Marie S’Infiltre au meeting de Marine Le Pen et on rit beaucoup (mais jaune)

Par  |  | 19 Commentaires

Que se passe-t-il lorsqu'on s'infiltre au Front National ? Marie a testé pour vous, histoire de rire un bon coup avant dimanche soir.

Marie S’Infiltre au meeting de Marine Le Pen et on rit beaucoup (mais jaune)

La présidentielle est à quelques jours et si vous la suivez de près, il est fort possible que vous soyez à fleur de peau devant ce qui se profile.

À lire aussi : Pour la Présidentielle 2017, je suis paumée et j’ai peur, mais j’irai quand même voter

À fleur de peau, mais avec un besoin de relâcher la pression aussi, d’évacuer par le rire. Marie, de la chaîne YouTube Marie S’Infiltre a pu nous offrir cet exutoire en se tapant l’incruste au meeting de Marine Le Pen : 

Marie S’Infiltre à la rencontre d’une « France ouverte »

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les sympathisants et militants FN sont à bloc derrière leur candidate.

« Mais qu’est ce qu’elle a fait de mauvais cette dame pour qu’on lui en veuille autant ? »

Pour être honnête, Marie m’a expliquée qu’elle n’avait à la base pas spécialement envie de faire cette vidéo :

« Je n’étais pas sûre de vouloir aller au meeting de Le Pen car ce sont les mêmes choses qui font rire à chaque fois, « allez on va rire de l’extrême droite », c’est un peu simple.

Alors que mon truc c’est d’aller chercher dans chaque groupe social, chaque communauté de passionné•es, le ridicule qu’il y a en eux, le comique de la situation. Pour eux c’est simple car le comique est dans la haine, dans l’ignorance. »

Et effectivement, la xénophobie transpire dans les discours :

« Qui c’est qui paye ? C’est uniquement les Français•es de souche. Les étranger•es payent rien du tout, ils/elles sont tous assisté•es. »

Mais attention, ils sont pas racistes hein !

« Oui Madame, j’ai quatre amis musulmans, Madame ! On n’est pas racistes. Moi j’ai des amis islamistes et alors ? Ils sont pas islamistes, ils sont musulmans. »


Marie S’Infiltre, c’est un peu de la sociologie comique

Le tour de force de cette vidéo réside dans la capacité de Marie à se fondre dans le paysage :

« C’est un tour de charme en fait, il faut être très subtile quand je m’adresse à ces personnes pour qu’elles ne se doutent pas que je ne suis pas de leur parti. »

Et visiblement, ça fonctionne puisque les langues se délient. Mais s’il y a une vraie dimension comique puisqu’elle « prend le meilleur pour faire rire », la démarche première n’est pas de ridiculiser :

« C’est plus une sorte de curiosité sociologique, comment ils pensent, comment ils raisonnent car il y a toujours une rationalité. C’est beaucoup d’empathie en fait. »

Rire (jaune) du réel ?

Alors voilà. Je ne vais pas épiloguer plus longtemps sur les propos tenus.

À lire aussi : Pourquoi Marine Le Pen est la pire candidate pour les droits des femmes ?

Il suffit de prendre cette vidéo comme elle vient pour parvenir à s’esclaffer plutôt que de pleurer, car malgré tout il y a effectivement un vrai ressort comique dans les contradictions qui sont mises en avant.

Mais tout de même, lorsque dans la dernière scène Marie monte sur l’estrade en brandissant deux beaux doigts d’honneur, on se rend compte du potentiel tragi-comique de la situation :

« Ça me fatiguait d’assister au meeting de Marine, j’étais fatiguée, ça faisait trois heures que j’interviewais des mecs qui ont beaucoup de haine dans la bouche. […]

On s’est dit qu’il fallait partir, mais dans un petit coup d’éclat car le but c’est quand même que les gens sachent à la fin que j’étais une infiltrée.

[…]

Alors l’estrade était libre, je suis montée et j’ai fait ce geste provoquant et évidemment le service d’ordre est intervenu de manière vraiment violente.

Je savais à quoi je m’exposais car au FN ils sont réputés pour ça et que la menace terroriste était élevée, mais pour sortir une jeune femme, c’était vraiment violent même s’il n’y a pas eu de coups ou quoi que ce soit. »

Quoi qu’il en soit, cette vidéo permet clairement d’exercer un peu nos zygomatiques et ça fait du bien, ces jolis fucks bien accrochés aux poings.

À lire aussi : Le Front National contre les droits des femmes, S94E27

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Esther

Esther est tombée dans la marmite de madmoiZelle quand elle était petite. Elle n’a pas grandi, mais elle a depuis développé de fortes convictions féministes. Padawan en relations internationales, son passe-temps favori consiste à scruter l'actualité, une tasse de thé rooibos à la main.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Miss Ninja
    Miss Ninja, Le 21 avril 2017 à 21h19

    C'est un peu triste que sa vidéo ne se porte que sur les zinzins du F.HAINE. Je ne sais pas ce que je ferai si elle était élue, ça m'horripilerait au plus haut point, j'aurais probablement envie de pleurer...

    Spoiler
    Les politiques sont tellement déconnectés de la réalité qu'il a fallu de peu pour que le FN sorte, elle leur "prête attention", elle leur dit que c'est un problème simple, que le français de base il va enfin avoir droit à quelque chose.

    Il faut se sortir les doigts du cul et qu'on prenne pas les gens qui font pas un doctorat pour des cons. Après ils arrêteront de voter FN.

    D'ailleurs j'ai trouvé un petit reportage du Guardian qui est plutôt sympa, dans un coin un peu reculé de la France:
    https://www.theguardian.com/world/2...n-forgotten-france-presidential-election-2017

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!