Martin Scorsese joue dans une pub Apple

Le réalisateur Martin Scorsese joue une caricature de lui-même dans une pub Apple.

Alerte nouvelle pub pour Apple : comme à l’accoutumée, celle présentée aujourd’hui nous présente un usager de la marque en pleine conversation avec l’assistant vocal Siri dans une réclame montrant toute l’étendue des fonctions et des disponibilités du logiciel pour iOS.  Seulement, et pour la troisième fois depuis la création de la firme en 1983, la marque a fait appel à un people pour montrer les bienfaits de l’iPhone 4S : on peut donc y voir le célèbre réalisateur Martin Scorsese (Gangs of New York, Les Affranchis, Shutter Island, Casino…) passant en revue la journée qui l’attend.

Avec, bien évidemment, la pointe d’humour qui caractérise la nouvelle génération de pubs pour la marque à la pomme :

Chargement du lecteur...

Je traduis pour celles qui ne comprennent pas vraiment l’anglais (ne pleurez pas, vous n’êtes pas seules) :

« – Siri, comment sera ma journée ?
– Une journée chargée, comme d’habitude.
– T’es sérieuse ?
– Oui, je ne suis pas autorisée à faire dans la frivolité.
– Ah, ok. Reporte à demain mon rendez-vous à quatre heures d’aujourd’hui. Recule à 14h mon rendez-vous de 11h.
– Ok Marty, j’ai programmé ça pour aujourd’hui.
– Est-ce que c’est Rick ? Où est Rick ?
– Voici Rick.
– Ah non, c’était pas Rick. Bon, comment est le trafic en ville ?
[eutécé eutécé] »

La pub est plutôt drôle et Martin Scorsese joue le jeu du réalisateur chargé dont le meilleur ami est un logiciel. Mais comme le note cet article de Florian Wager publié en avril dernier sur Le Plus du Nouvel Obs, ne peut-on pas voir en filigrane de ces invitations de peoples un aveu de faiblesse de la marque Apple ? Le contributeur explique :

« […] Par contre, il est évident que la marque a souhaité bénéficier de l’image de Zooey Deschanel et Samuel L. Jackson pour améliorer son capital sympathie. Cela peut se comprendre car, récemment, Apple a déçu, faute d’un iPhone 4S très innovant : même design, même qualité d’écran, même taille. Les seuls ajouts ont été l’augmentation de la puissance et l’apparition de Siri.

Évidemment, l’aspect peu visuel du service Siri a sûrement conduit Apple à introduire de l’humain au sein de ses publicités afin d’en illustrer le fonctionnement. Mais pourquoi se payer des stars si ce n’est pour bénéficier de leurs images et de leurs cautions ? Des anonymes auraient pu tout aussi bien tester Siri devant la caméra…

Selon moi, ce recours à des stars prouve qu’Apple doute de la capacité de Siri à s’imposer grâce à ses qualités propres. »

Le recrutement de Martin Scorsese quelques mois après Samuel L. Jackson et Zooey Deschanel serait-il la preuve d’un coup de mou pour la marque ou est-ce tout simplement un recours à une stratégie marketing bien rodée ? À vous de juger.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Flavie-Lébou
    Flavie-Lébou, Le 29 juillet 2012 à 21h32

    En tant qu'étudiante en marketing et utilisatrice d'Apple, je me suis toujours dit que Siri serait forcément perçu par les consommateur comme un gadget et ne serait jamais un argument de vente assez fort. Pour une marque aussi importante je ne comprend vraiment pas comment ils ont pu sortir d'une étude de comportement du consommateur que Siri marcherait !
    A ma connaissance ça ne donne envie à personne et ceux qui l'ont sur leur portable (dont moi) ne l'utilisent pour ainsi dire jamais...

    Du coup je ne suis pas du tout étonnée par ce qui est dit à la fin de l'article !

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)