré le caractère rocambolesque de la situation. L’auteur se débrouille pour rendre chaque détail glauque plein de dérision, très habilement.

Oh Boy fait partie de ces livres qu’on comprend différemment à chaque lecture, et à chaque âge. Chacun peut y puiser une leçon de vie, une sorte de réconfort ou une grosse claque dans la gueule. C’est délicieux, drôle, triste, bien vu. C’est devenu un classique de la littérature pour ados, et c’est plus que mérité. A lire donc, absolument. Et si vous aimez, jetez-vous sur tous les autres romans de l’auteur, vous aurez de très très bons moments de lecture en perspective.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 49 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Monoi
    Monoi, Le 17 avril 2012 à 14h06

    je l'ai lu !!!!! en sixième !!! il est trop bien :top: enfin pour quand on a dix-onze ans pas plus

    et je sais pas si vous l'aviez vu à la TV mais il a été adapté en film... pas mal mais pas très bien joué

    et la couverture du livre est MYTHIQUE <3

Lire l'intégralité des 49 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)