« Mistakes », le spot de sécurité routière qui fait réfléchir

« Mistakes » est un spot de sécurité routière qui donne matière à réfléchir sur les conséquences de notre conduite.

Et si on pouvait faire « pause » dans la vie quand on fait une erreur ? On éviterait bien des drames… Ce spot de sensibilisation réalisé par une agence de communication néozélandaise met en scène un accident de voiture avant qu’il ne survienne.

À l’origine du crash, comme très souvent, des erreurs humaines. Un peu trop vite, un peu trop tôt, et des conséquences dramatiques. Et comme dans la vie, on ne peut pas faire « pause » pour corriger nos actes, il faut y réfléchir avant.

« Les autres aussi font des erreurs »

« La vitesse est une des principales causes d’accidents mortels sur la route. […] De plus en plus de gens ont conscience des dangers de conduire à une vitesse excessive. Pourtant, trop de gens conduisent trop vite par rapport aux conditions de conduite. Ils présentent une menace pour eux-mêmes et pour les autres. »

NZTransport Agency entend ainsi sensibiliser les conducteurs persuadés de « maîtriser leur vitesse » qu’ils ne maîtrisent pas celles des autres.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Calima
    Calima, Le 9 janvier 2014 à 13h46

    Wow... Il est très juste, ce spot.

    Pour ma part, ma mère m'a toujours dit que conduire, c'est prévoir les erreurs des autres. Résultat, aucun accrochage ni accident alors qu'il y aurait eu de quoi plusieurs fois, depuis 5 ans que je conduis.
    (A part un accrochage, sur un parking parce que la personne qui me guidait faisait pas très bien son boulot, pour le coup ^^)
    Elle m'a aussi dit, en soirée, que si la personne qui était censée conduire buvait,  je devais lui déconseiller de conduire, et si elle voulait quand même aller jusqu'à lui piquer ses clés (pour quelques heures).
    Je pense que je la remercierais jamais assez :)

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)