5 moments de télé bien chialants – Jack & the TV

Les séries télé nous font passer par toutes les émotions du monde. Y compris la tristesse. Jack Parker a recensé pour vous cinq passages de tv-show qui brisent nos petits coeurs en mille morceaux.

5 moments de télé bien chialants – Jack & the TV

Allez hop, sortez mouchoirs et nappes en papier, on va morver un peu sur nos mentons aujourd’hui.

Les séries télé, c’est tout un engagement émotionnel – on s’attache aux personnages, ils nous énervent, nous fascinent, nous font peur et nous font pleurer comme des gros emo kids. Nous sommes nombreuses à avoir été traumatisées par des moments de télé qui nous prennent par surprise et nous retournent coeur et estomac sans prévenir. Et comme on a tou-te-s un petit côté maso qui sommeille en nous, je vous offre une chance de revivre cinq traumatismes du petit écran, pour fêter l’arrivée du week-end dans les larmes et le mucus.

Évidemment, va y avoir du gros spoiler bien juteux, donc chaque titre contiendra le nom de la série, la saison et l’épisode concerné – comme ça vous saurez tout de suite si vous avez le droit de lire la suite ou non. Si vous n’avez pas vu l’épisode en question mais que vous avez l’intention de vous y mettre un jour, ne lisez rien et ne regardez pas la vidéo. Le but n’est pas de gâcher votre plaisir, ces choses-là, faut les vivre tranquillement, sans s’y attendre. C’est comme ça que ça fait le plus mal.

Et si ça vous plaît, on remettra ça avec cinq nouveaux extraits dans un futur plus ou moins lointain.

1. Scrubs – Saison 3, Épisode 14 – Ma Faute à Moi

On commence en « douceur » avec cet épisode de Scrubs qui nous a complètement vrillé le cerveau. Dans Ma Faute à Moi, le Dr. Cox demande à J.D. de s’occuper de Ben, son meilleur ami, qui a besoin qu’on lui fasse tous les examens sanguins possibles – pour vérifier qu’il ne fait pas de rechute, suite à sa leucémie. Sauf que pour s’occuper de lui, il est obligé d’abandonner un vieux patient au coeur fragile – mais pas de panique, selon Perry Cox, il ne risque pas de mourir dans la journée.

Pas de bol, lors de son retour, Cox apprend que le patient de J.D. a fait un arrêt cardiaque vingt minutes après son départ. Et là, tout part en vrille. Il tient J.D. pour responsable de ce décès et reprend tous ses patients, allant jusqu’à bosser 60 heures d’affilée – le tout avec Ben sur le dos, qui essaye de le convaincre que J.D. n’y est pour rien et qu’il devrait y aller mollo. De plus, l’anniversaire de Jack, le fils de Perry, se prépare en arrière-plan – et quand il faut enfin y aller, que Cox a enfilé son plus beau costard et qu’il rejoint tout le monde, on comprend qu’il ne se rend pas du tout à une fête d’anniversaire. Il s’agit en réalité de l’enterrement de Ben.

Perry vivait dans le déni depuis l’annonce de J.D., imaginant que Ben était toujours vivant et que le patient décédé était en réalité le vieux croûton au coeur fragile. Et nous, on découvre la vérité en même temps que lui. Et ça pique bien violemment dans la gueule.

Les plus attentifs auront remarqué que Ben, qui est toujours en train de prendre des photos, affirme qu’il le fera jusqu’à sa mort – et une fois l’annonce de J.D. faite, quand Ben réapparaît, il n’a plus son appareil autour du cou. Larmes éternelles.

http://www.youtube.com/watch?v=k1dV1lhmouA

2. Futurama – Saison 4, Épisode 7 – Jurassic Bark

Futurama n’est pas la série la plus chialante du monde, mais Matt Groening sait quand même nous arracher quelques larmes quand il s’y met. Je suis sûre que vous avez toutes en mémoire un épisode des Simpson qui vous a plus émues que le reste – il y a toujours un petit moment de tendresse et d’émotion caché sous une grosse pile de gags baveux et de références à la pop culture, et c’est aussi pour ça qu’on les aime.

Mais cet épisode de Futurama bat tous les records de chialade en matière de série animée. Là encore, nombreux sont ceux à avoir été traumatisés. Dans Jurassic Bark, Fry retrouve le fossile de son chien du 20ème siècle, Seymour, dans un musée. Après trois jours de réclamation, on accepte enfin de lui remettre la dépouille de l’animal, qu’il entreprend alors de confier au Professeur Farnsworth afin de le faire cloner. Mais Bender est extrêmement jaloux de l’affection que Fry porte à son défun chien, et jette le fossile dans de la lave pour empêcher toute tentative de clonage – et s’assurer ainsi que personne ne lui volera son rôle de meilleur ami. Le Professeur annonce cependant qu’il est toujours possible de récupérer assez d’ADN du chien pour en faire une copie, annonçant également à Fry que Seymour a vécu 12 ans après sa cryognénisation. Fry décide alors de laisser le fossile tranquille, estimant que son chien a probablement eu le temps de tourner la page après sa disparition et qu’il ne devait plus se souvenir de lui au moment de sa mort.

Pour étayer sa théorie, on effectue donc un petit retour dans le passé pour voir ce que Seymour a fait de sa vie après la disparition de son maître – et là, c’est le drame : il n’a jamais oublié Fry et a passé sa vie à l’attendre devant la pizzeria où il travaillait. Gros uppercut dans l’estomac et yeux embués pour tout le monde.

(Désolée pour la qualité de la vidéo, j’ai pas trouvé mieux)

3. Buffy Contre les Vampires – Saison 5, Épisode 16 – Orphelines

Et on repart dans la grosse chialade horriblement douloureuse avec… la mort de la mère de Buffy, wooooo !

