Une artiste reproduit les publicités vandalisées dans le métro

Lydia Cambron, une artiste de Brooklyn, a reproduit en photo les affiches vandalisées dans le métro.

Toute personne ayant pris le métro au moins une fois dans sa vie connaît l’invasion visuelle des publicités, sous forme d’affiches et même d’écrans diffusant des spots vidéo. Pour certain-e-s, l’agression est telle que les affiches se font les frais de vandalisme à coups de feutres, insultes contre leur nature publicitaire et autres violences physiques. Parmi eux, des groupes qui luttent contre l’omniprésence des publicités, leur invasion du paysage visuel et leur représentation d’un mal sociétal, à l’image d’antipub.

Lydia Cambron, une artiste venue de Brooklyn, New York, a décidé de rendre hommage aux affiches redécorées en reproduisant des affiches molestées sous la forme de photos de modèles agrémentées de maquillage, papier et autres matériaux. Le résultat de « Makeup Transit Authority » est édifiant … et surtout bien drôle.

À lire aussi : Outings Project, le street art mêlé à la peinture classique

Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Biscuitaupaté
    Biscuitaupaté, Le 12 mai 2015 à 18h20

    C'est marrant, je trouve ça assez cool aussi et troublant. L'intérêt perso que j'arrive à trouver, c'est du-coup le regard qu'on porte sur la pub vandalisée à la base. Finalement peut être plus que ce qu'elle en fait sur son visage... Une sorte de mise en valeur de ce qu'on voit tous les jours dans le métro ou dans la rue. On dirait des collages photo. J'aime particulièrement celle ou il y a des longues larmes noires qui sortent des yeux de la jeune femme :)

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)