4 raisons d’aller voir Marie Curie, le biopic d’une femme révolutionnaire, au cinéma

Par  |  | 5 Commentaires

Marie Curie a fait fi du qu'en-dira-t-on pour révolutionner son domaine. La réalisatrice Marie Noëlle a posé son regard sur cette femme brillante, qui continue d'inspirer. Voici donc 4 bonnes raisons de foncer voir son biopic !

4 raisons d’aller voir Marie Curie, le biopic d’une femme révolutionnaire, au cinéma

Cet article a été publié dans le cadre d’un partenariat avec KMBO.
Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait.

Jeune adolescente, j’avais un amour très modéré pour l’école. Autant même avouer tout de go que j’en avais une sainte horreur.

Je ne retenais jamais grand-chose aux cours dispensés et j’avais la capacité de concentration d’un bulot en fin de vie.

Il m’est tout de même arrivé de retenir quelques informations, à force d’assister péniblement aux cours d’histoire et de science.

J’ai appris que certaines femmes avaient révolutionné leur domaine. Qu’elles avaient parfois bravé les interdits imposés par leur époque pour faire des découvertes.

C’était passionnant.

Avec Marie Curie, Florence Bascom, Cornelia Clapp, j’ai commencé à m’intéresser aux sciences et puis aux autres matières.

À force d’admiration pour ces femmes extraordinaires, j’avais acquis un amour tardif mais bien présent pour l’enseignement.

C’est avec joie que je vous parle alors aujourd’hui d’une des figures de proue de la science : Marie Curie !

Marie Curie fait le portrait nécessaire d’une femme extraordinaire

Le biopic de Marie Noëlle propose une plongée au coeur même de la vie de Marie Skłodowska-Curie. Une vie ponctuée de chagrins, d’amour, et de découvertes.

La réalisatrice française pose son regard sur la scientifique mais aussi sur la femme derrière le microscope.

Première femme à avoir reçu un Prix Nobel, et seule femme à ce jour a en avoir reçu un deuxième, Marie Curie a su marquer l’Histoire grâce entre autres à son travail sur le radium et le plutonium.

Mais l’érudite polonaise n’était pas qu’une scientifique. Et c’est ce que tend à démontrer ce biopic.

Elle était aussi une femme profondément amoureuse. De son mari d’abord et d’un autre homme ensuite, dont je tairai le nom pour ne rien risquer de vous spoiler !

Avec justesse et simplicité, Marie Noëlle dresse le portrait d’une femme émouvante et sincère, qui a vécu la science et l’amour avec frénésie.

Très inspirant !

Marie Curie dépeint la lutte d’une femme dans un univers machiste

Marie Curie a du se battre. Chaque jour.

Les raisons de ce combat incessant ? L’univers machiste dans lequel elle évoluait. Car la science était déjà à l’époque un « univers d’hommes » absolument pas enclins à laisser une femme pénétrer leur sphère.

Marie Curie a toutefois réussi à s’y frayer un chemin, et est aujourd’hui encore reconnue comme une scientifique qui a révolutionné son domaine.

Pourtant, elle a été victime d’un bashing médiatique tout à fait injuste, visant à la faire passer pour une « veuve adultère ».

Pourquoi ? Car elle entretenait une liaison avec un homme marié (longtemps après le décès de son mari). Elle était donc condamnée par tous pour sa vie intime, et a failli ne pas recevoir son deuxième Prix Nobel à cause de cela.

Paul Langevin, avec qui elle entretenait cette relation décriée, n’a bien sûr quasiment pas souffert de cet esclandre…

Révoltant !

La réalisatrice Marie Noëlle pose son regard sur cet acharnement médiatique et dévoile tout une partie de la vie de Marie Curie, dont je n’avais personnellement entendu parler.

Le casting de Marie Curie est parfait

Je ne connaissais pas Karolina Gruszka, l’interprète de l’illustre scientifique. C’est donc avec curiosité que je l’ai regardée évoluer tout au long du film.

Et j’ai été plutôt bluffée par sa performance. À aucun moment on ne la sent jouer. Avec un naturel déconcertant, la jeune femme s’empare de Marie Curie, jusqu’à devenir elle.

Une performance légère et incarnée !

L’acteur Arieh Worthalter est, quant à lui, fidèle à lui-même : talentueux ! Déjà repéré dans Les Anarchistes ou encore Le passé devant nous, ce comédien belge livre un jeu profond et ambigu, qui m’a immédiatement séduite.

À noter aussi, la courte mais remarquable intervention de Charles Berling qui marque le film de sa présence en seulement quelques minutes.

Un casting sans faute !

Marie Curie te fait rattraper tes cours

Si jamais tu fais partie des gens qui ont la flemme et/ou qui ont une mémoire de poisson rouge et/ou qui s’en balancent des sciences, sache que ce biopic peut très bien te servir de cours de rattrapage.

Précis dans son récit, il te donnera toutes les informations nécessaires sur Marie Curie.

Tu pourras donc apprendre tout un tas de choses passionnantes et t’en servir pour briller en société (ma passion) !

Marie Curie est un film didactique, et si c’est ta came, il devrait te plaire ! Tu pourras le découvrir dès le 24 janvier 2018 au cinéma.

À lire aussi : Seule la Terre, un film superbe entre désir et sensualité sur fond de paysages désolés

Commentaires
  • Kalindi
    Kalindi, Le 22 janvier 2018 à 11h58

    Haha, oui c'était ironique :). Car cette histoire est de notoriété publique, donc aucun intérêt de taire le nom dudit mec.
    Désolée si ce n'était pas clair :).
    Bonne journée et bon film !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!