Si Buffy Contre les Vampires est une série blindée d’un humour incroyable, elle ne nous a jamais épargnées – depuis le tout début, on savait qu’on allait vivre quelques moments pas super drôles. Après tout, quand on se bat contre les forces du Mal, y a moyen de rencontrer deux ou trois guignols capables de flinguer un de tes potes. Mais la mort de la mère de Buffy n’a strictement rien de surnaturel – c’est une misérable tumeur tout ce qu’il y a de plus rationnelle qui aura sa peau, le genre de truc qui peut arriver à n’importe qui, n’importe quand. Peu importe la force de Buffy, c’est le truc contre lequel elle ne pouvait rien faire. Rien ni personne n’aurait pu empêcher cette mort, et c’est ce qui la rend cent fois plus tragique. Elle ne résulte pas d’un affrontement contre les forces du Mal, de la perte d’une âme ou d’un conflit entre clans. Joyce était vivante, et puis elle est morte, bim. Deal with it.

Buffy a beau passer sa vie à se plier en douze pour sauver tout le monde, à se battre contre la Terre entière, à veiller sur tous ses proches en même temps – il y a des choses qui vont au-delà ce qu’elle est capable d’accomplir. Toute sa force n’est rien contre cette toute petite tumeur de merde. Et ça, ça PICOTE SÉVÈRE.

Et quand Buffy découvre le corps sans vie de sa mère, on s’effondre tous avec elle.

http://www.youtube.com/watch?v=j6A0WHQSpfI

4. Friends – Saison 10, Épisode 18 – Ceux qui s’en allaient

Pas de mort, pas de disparition, pas de mélodrame – mais un véritable bout de notre enfance/adolescence qui part en fumée. L’épisode final de Friends marquait la fin d’une époque, la première vraie fin de série à laquelle on assistait, notre premier trauma de séparation.

Après avoir passé dix ans à suivre les aventures de Ross, Chandler, Joey, Rachel, Monica et Phoebe, après avoir fait toutes nos pauses goûter devant la série en rentrant de l’école, d’un coup, c’était terminé. C’était, pour beaucoup, notre premier vrai deuil, la première série qu’on suivait vraiment avec attention et régularité. Avec Friends, on a appris des répliques cultes, on s’est identifiées à des personnalités fictives, on a découvert une autre facette des États-Unis et de New York. On s’est tous mis à rêver d’aller prendre un café au Central Perk avec toute cette bande, on refaisait leurs blagues, on reprenait leurs mimiques, on tentait de comprendre leurs références à la popculture américaine – ça nous a ouvert une porte sur un autre monde dans lequel on a tous fini par plonger et où on barbote joyeusement depuis.

Chaque sitcom qui sort se prend une comparaison à Friends dans la gueule – dès que les héros sont une bande de potes qui passent leur vie ensemble, on essaye de retrouver ce qui nous a tant plu ailleurs. How I Met Your Mother a longtemps été traitée comme la nouvelle génération Friends (mais en fait c’était une grosse arnaque).

Alors forcément, quand on s’est tous retrouvés devant le dernier épisode, quand on les a vus poser leurs clés dans ce grand appartement vide, prêts à se séparer pour toujours, ça nous a laissé un sale goût d’abandon dans la bouche.

5. Six Feet Under – Saison 5, Épisode 12 – Tout le monde attend

Et on termine en beauté avec la séquence finale du dernier épisode de Six Feet Under, qui met un gros gros coup de rangers dans les tripes. Je crois que c’est l’épisode final le plus violent que j’ai vu de toute ma vie. Et d’après mon petit sondage sur Twitter, nous avons été très, très nombreux à être traumatisés par ce moment de télé. Les premières notes de Breathe Me de Sia suffisent à tous nous foutre à terre dans une mare de larmes.

Tout s’achève avec le départ de Claire pour New York. Lorsque sa voiture s’engage sur la route, elle voit le fantôme de Nate courir dans son rétroviseur et disparaître rapidement – c’est le début d’une nouvelle vie, loin de tout ce qu’elle a vécu dans cette ville, dans cette maison, cette famille. Et là, c’est les chutes du Niagara – entre deux images de Claire chialant dans sa voiture, on voyage dans le temps et on voit la vie de tous les personnages principaux défiler en accéléré. Les morts, les naissances, les joies, les drames, on se prend tout dans la gueule tandis que Sia nous scie le coeur avec sa chanson à la con et que Claire s’éloigne de plus en plus. Grosse grosse dose d’émotions.

(Fun fact : cette vidéo détient le record du monde de vitesse d’arrachage de larmes, je commence à pleurer dès les 10 premières secondes – ça rate jamais)

http://www.youtube.com/watch?v=eNwARV9tPUw

Voilà, sachez que j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps en rédigeant cet article. S’il vous a plu, vous pouvez m’envoyer vos dons de mouchoirs, je vous en serai éternellement reconnaissante. En attendant je vais me rouler en boule sous la table pour renifler jusqu’à ce qu’il ne reste plus une goutte d’eau dans mon corps – rejoignez-moi si vous voulez, on fera une ronde.

IMPORTANT : N’oubliez pas de bien cacher vos spoilers dans les commentaires. Utilisez les balises [SPOILER]/[/SPOILER] pour éviter de gâcher l’expérience de celles qui n’auraient pas vu la série dont vous parlez. Et ça compte aussi pour les vieilles séries.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 94 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Korbac
    Korbac, Le 7 mai 2014 à 15h12

    0:29 secondes pour le début de la chialade sur la fin de Six Feet Under... Et ça doit faire 4 ans que j'ai vu le dernier épisode, et pourtant... Raaaaa!  :crying:

Lire l'intégralité des 94 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)