Est-ce que #MeToo n’a vraiment rien changé ?

Une enquête publiée par RTL Girls fait le point sur ce que #MeToo a changé selon les françaises et français, un an après.

Est-ce que #MeToo n’a vraiment rien changé ?

Un an après la vague de témoignages ayant déferlé sur les réseaux sociaux, sous les hashtag #MeToo et #BalanceTonPorc, qu’est-ce qui a changé ?

Depuis #MeToo, rien n’a changé ?

Pas grand chose, selon 70% des Français et Françaises qui estiment que depuis, la lutte contre les violences faites aux femmes en France ne s’est ni améliorée, ni dégradée.

Ce chiffre est issu d’une enquête Harris Interactive menée pour RTL Girls, visant à mesurer l’impact du mouvement sur la société française.

Les personnes sondées ont par ailleurs estimé que l’action du gouvernement en la matière reste trop insuffisante : c’est le cas de 62% des femmes et de 52% des hommes.

Une autre enquête sur le sujet en passe d’être publiée

Ces résultats arrivent avant ceux de l’enquête lancée la semaine dernière par la Fondation des Femmes.

Celle-ci se concentrera davantage sur les évolutions perçues par les femmes elles-mêmes, les victimes en particulier, sur ce que cela a changé dans leur quotidien.

Quel est ton propre sentiment à ce sujet ? As-tu l’impression que les choses ont évolué depuis un an ?

À lire aussi : Pour Eugénie Bastié, depuis #MeToo « la peur a changé de camp » mais j’ai dû rater le virage

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Au croisement de la rubrique actu et de la rubrique témoignages, elle passe de temps en temps une tête à l’étranger pour tendre son micro aux madmoiZelles du monde entier !

Tous ses articles

Commentaires
  • Lacus_Clyne

    Le manque d’analyse lié à cette enquête me laisse mi figue mi raisin. C’est vrai qu’à rabâcher que les anniversaire de texte constitutionnels ou législatifs on oublie que les évolutions politiques et sociétales ne se font pas en un jour. Et que les événements particuliers sont bien plus souvent les conséquences d’une évolution que leur événement déclencheur. En prenant un minimum de recul c’est tout à fait normal que les événements de ce type appellent les réactionnaires à la réaction, donnant parfois l’impression que cela annule le mouvement, c’est quand la poussière sera retombée qu’on se rendra compte de combien on a avancé. Ne serait ce qu’en prenant l’exemple du droit de vote des femmes en France, voté dès 1919 à l’assemblée nationale et qui ne sera effectif qu’en 1945. (Ou de 99,9% des combats politiques allant de la lutte entre les Populares et les Optimates au sénat Romain à la légalisation de l’IVG) MeToo n’aurait probablement pas pu existé il y a 10 ans, encore moins il y a 20 ans. Et les événements qu’on verra dans 10 ans seront différents de ceux d'aujourd'hui. On appréciera son véritable impact dans plusieurs années. Pour répondre à la question : MeToo n’a rien changé pour moi vu que j’étais déjà dans un environnement ultra-privilégié vis à vis de ce sujet.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!