Une photo de « jupe » lance une discussion sur le slutshaming

Rosea Lake (aka Rosea Posey) est une étudiante canadienne. Une de ses photographies, basée sur le slutshaming et intitulée Judgements, fait grandement parler d'elle depuis quelques jours.

Au premier abord, la photographie qui fait le plus parler d’elle sur Tumblr depuis quelques jours a tout du cliché sexiste : elle nous montre une jambe de femme « graduée », et on comprend très vite que cette échelle représente ce qu’insinue la longueur de jupe dans le regard des autres. Plus c’est court, plus la fille qui la porte est une « salope ». Plus c’est long, plus elle se rapproche d’une « matrone ». Typiquement le genre de cliché qu’on montrerait pour expliquer vite fait le principe de slutshaming à un novice.

jupe longueur Une photo de « jupe » lance une discussion sur le slutshamingDe haut en bas : pute, salope, elle ne demande que ça, provocante, n’a pas froid aux yeux, du genre à flirter, adéquate, has been, prude (avec une faute dans la version originale), « mémère » (merci à Hagalaz pour la proposition de traduction).

Pourtant, l’oeuvre, intitulée Judgements, a justement été créée pour dénoncer le slutshaming, pour inciter à la réflexion sur ce principe. La photographe, Rosea Lake dite Rosea Posey, est étudiante en première année d’arts graphiques à l’université de Capilano au Canada et elle n’avait que 17 ans au moment de faire ce projet. Sous la photo postée sur le Tumblr de la jeune femme le 5 janvier dernier, Rosea a écrit un petit texte explicatif. Ancienne slutshameuse, elle y fait son meaculpa :

« Je l’ai prise l’année dernière mais, avec le recul, je pense que c’est ce que j’ai fait de plus fort au lycée.

Travailler sur ce projet m’a fait analyser mes propres opinions, a priori et préjugés sur les femmes « un peu salopes » et celles qui choisissent de couvrir plus ou moins toute leur peau. J’ai un temps pensé que toutes les femmes qui portaient le voile islamisque étaient opprimées. J’ai fait du slutshaming, méprisé et jugé n’importe quelle femme qui exprime sa sexualité d’une manière que JE trouvais inappropriée.

J’aimerais penser que je suis plus ouverte d’esprit désormais. »

En postant ce cliché sur son Tumblr, Rosea espérait que quelques personnes le verraient. La réalité a quelque peu dépassé ses espoirs puisqu’à l’heure où je vous parle, le post a reçu 286 878 notes et a été partagé sur la page Facebook du site UniteWomen.org, un site féministe. On peut y lire des réflexions sur le slutshaming, des protestations contre les clichés. Certaines filles avouent même tristement avoir arrêté de mettre des jupes pour éviter de se faire regarder de travers et juger sur la longueur du tissu. Évidemment (et malheureusement), on trouve aussi des réactions slutshamisantes.

La jeune femme a confié au site The Province qu’elle espérait pouvoir mettre au point des collants gradués pour imiter sa photographie.

Et toi, que penses-tu de cette image ? La trouves-tu sémantiquement puissante ou penses-tu qu’elle se contente de jeter un pavé dans une mare déjà bien encombrée ?

Tous les articles Culture , Vis ta vie
Les autres papiers parlant de Féminisme , Jupe , Photographie , Sexisme , Slut-shaming , Tumblr
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 47 commentaires !

Lire l'intégralité des 47 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Hibourisson
    Hibourisson, Le mercredi 6 février 2013 à 22h59

    j'ai eu ce genre de discussion avec des néerlandais quand j'habitais la-bas.
    la longueur des jupes c'est maximum flirty et ça les empêche pas de faire du vélos tous les jours.
    il m'a vraiment fallu du temps moi et ma putain de mentalité française. J'avais l'impression d'être à poil et que tout le monde allait se retourner sur mon passage en fronçant les sourcils ou pire que j'allais subir des remarques/insultes.
    ..... et surprise : tout le monde en avait rien à foutre.

  • Laeliwo
    Laeliwo, Le jeudi 7 février 2013 à 20h06

    Il faut trouver le juste milieu entre liberté et indécence. Autant ça me fait chier de me faire emmerder en minijupe, autant je sais que mon popotin rond dépasse des shorts façon biatch de clip rnb et je m'abstiens. Par par peur mais par respect.

    J'avoue avoir été assez choquée cet été, même s'il faisait très chaud, par des filles au shorty tellement court et remonté qu'on voyait des poils pubiens, celles qui se contentaient de T-shirt + culotte (t'as rien oublié la miss ?), et celles qui remplacaient le legging par un collant transparent+string. Après ptêtre que je viellis mal !

    Mais celui qui m'a le plus énervée c'est le mec qui se ballade en maillot de bain, torse nu et qui traite les filles en mini de salopes. Mais eux c'est normal ils ont le droit de se ballader en sous-vêtements.

