Moi, Michel G., Milliardaire, Maître du Monde

Aujourd’hui, les milliardaires, les winners des 80s n’ont plus vraiment la cote. La preuve : une grande partie de notre lectorat – pourtant hautement exigeant en terme de mecs – souhaiterait faire des bébés avec Norman fait des vidéos ou encore Simon des Misfits. Sisi. Le dernier film de Stéphane Kazandjian (à qui on doit […]

Aujourd’hui, les milliardaires, les winners des 80s n’ont plus vraiment la cote. La preuve : une grande partie de notre lectorat – pourtant hautement exigeant en terme de mecs – souhaiterait faire des bébés avec Norman fait des vidéos ou encore Simon des Misfits. Sisi.

Le dernier film de Stéphane Kazandjian (à qui on doit le scénario de Scalp, géniale série sur le monde des traders diffusée sur Canal en 2007) propose d’accompagner un DG qui n’est pas sans rappeler quelques cadors ayant fait cyniquement fortune et dont le seul but est d’accumuler toujours plus d’argent.

Avec Laurent Lafitte dans le rôle du journaliste qui a « voulu se faire un patron du CAC 40 » et François-Xavier Demaison aka Michel Gagnant, le super-boss-blindé, Moi, Michel G., Milliardaire, Maître du Monde propose un portrait de ces PDG ultra-friqués qui ne font plus vraiment partie de notre monde à nous, pauvres mortels.

La bande-annonce fait envie, et ce format « façon documentaire » permet de jouer sur des petits effets que les fans de The Office apprécieront (les coups d’oeil caméra, notamment). Rendez-vous le 27 avril, en espérant juste que ce prometteur film ne verse pas trop dans le manichéisme… (« les patrons c’est tous des salauds »)

Et comme dirait Joseph Klein, le journaliste, dans la bande-annonce : « Bienvenue dans le monde merveilleux du néo-libéralisme… pas de bol, c’est aussi le vôtre ! »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Karbankoojay
    Karbankoojay, Le 4 avril 2011 à 13h02

    Bon, celui-là je le mets sur ma liste des films à ne pas rater :)

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)