Nicki Minaj, le clip de A$$, feat. Big Sean

L'euro chute, un réacteur serait entré en fission à Fukushima, Guérini refuse de démissionner. Heureusement que le boule de Nicki Minaj reste le boule de Nicki Minaj. Preuve que le monde tourne encore rond.

La moustache de Dali. La petite taille de Sarkozy. Les lunettes rondes de John Lennon. Le strabisme de Jean-Paul Sartre. Le chapeau de Geneviève de Fontenay. Les lunettes de soleil de Kadhafi. Les yeux d’Elsa. Les dreads de Bob Marley. Les sourcils de Frida Kahlo. ET LE BOULE DE NICKI MINAJ, BON SANG DE BONSOIR. Il y a des signes physiques distinctifs qui font des célébrités de véritables icônes. Nicki n’est pas exempte de cette implacable logique. En tout cas, définitivement plus depuis que ce clip est sorti.

Dans ce remix de Ass de Big Sean, la rappeuse trinidadienne y va de ses plus exotiques déhanchés, Union Jack sur le cul.

Chargement du lecteur...

La punchline de ce morceau étant bien entendu le désormais (enfin, depuis ce matin) mythique « Google my ass » scandé par Nicki. Injonction absurde ?

Si peu.

NB : La 2e remarque qui s’impose à l’écoute du morceau est bien évidemment le sample de « You Can’t Touch This » du grand Mc Hammer. 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Oh
    Oh, Le 5 novembre 2011 à 21h13

    be-happy;2671829
    o mon dieu, jai pris ces 3:51 min comme une torture ( non j'plaisante, je me suis arrêtée avant) Et là je me dis que certaines personnes écoutent ça sur leur mp3 :boxed:
    Oui, moi :cretin: (et j'ai qu'à moitié honte) Depuis que je l'ai découverte, j'écoute cette chanson 20 fois par jour, et je danse dessus comme une malade!!! Mais le bootyshake avec mes toutes petites fesses, y a mieux. C'est stupide, mais qu'est ce que ça défoule!

    Béré;2672199
    Cet homme, c'est qu'il est tolérant du cul. Que ce soit les gros, les petits, les bombés, les noirs, les blancs, oranges, et toutes les couleurs, tout cul est bon à "prendre" (ha.ha.ha). Ce qui nous fait une belle jambe, vous en conviendrez.
    Quoique, si on y réfléchit bien, on ne l'entend prononcer que "White girls, black girls, tall girls, fat girls"... les critères physiques sont tout de même restreints. Quid des Asiat? Des métisses? Des petites? Des minces??? :eh: Je chipote!
    Et sinon, mec, avec autant de colliers en or, ça fait tâche de boire dans des verres en plastique :Pff:

    M.a.r.i.n.e.;2677660
    Je suis vraiment perplexe. Dans un état d'incompréhension proche du sentiment de l'absurde métaphysique. Comment est-ce que qu'on peut vouloir entendre "ass" sur tous les tons? Le matin dans le métro, ça doit être du meilleur effet. Mais vraiment, je ne comprends pas ce truc.
    A première vue, le clip et les paroles me font vomir, et puis finalement non. Ce sont des codes du rap R&B auxquels j'ai l'habitude d'être confrontée, gros bijoux, vantardise sexuelle, bootyshake et cie (je pense aux amateurs de rock ou d'autres genres de musique, ils y sont complètement étrangers et tant mieux, c'est ça qui fait la richesse du monde mais bref, je m'égare :yawn:) et leur misogynie profonde ne me dérange même plus. Pour moi je ne vois clairement pas ça comme une ode à la Femme (pitié non) mais comme une chanson pour bouger ses fesses! Il y a vraiment un fétichisme des grosses fesses aux US je trouve, qu'on ne peut pas trop comprendre ici.. Ca ne va pas plus loin! Au mieux on peut y voir un peu comme tu dis un délire, sur les fesses, le sexe, la levrette? (J'adore le plan où il est derrière elle penchée et elle fait genre la choquée, ça me fait marrer...) Je ne lui demande pas d'écrire des paroles pleines de sens, je veux juste bouger dessus! Et tant pis pour l'image désastreuse de la femme que ça donne!

    Pfiou je pensais pas que ce son m'inspirerait autant à la première écoute!!

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)