  • Béré
    Béré, Le vendredi 8 février 2013 à 11h37

    Personnellement je sais pas trop quoi penser de tout ca... Enfin, je suis d'accord avec toutes ces filles qui combattent les clichés (robe courte = salope) mais ... comment dire ? J'ai l'impression que de toute façon, être une salope c'est plus une question d'attitude que de vêtements non ? enfin même une fille avec une jupe longue ou un jean peut se comporter en salope.
    Néanmoins je vous avoue que l'été, voir une nana se balader en micro short qui laisse entrevoir la moitié de ses fesse, qu'elle fasse du 36 ou du 44, ca me dérange pareil. Pas parce qu'elle fait salope ou quoi que ce soit, mais parce que je considère que certaines parties de notre corps font partie de ce qu'on appelle l'intimité. Alors je sais bien que l'intimité c'est un concept trés personnel, chacun(e) à ses limites, mais pour moi montrer une partie de ses fesses, comme un partie de ses seins ou de ses cuisses, je sais pas, je trouve ca innaproprié.
    Alors bien sur il y à la dedans une part de jalousie (azy elle à des cuisses plus belles que moi, azy mon copain il va regarder, etc) mais réellement je trouve pas ca "correct" (c'est pas le bon mot). Enfin qu'on ait chaud et qu'on ait envie de porter le moins de fringues possibles, je le comprends, mais il y à des limites à ce que j'ai envie de voir.
    Je sais pas si je m'exprime comme il faut. En tout cas, je suis assez mitigée sur ce sujet, car évidemment mon fond féministe me dit "fuck les carcans et le machisme ambiant, on s'habille comme on veut" mais je pense que la société, le fait que l'humain soit un animal social et doive vivre avec les autres fait que non, on ne peut pas s'habiller totalement comme on veut. Ou en tout cas, pas partout.

  • Morra
    Morra, Le vendredi 22 février 2013 à 02h06

    j'ai bien aimé ce petit article :)
    je porte parfois des robes que personnellement je trouve modestement courtes, et que je met toujours par dessus un short ou une jupe serrée habitant Marseille et donc habituée au mistral qui aime soulever les jupes/robes.
    le problème, c'est que certaines personnes trouvent ça court. attention, je ne suis pas du tout vulgaire dans mes habits... mais certaines remarques me dépassent, et je ne comprend pas pourquoi on critique la hauteur de ma robe! c'est pas comme si elle m'arrivait juste en bas des fesses!
    mon copain, ça l'agace un peu de temps en temps, il dit que je suis trop naïve.
    mais je trouve que le problème vient des quelques personnes qui voient cela d'un mauvais oeil, car même ma mère qui est regardante sur la hauteur de mes jupes, n'a jamais rien dit sur cette "courteur"-là.
    je peux poster la photo de la robe si vous voulez, mais je crois que certaines personnes exagèrent quand même un peu et jugent trop vite. j'ai déja croisé des filles qui me lançaient des "ssssss! sssssss!" (=salope), mais pourquoi juger si vite et si mal?
    je ne crois pas être une salope, j'ai demandé leur avis sur mes robes à des filles que je connais qui n'ont rien dit de spécial. puis on ne peut pas dire que j'ai un comportement de salope... encore si j'étais provocante dans ma manière d'être, je comprendrais, je me dirais que oui, je suis vulgaire, mais je ne suis pas comme ça.
    j'ai déja croisé des filles que beaucoup de gens qualifiaient de salope, ou qui avaient une apparence un peu provocante. je sais qu'il ne faut pas juger sur l'apparence, et je ne l'ai pas fait. il m'est arrivé de faire la connaissance de filles très gentilles de cette manière. au moins pas le genre de fille qui s'habille classe et habillé, mais qui saute tous les mecs qui passent. bref, cet article m'a fait du bien, car ça m'attriste de voir autant de gens qui ont des préjugés et si prudes.
    pour info je suis brésilienne, donc venant de l'extérieur, oui, je peux l'affirmer, beaucoup de français sont trop prudes.

  • Freakycat
    Freakycat, Le mardi 6 août 2013 à 10h11

    Je trouve son projet photo très intéressant car elle permet d'ouvrir une approche originale et suffisante pour parler du slutshaming. Le truc avec ce genre de sujet, c'est qu'il est très facile de dériver sur des propos extrémistes c'est pour ça que c'est très dur d'en parler sans que ça fasse un buzz, ce qui malheureusement est le cas.
    Je ne trouve pas que c'est inutile d'en parler sous prétexte que ça a déjà été rabâcher avant elle, on en parlera jamais assez si on veut que ça s'arrête un jour.
    Mais ce qui a de plus intéressant dans cette photographie, c'est que la photographe n'oblige pas les autres à être d'accord avec elle au contraire elle cherche à inviter les gens à réfléchir sur leur propres principes et c'est comme ça qu'on arrive, d'une certaine façon, à évoluer sur nos propres préjuges.

  • Freakycat
    Freakycat, Le mardi 6 août 2013 à 10h27

    deutsche-g;3899048
    Je vois pas trop en quoi les filles jeunes et jolies auraient moins le droit de faire attention à ce qu'elles portent sous prétexte qu'elles le sont.

