Madeline Stuart, la jeune mannequin trisomique a défilé à la Fashion Week de New York !

Madeline Stuart, la jeune mannequin de 18 et atteinte de trisomie 21 a défilé à la Fashion Week de Paris ce dimanche 13 septembre !

Madeline Stuart, la jeune mannequin trisomique a défilé à la Fashion Week de New York !

Mise à jour du 15 septembre 2015 — Comme annoncé il y a à peu près un mois, la jolie Madeline Stuart a défilé à la Fashion Week de New York avant-hier dans l’après midi (heure locale) !

C’est pour la marque FTL Moda (qui avait déjà fait défilé des mannequins souffrant de différents handicaps) que la jeune femme a foulé le catwalk pour la première fois, dans deux tenues différentes, avec panache et élégance.

La jeune Australienne, qui a trop souvent entendu que des personnes atteintes de trisomie 21 ne devaient même pas espérer faire une carrière dans l’image, montre sur ces photos, avec ses yeux pleins de fiertés, qu’elle a parfaitement sa place sur les podiums, et qu’elle n’a rien à envier à personne.

Ce qui est sûr, c’est que Madeline Stuart ira loin, et est un nouveau mannequin à suivre de près. Félicitations à elle !

À lire aussi : Une madmoiZelle échange (en BD) avec sa sœur trisomique

Mise à jour du 18 août 2015 — Madeline Stuart continue son ascension dans le monde de la mode ! Après avoir joué les égéries, elle va désormais faire son apparition sur les podiums. La jeune femme a en effet été choisie comme mannequin par la marque FTL Moda, pour son défilé automne/hiver 2015-2016, qui aura lieu en septembre à la Fashion Week de New York !

Madeline Stuart défilera le 13 septembre prochain, comme elle l’a annoncé via son compte Instagram :

madeline-stuart-new-york-fashion-week

La jeune femme va donc devenir la deuxième mannequin atteinte de trisomie 21 à fouler les podiums new-yorkais, après Jamie Brewer, qui elle a déjà défilé pour la Fashion Week en février 2015. Les deux femmes se sont d’ailleurs rencontrées, comme le raconte la mère de Madeline dans une interview à Cosmopolitain. Mère qui est d’ailleurs très fière de sa fille, et place beaucoup d’espoirs en le futur :

« Le monde était prêt. Le monde veut être inclusif ; il manquait juste d’une personne avec une telle visibilité lui permettant de le devenir. Je me souviens, quand j’étais enfant à l’école, les gens étaient homophobes et d’autres trucs comme ça […] Imaginez, dans dix ans, comment sera la société pour les gens avec des handicaps. Ce ne sera pas comme maintenant, ce sera la norme. […] »

Elle en profite pour donner une belle leçon de confiance en soi :

« […] Savez-vous pourquoi Maddy est si aimée ? Parce qu’elle s’aime elle-même. Maddy s’aime véritablement. Elle vous dira qu’elle est magnifique. Elle vous dira qu’elle est merveilleuse. Je veux dire je lui dis tous les jours à quel point elle est géniale, mais elle le croit vraiment. […] Si vous pouvez croire en vous-même, vous lèverez la tête toujours plus haut. C’est pour ça que les gens aiment Madeline. […]

À lire aussi : Jamie Brewer, actrice et trisomique, a défilé à la Fashion Week de New York !

Mise à jour du 10 juillet 2015 — Madeline, la mannequin atteinte de trisomie 21 a réussi son pari, car elle a été choisie pour être la nouvelle égérie de deux marques américaines de prêt-à-porter ! Les griffes Ever Maya et Manifesta, qui vendent respectivement des accessoires de mode et des tenues de sport et fitness, ont en effet demandé à la jeune femme australienne de poser pour leurs prochaines campagnes de publicités.

Elle déjà partagé sur son compte Instagram plusieurs photos de la séance qu’elle a fait avec la première entreprise, Ever Maya, où elle pose, tout sourire, avec différents modèles de sacs de la nouvelle collection.

madeline-stuart

Une première victoire pour Madeline, en espérant que ces deux contrats soient les premiers de nombreux autres !

Article du 18 mai 2015 — Madeline Stuart est une jeune femme australienne de 18 ans qui souffre du syndrome de Down, ou trisomie 21. Depuis son enfance, elle fait face à des clichés bien tenaces, et surtout cruels.

À lire aussi : Misfit Models, l’agence de mannequins pour les physiques atypiques

Sa mère a entendu, dès la naissance de sa fille, qu’elle « ne ferait jamais rien de sa vie » et même qu’elle « ne devait pas être montrée en public », lorsqu’elle la promenait en poussette, raconte-t-elle à BuzzFeed Life

Mais depuis quelques temps, Madeline, qui a perdu du poids en faisant des activités physiques telles que de la danse et de la natation, ainsi qu’en étant pom-pom girl, veut se servir de cette nouvelle confiance en elle pour devenir mannequin, et montrer que sa maladie n’est pas une fatalité.

madeline-stuart

Elle veut prouver, en exerçant ce métier (elle recherche actuellement un agent), que les personnes atteintes de trisomie 21 peuvent être attirantes, mais elle veut aussi et surtout éveiller les consciences sur cette maladie, en se servant de cette profession comme d’un étendard, un moyen d’atteindre l’opinion publique.

madeline-stuart-2

madeline-stuart-3

Si Madeline n’a pour l’instant que quelques photos à montrer sur sa page Facebook et son compte Instagram, elle ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, et atteindre la carrière de ses rêves !

À lire aussi : Andreja Pejic est la première mannequin trans à apparaître dans Vogue !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 16 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Raytoku
    Raytoku, Le 15 septembre 2015 à 22h28

    Je vais rejoindre les premiers commentaires car je trouve qu'au contraire de faire accepter sa différence , elle (ou son agent?) fait tout pour rentrer dans les critéres de bautés comme pour dire :vous voyez , avec trois couches de maquillage, 8 couches de vernis et des pauses aguicheuses , toutes les filles peuvent être belles !
    C'est un peut dérengant car sa reviens à dire qu'il faut à tout prix essayer d'être "comforme" à l'idéal de bauté pour être manequin.
    Aprés , je ne peut pas nier qu'elle est très jolie et je lui souhaite un bel avenir.

Lire l'intégralité des 16 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)