La nourriture dans les séries : Game of Thrones (2/2)

Vos papilles frétillent en regardant Game of Thrones ? Rendez-vous à l'auberge, aujourd'hui c'est cuisine médiévale !

La nourriture dans les séries : Game of Thrones (2/2)

Attention, cet article contient des spoilers jusqu’à l’épisode 2 de la saison 4 !

Comme promis nous allons parler aujourd’hui des plats salés dans Game of Thrones. Et notamment de la viande, qui a une place très importante dans les banquets et repas moins formels à la cour.

Non.

Le plat le plus mythique est sans doute la tourte au pigeon du mariage de Joffrey, mais on retiendra aussi le sanglier, plat préféré de Cersei depuis la mort de son mari, le cygne qu’elle commande pour déjeuner avec Tyrion et évidemment le poulet.

Internet est fantastique

Pour préparer un gigot d’agneau digne des meilleurs banquets de Port-Réal laissons la main à Mymy, aubergiste de luxe !

Ingrédients (pour 4 personnes)

  • Un gigot d’agneau d’au moins un kilo
  • 5 gousses d’ail (ou plus si vous voulez souffler votre haleine fétide dans le nez d’une gueuse quelconque)
  • 5 grosses pommes de terre ou 7 – 8 petites
  • 5 carottes
  • Un gros oignon
  • 50g de beurre (salé dans l’idéal : vous vous hydraterez avec la bière locale) + de quoi beurrer un grand plat
  • Sel, poivre, herbes aromatiques (de Provence, thym, laurier…)
  • Un peu de piment séché de Dorne

La recette secrète de l’aubergiste

Préchauffez votre four à 180° et trouvez un bâtard quelconque pour alimenter le feu.

Après avoir aiguisé votre coutelas, piquez votre gigot pour y insérer deux ou trois gousses d’ail. Couvrez uniformément la viande de sel, poivre, herbes et piment.

Faites fondre vos 50g de beurre dans une poêle bien chaude et faites-y dorer la viande de tous les côtés. Profitez-en pour poser vos gousses d’ail restantes, encore enrobées dans leur peau, au creux du beurre fondu. L’ail deviendra une purée que vous pourrez ensuite étaler sur la viande (ou dans les yeux de ces chiens de Frey).

Pendant que votre viande grille un peu de chaque côté, coupez carottes, pommes de terre et oignons (épluchés, hein : on est pas des sauvageons) en fines rondelles que vous disposerez ensuite au fond d’un plat beurré, en couches à peu près régulières. Si vous êtes riche aubergiste, remettez-y des épices ; si Gregor Clegane a passé votre famille au fil de l’épée, brûlé vos terres et volé votre argent, eh bien vous mangerez des légumes fades, que voulez-vous que j’y fasse. Fallait pas habiter dans les Riverlands.

Déposez votre gigot bien doré dans le plat et enfournez-le : il va cuire aussi gentiment que Brandon Stark (non, pas l’infirme, l’autre) dans sa belle armure. Comptez environ 15 minutes de cuisson (pour calculer le temps qui passe, chantez huit fois The Rains of Castamere puis retournez la bête) pour 500g de viande. Le gigot est prêt lorsqu’il est doré dedans : préparez les tranchoirs, vos clients s’impatientent… et vous ne voulez pas fâcher la Fraternité sans Bannière, pas vrai ?

Arrosez le tout d’une ale légère ou d’un rouge de Dorne !

Version sans viande

Mais il n’y a pas que la viande dans la vie ! À Westeros, c’est sans doute un luxe que seul les nobles peuvent se permettre. Les voyageurs se contentent d’un fromage dur qui casse les dents, sauf quand ils arrivent à attraper du gibier (ou qu’ils mangent tous les poulets d’une auberge, mais pour ça mieux vaut être aussi costaud que Sandor Clegane).

Les paysans mangent probablement des bouillies peu appétissantes, comme le père et sa fille qui recueillent Arya et le Limier. Mais nous avons choisi un plat un peu plus élaboré, servi en accompagnement au mariage de Tyrion et Sansa : la tarte aux oignons et au fromage !

Ingrédients (pour six personnes)

  • 3 à 4 oignons moyens (ne les volez pas, sinon vous finirez comme Davos)
  • Quelques cuillères d’huile d’olive
  • Du thym, du basilic et de la sauge, que vous aurez cueillis le matin même dans la campagne
  • Un peu de noix de muscade râpée
  • Une grosse poignée de raisins secs
  • Deux cuillères de farine
  • 250g de fromage crémeux, par exemple le Munster venu du Val d’Arryn
  • 8 œufs

La recette du cuisinier royal

Préchauffez le four à 180°. Découpez les oignons en fines tranches. Faites-les blanchir si vous avez l’estomac délicat du jeune Robin Arryn, puis faites-les revenir dans l’huile d’olive avec les herbes.

La tarte n’est pas clairement visible dans la série, mais elle est décrite dans le livre.

Pendant ce temps, râpez le fromage comme si vous étiez Ramsay Snow/Bolton et que c’était votre passion. Les fromages crémeux sont plus compliqués à râper que les durs, mais cela reste plus rapide que de le découper au couteau. L’important est que les morceaux soient assez petits et nombreux pour bien se répartir dans la tarte.

Battez les œufs dans un saladier comme si vous étiez Joffrey Baratheon (ou plutôt Ser Meryn Trant qui fait son sale boulot). Ajoutez le fromage, les oignons, la noix de muscade et les raisins secs. Pour éviter que ces derniers ne coulent au fond du plat, roulez-les dans la farine comme si vous étiez… basiquement n’importe quel personnage de la série. Disons Littlefinger.

Étalez votre pâte à tarte dans un plat et versez-y votre préparation. Enfournez pendant 30 à 45 minutes, jusqu’à ce que la croûte soit dorée comme le soleil de Dorne.

Dégustez chaud !

Cette recette est inspirée de la « Medieval Cheese-and-Onion Pie » du livre de recettes officiel du Trône de Fer, A Feast of Ice and Fire.

A Feast of Ice and Fire

Ce beau livre de recettes est préfacé par George R. R. Martin lui-même. L’auteur raconte qu’il ne sait pas faire la cuisine mais que dans les conventions où il allait, deux fans lui apportaient régulièrement des plats inspirés de la saga (dont évidemment les fameux lemon cakes).

Ces fans étaient les tenancières de l’Inn at the Crossroads, un blog culinaire autour du Trône de Fer ? les plus attentifs auront reconnus le nom d’une auberge récurrente dans les livres. En 2012, elles ont publié A Feast of Ice and Fire, le livre tiré du blog.

Si vous n’êtes pas encore rassasiée vous y trouverez plus de cent autres recettes, dont les fameux sanglier rôti et tourte au pigeon (pensez au blog si vous ne pouvez pas vous procurer le livre !). Chacune est accompagnée d’un extrait du livre dans laquelle elle apparaît.

Et pour le dessert jetez un œil à « La nourriture dans les séries : Game of Thrones (1/2) », où nous avions fait des gâteaux au citron et de l’hypocras. Bon appétit !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 3 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Cocoeau
    Cocoeau, Le 4 septembre 2014 à 22h35

    Voilà, j'ai essayé la tarte à l'oignon !
    Comme j'aime bien modifier les recettes selon mon goût, j'en ai fait une version un peu modifiée, que j'ai postée ici sur mon blog !

    Je la trouve aussi bonne chaude que froide - en grande adepte du reste de quiche pour le repas du lendemain midi...

    Sinon, super article, même si c'est dur de lire sans m'auto-spoiler :lol:

Lire l'intégralité des 3 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)