    Je ne suis pas en train de dire que c'est le cas de toutes les filles qui se promènent en jupe un peu courtes quand il fait très chaud. Mais je pense notamment à ces ados/jeunes qui profitent du fait d'être des lolitas sans cellulite pour porter ces minishorts indécents (il doit y avoir des autres trucs indécents, par "indécent" cf le post de cocomilie). Porter des trucs indécents, pour moi, si tu peux pas le faire à  50 ans, tu le fais pas à 16 ans juste sous prétexte que t'as pas de cellulite/que t'es bien foutu et que "tu t'en fous du regard des autres tu sors pas à poil non plus" - parce que bizarrement c'est plus facile de se foutre du regard des autres quand on est bien moulée.
    Après, que les gens au physique "imparfait" osent des trucs, tant que ça reste correct, tant mieux pour eux (moi je le ferais pas, mais rien à voir avec des complexes, c'est juste personnel).
    Bonjour !
    Je te cite par rapport à ce passage-là parce qu'il m'a interpellé. Personnellement je trouve que tu tombes dans le panneau en disant que les ados en "profitent du fait d'être des lolitas". Pourquoi je dis ça ? Parce que ce passage est constitué uniquement de préjuger et là, sa rejoint le thème de cette photo qui essaye de faire passer un message qui dit de ne pas tirer des conclusions hâtives.
    Je suis une Lolita sans cellulite. Et oui je me sens visée parce que, sans vouloir me la péter, je suis bien foutue pour mon âge. Mais voilà, un jour je vais vieillir, un jour j'aurai la peau flasque et de la culotte de cheval, un jour j'aurai des rides. Mais sa sera moins grave parce que j'aurai profiter de ma jeunesse en m'habillant comme je le souhaite tout en respectant les autres. J'aurai aimé mon corps et je me serais sentie belle.
    Ce que tu oublies de ta période d'adolescente c'est que : toutes les adolescentes ne sont pas "bien foutues" et bien dans leur peau, j'crois bien que c'est une des périodes de ta vie où tu complexes le plus au contraire. Donc sa n'a rien avoir avec les ados. C'est juste que comme tu l'as dis un commentaire avant, sa ferait bizarre de voir un vieux avec une peau flasque porter un short plutôt qu'une fille jeune ( et pas forcément bien foutue ) et ça tout simplement parce que c'est normal que tu le veuilles ou non tu trouveras toi aussi moche quelqu'un qui a la peau flétrie avec un vêtement court.

    Ps : Je me fou pas du regard des autres au contraire. Je ne supporte pas quand des hommes me regardent comme si j'étais un steak, je trouve que c'est un manque de respect pour les femmes en général.

  • Deutsche G.
    Deutsche G., Le mardi 6 août 2013 à 12h14

    @freakycat : (ce vieux déterrage de topic :d)

    Oui, je suis d'accord avec toi, j'en aurais profité de montrer mes cuisses si j'étais pas moche et vieille :d
    Mes cuisses.

    Là je parle vraiment des meufs à moitié à poil façon "regardez comme je suis trop une bombe sexuelle j'ai 14 ans", qui jouent sur le fait qu'elles soient presque des enfants pour se mettre dans des tenues qui auraient objectivement scandaleuses si elles avaient eu 5 ans de plus (quelque soit leur physique à cet âge-là d'ailleurs), pas celles en short (un short, pas une espèce de culotte en jeans) et qui assument leur joli corps !

  • Trois
    Trois, Le mardi 6 août 2013 à 16h30

    @Deutsche G. J'continue le déterrage de topic, ô joie ô bonheur /o/
    En fait, ce que tu dis me fait un peu penser à quelque chose qu'avait mentionné Laci sur son tumblr.
    Oui, y'a un "problème" avec des filles aussi jeunes qui s'habillent de manière très sexy. Mais je pense pas qu'il faille se dire "Woah, elles se prennent pour des grosses bombes alors que c'est que des gosses, on dirait des prostituées, c'est scandaleux etc." (Je force le trait, hein, mais c'est grosso mierdo ce que j'entends autour de moi sur le sujet)
    Je pense que le problème se situe autre part, et faut prendre un peu de recul pour le voir : dès l'adolescence ces filles pensent que leur seule valeur/force en tant que femme c'est d'être sexuellement attirantes pour les hommes (consciemment ou pas) c'est une conséquence du sexisme environnant et de tout ce qui est objectification (Je sais pas si c'est un mot mais on va dire que oui.) des femmes dans les pubs, les clips, les séries etc. L'adolescence c'est une période un peu "éponge" : on absorbe ce qu'on voit, et ce qu'elles voient c'est que leur corps et leur désirabilité sont leurs seules armes et leurs seuls atouts.
    Enfin, je pense que Laci l'explique mieux dans son post que moi mais je pense que c'est un point de vue intéressant à souligner.

  • Deutsche G.
    Deutsche G., Le mardi 6 août 2013 à 23h26

    @Trois : je suis d'accord avec toi, mais je sais pas, même si on fait des choses connes à 14-15 ans on n'est pas non plus irresponsable je trouve.

    Après, c'est sûr que la société a aussi son rôle à jouer...

  • Muchat
    Muchat, Le mercredi 25 septembre 2013 à 18h31

Lire l'intégralité des 47 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)