Le Manoir de Paris : une maison hantée au coeur de la capitale

Le Manoir de Paris, c'est une attraction ouverte en permanence à la capitale, qui vous plonge dans une maison pleine de monstres - de quoi réveiller toutes les phobies. Dans sa grande abnégation, Jack Parker l'a testée pour vous !

Le Manoir de Paris : une maison hantée au coeur de la capitale

Avez-vous déjà rêvé de passer un petit moment dans la peau d’un personnage de film d’horreur ? De croiser tous les monstres qui hantent vos cauchemars depuis votre petite enfance ? Alors le Manoir de Paris devrait vous plaire.

Bien qu’il ait ouvert ses portes depuis un petit moment, ce n’est qu’hier, jeudi 25 octobre, que j’ai eu l’occasion d’aller y faire un tour pour la première fois. Et mon attente a été très généreusement récompensée. Mais tout d’abord, petit tour du propriétaire. Qu’est-ce que le Manoir de Paris ? Il s’agit d’une grande demeure « hantée », située dans le quartier de Gare de l’Est. Il ne s’agit pas d’un train fantôme, ni d’une grande maison abandonnée et délabrée, mais d’une véritable attraction à l’américaine – comme on en voit à travers tous les États-Unis à la période d’Halloween. Sauf que celle-ci est active toute l’année, et qu’on peut s’y rendre quand on veut (enfin, tous les vendredis entre 19h et 22h, et samedi et dimanche, entre 15h et 19h).

Qu’est-ce qu’on y trouve ? 1000 m2 d’horreurs réparties sur deux niveaux, un vrai parcours du combattant, chaque pièce étant peuplée de créatures toutes plus terrifiantes les unes que les autres. Et on ne parle pas de squelettes en papier mâché ou de sorcières au rire enregistré – ce sont de vrais acteurs en costume et à fond dans leur personnage qui vous guident à travers la maison. Il y en a un à chaque tournant, dans chaque coin d’ombre, derrière chaque porte – bref, si vous avez le coeur fragile, si vous êtes un peu claustro ou si vous gérez mal les émotions fortes, autant vous abstenir.

Mon coupaing Cyril en bonne compagnie (eh tiens, regardez son street style au passage)

Surtout que l’attraction commence devant les portes du Manoir. Quelques créatures se baladent en liberté dans la rue, dans la cour, et viennent vous surprendre toutes les cinq minutes en vous criant dessus ou en se glissant discrétos derrière vous. Avant même de rentrer dans l’attraction, vous avez déjà le coeur qui bat à vingt mille à l’heure et la vessie qui prépare sa démission imminente. Lorsqu’on commence à faire la queue pour rentrer dans le Manoir, les créatures sont encore là – mais au bout de 20 minutes d’attente, on adopte la stratégie du « Si j’bouge pas, elle partira et elle me laissera tranquille » ou on essaye de faire des vannes un peu pourries pour interagir avec elles. Sauf que les acteurs restent tous dans leur personnage, quoi que vous fassiez, alors c’est pas la peine d’essayer de faire le malin (j’ai épuisé tout mon répertoire de vannes entre le loup-garou et l’épouvantail, résultat : échec total, un vrai public de merde).

Puis vient le moment de se lancer… On rentre dans une petite salle sombre par groupe de sept, alors qu’un zombie nous explique les règles – pas de photos, pas de vidéos, on ne touche pas les décors ni les monstres, et ils ne nous toucheront pas non plus (MENSOOOONGES ! PERFIDIIIES ! …mais j’y reviendrai). Tout le monde s’aligne pour prendre une photo, avec un flash bien violent qui t’aveugle pile au bon moment, quand tu commences à entendre les grognements et les hurlements s’élever de la salle d’à côté, et c’est parti.

Dans la cour du Manoir, un super comité d’accueil…

Et à partir de là, c’est chacun pour sa gueule et Dieu pour personne, y a zéro solidarité, et faut pas compter sur les créatures pour faire preuve de tendresse devant votre air apeuré. Et quand, comme mon meilleur ami qui m’accompagnait et moi, on a tendance à faire appel à un humour de merde pour se donner une contenance, c’est presque pire. Y a rien de plus flippant qu’un Faucheur qui rit pas à ta blague, croyez-moi.

