Takashi Murakami en guest au Château de Versailles

Après Jeff Koons en 2008 et Xavier Veilhant en 2009, c'est au tour du sulfureux Takashi Murakami d'investir le Château de Versailles pour une durée de 4 mois.

15 salles du Château dans les Grands Appartements et dans la Galerie des Glaces accueilleront des travaux de l’artiste Japonais, s’approchant ainsi d’une sorte de rétrospective du l’univers ultra kawaï de celui qui a collaboré avec Louis Vuitton et Kanye West (entres autres).

murakami versailles

Crédit photos : Château de Versaillles

Entre le 14 Septembre et le 12 Décembre 2010 donc, il te sera possible d’admirer les œuvres colorées et définitivement mangas de Murakami, mélangées aux dorures et verreries du Château de Versailles. Un contraste qui s’annonce assez saisissant bien que les œuvres les plus sulfureuses de l’artiste ne seront pas présentes (comme My Lonesome Cowboy, une sculpture où un personnage de manga s’astique gentiment alors qu’un jet surpuissant de sperme jaillit).

Attirée par cette nouvelle collaboration du Château de Versailles ? Tu iras ?

> Interview de Takashi Murakami sur LeFigaro.fr

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Xluciolex
    Xluciolex, Le 13 décembre 2010 à 18h17

    Je n'ai pas lu tout ce qui a été dit avant mais je me permet de donner mon avis car j'y suis allée.
    Avant de m'y rendre, j'étais super emballée, genre:"Murakami à Versailles, ça va péter!" et une fois sur place... Déception...
    Je trouve que les oeuvres de Murakami ne vont pas avec l'atmosphère du château et les deux s'en retrouvent gâchés (oeuvres et château.). Vouloir confronter la modernité de Murakami au château aurait pu être une bonne idée mais là, je trouve que ça ne marche que pour une ou deux oeuvres et c'est bien dommage.

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)