Les hommes aussi se mobilisent pour #NousToutes le 24 novembre

Le 24 novembre, c'est la grande marche #NousToutes pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles. Des hommes se mobilisent pour soutenir la cause !

Les hommes aussi se mobilisent pour #NousToutes le 24 novembre

Ce 24 novembre, la veille de la Journée de lutte contre les violences faites aux femmes, c’est #NousToutes, des marches à travers la France pour dénoncer les violences sexistes et sexuelles.

Et pour que les choses changent, c’est mieux d’y être #NousToutes… et nous tous !

Des hommes célèbrent se mobilisent pour #NousToutes

L’agence Mad&Women a réalisé une campagne pour l’association Women Safe Institut qui accompagne notamment les femmes victimes de violence.

Des hommes célèbres, de Manu Payet à Tristan Lopin en passant par Philippe Katerine, y sensibilisent les mecs à l’urgence de la mobilisation.

Pour ça, ils décrivent un monde insoutenable dans lequel il serait courant, pour un homme, de se faire latter les couilles… peut-être même qu’il l’aurait bien cherché, avec son pantalon moulant son paquet.

D’autres hommes aux côtés de #NousToutes

Au-delà de ces personnalités, j’ai vu beaucoup d’autres hommes annoncer leur intention de marcher aux côtés de #NousToutes, sur les réseaux sociaux notamment.

Un autre exemple avec Guillaume, le créateur de @tubandes, « le @tasjoui au masculin », qui s’est montré pour la première fois sur son compte afin de mobiliser sa communauté :

View this post on Instagram

On a détruit des frontières pour construire des murs invisibles. Les frontières ce sont des murs qu’on peut casser avec le temps, la force, et le corps. Les murs invisibles ce sont des murs perfides, des murs trompeurs, des murs réducteur. Les murs invisibles ce sont des murs qui grandissent chaque jour qui prennent le temps, l’espace, la vie et la conscience. Les murs invisibles ce sont des murs qui séparent et qui tuent. Entretenir ce mur c’est enfermer l’air, enfermer l’espace, enfermer la terre, enfermer les mots, enfermer les corps, enfermer l’amour, enfermer sa pensée, enfermer son individualité. Je n’ai pas la vérité absolue parce que il n’y a pas de vérité. J’ai trouvé la mienne et depuis 2 mois je la partage avec vous. Vos messages, vos histoires, vos pensées, vos doutes, vos peurs, votre haine m'enrichissent. Cette vérité est devenue la nôtre, mon compte est devenu le nôtre, il n’y a plus de mur invisible batti entre nous. Vous voyez un d’homme sur cette photo, mais voyez-y un humain. Je marcherai le 24 novembre pour ma mère, ma sœur, ma grand mère, pour toutes ces femmes victimes de violences sexuelles et sexistes. Parce que j’aurais pu aussi naître femme, et que j’ai une chance sur deux de mettre une femme au monde. Nous ne devons pas surprotéger les femmes, nous ne devons ni avoir peur, nous devons stopper les hommes. Ne laissons plus la liberté aux autres hommes de répandre leur haine et leur mal. Mais prenons nous-mêmes la liberté de les arrêter. Ne pas s’opposer c’est accepter. Se taire c’est accepter qu’on nous associe à la masculinité toxique. Et moi je n’accepterai jamais. Je marcherai à @noustoutes2411 à Paris avec vous et vous ? Vous marchez ? (Merci pour toute votre bienveillance et votre humanité durant ces deux mois, je ne peux pas tous vous répondre mais je vous lis tous.) Bien à vous. G

A post shared by Être un "homme" (@tubandes) on

J’espère que les cortèges #NousToutes seront fournis demain, et qu’ils seront mixtes. Car les violences sexistes et sexuelles ne sont pas l’affaire des femmes : ils sont l’affaire de toute une société.

Et si de votre côté vous ne souhaitez pas forcément marcher avec des hommes, un espace non-mixte est prévu dans la marche parisienne.

Contactez l’antenne #NousToutes la plus proche de vous pour savoir si c’est aussi le cas dans votre ville !

À lire aussi : #NousToutes, journalistes, marcherons le 24 novembre — Tribune de Prenons La Une

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Lolk
    Lolk, Le 27 novembre 2018 à 18h37

    @Polaire @Shadowsofthenight merci pour vos réponses
    C'est comprehensible que certaines personnes ne veuillent pas etre avex des hommes (violences...) mais je ne pense pas que ça soit souhaitable de l institutionnalisé.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!