La suite n’est qu’un enchaînement de pièces aux décors soignés, ultra-léchés, et aux personnages hauts en couleurs (et en cris) (et en mauvaise haleine mais ça c’est pas gentil) – on y croise de tout. Des bouchers au visage de porc, des sorciers vaudou, des femmes mutantes, des gens qui courent au plafond, des vampires pas sexy du tout – y en a vraiment pour toutes les phobies.

Et vu que le Manoir de Paris s’associe au film Paranormal Activity 4, qui sortira le 31 octobre prochain, ils ont créé des attractions toutes particulières qui s’intègrent au parcours de base pour promouvoir le film. Ainsi, croisera une petite fille un peu dérangée, parlant à son ami imaginaire « Toby » (le gros méchant fantôme de la franchise Paranormal Activity) et faisant des dessins un peu malsains dans une chambre d’enfant totalement glauque. Si vous avez un problème avec les histoires de maisons hantées et d’enfants pas très nets, ça devrait vous plaire… À noter que les pièces dédiées feront partie du parcours jusqu’au 11 novembre prochain.

Et plus on avance, plus la pression monte. À chaque passage dans une nouvelle pièce, on guette les ombres, les mouvements, les “statues” et les “mannequins” qui n’en sont pas, ou peut-être que si, on sait pas… J’ai fini par ouvrir chaque pièce d’un chassé dans la porte en position de combat pour être sûre, tellement j’en pouvait plus de me faire avoir. Coup de bol, j’étais en tête de cortège, la main bien vissée dans celle de mon meilleur ami – on s’est broyé tous les os possibles au passage, mais c’est toujours mieux que d’être seul. Un conseil : même si ça fait très très peur au début, arrangez-vous pour passer devant, sinon vous raterez tous les trucs cool.

Ce monsieur mange des intestins et s’approche beaucoup trop près des gens.

C’est aussi l’occasion de tester ses réflexes dans les situations à risque. Parce qu’en plus de mettre des chassés dans les portes – ce qui n’est pas totalement débile – j’avais une grande tendance à me laisser tomber sur le cul à chaque fois qu’un monstre me sautait à la gueule. Sans lâcher la main de mon pote hein, sinon c’est pas drôle. Autre technique : courir en rond très vite autour des autres gens du groupe pour fuir le vilain méchant clown qui vient te demander si tu veux un ballon à 2cm de ton visage.

Quant à cette histoire de “ils ne vous toucheront pas” – MENSONGES ! CALOMNIES ! Les pièces ne sont pas bien larges et les personnages sont bien vivants et animés, alors oui, ils vous rentrent dedans, vous bousculent, vous effleurent le visage – mais ils ne vont pas jusqu’à vous tirer les cheveux ou vous agripper par le col, rassurez-vous. Mention spéciale au “Sas de décontamination” dans lequel il faut se faufiler pendant une dizaine de secondes (c’est très, très long quand on a l’impression qu’on suffoque et que quelqu’un va nous attraper par le bras à l’arrivée) – j’ai eu l’impression de revivre ma naissance, c’était très perturbant.

En conclusion, si vous aimez flipper, si vous avez envie de passer un super moment pour Halloween et si vous avez la vessie solide : foncez au Manoir de Paris. Le parcours spécial Halloween sera disponible jusqu’au 4 novembre – date après laquelle le Manoir reprendra son parcours “classique” que je vais m’empresser d’aller tester au plus vite. Je recommande cette attraction chaudement, avec une pluie de confettis et des trompettes, j’y ai passé un excellent moment et ça vaut vraiment le coup d’oeil.

Infos pratiques :

  • Le Manoir de Paris se situe au 18, rue de Paradis, dans le 10ème arrondissement (métro Gare de l’Est, Poissonnière, ou Bonne Nouvelle).
  • L’entrée est de 20€ ; 18€ pour les étudiants, les chômeurs et les moins de 18 ans.
  • Le tarif enfant (10 à 15 ans) est de 15€ (mais l’attraction est déconseillée aux moins de 10 ans).
  • On ne peut pas filmer, prendre de photos, manger ou tripoter le cul des acteurs dans l’attraction, on est pas non plus chez les barbares hein.

Rappel des horaires :

  • Tous les vendredis de 18h à 22h
  • Tous les samedis et dimanches de 15h à 19h

Pour le parcours Halloween :

  • Tous les jours du 25 octobre au 4 novembre de 18h à 22h et les 30 et 31 octobre de 19h à minuit.
Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 27 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Furie Nocturne
    Furie Nocturne, Le 12 juin 2013 à 14h28

    Quelqu'un l'a fait à Noël ?

Lire l'intégralité des 27 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)